Skip to main content

Automne 2018 : Analyse macroéconomique

La croissance des bénéfices a été solide dans plusieurs secteurs et les États-Unis demeurent bons premiers à ce chapitre. Un écart croissant se dessine entre le rendement des titres des pays développés et celui des titres des pays émergents. Les politiques des banques centrales demeurent d’une importance centrale. Pour l’instant, nous sommes d’avis que les actions continueront d’offrir un rendement supérieur à celui des titres à revenu fixe, malgré le retour de la volatilité.