Skip to main content

Quatre raisons de consolider vos REER

Comme de nombreux médecins, vous possédez sans doute des comptes REER dans plusieurs institutions financières. À l’approche de la retraite, les arguments susceptibles de vous inciter à les regrouper sont nombreux.

Voici les principaux avantages de la consolidation des actifs détenus dans vos REER.

1. La gestion de vos comptes est plus simple lorsqu’ils sont regroupés dans la même institution.

En regroupant tous vos actifs REER au même endroit, vous en simplifiez la gestion. Tout comme il est plus facile de trouver votre veste ou vos souliers préférés dans un placard bien rangé, vous aurez moins de mal à assurer le suivi de vos placements s’ils sont tous regroupés au même endroit.

En prime, comme chaque institution financière exige habituellement des frais d’administration annuels, vous pourriez aussi épargner de l’argent.

2. Il sera plus facile d’établir si vous détenez les bons placements.

Si tous vos placements REER figurent sur un même relevé, il sera plus facile de confirmer d’un coup d’œil s’ils vous conviennent vraiment, un facteur qui prendra de l’importance lorsque vous commencerez à puiser votre dans vos comptes ou à l’approche du dernier jour de l’année civile de vos 71 ans, car vous devrez à ce moment convertir votre REER en FERR ou en une rente.

À l’approche de la retraite, de nombreux médecins apportent des changements dans leur portefeuille pour en réduire le niveau de risque. En regroupant votre actif au même endroit, vous aurez moins de relevés à consulter, ce qui facilitera l’adaptation de votre portefeuille à vos besoins de retraité.

Sinon, il sera beaucoup plus compliqué d’avoir une vision globale de la répartition de votre argent entre des placements ayant des niveaux de risque différents. Vous devrez faire le suivi sur les différents types de placement que vous détenez dans différentes institutions.

3. Il sera moins compliqué de créer les flux de trésorerie dont vous aurez besoin à la retraite.

Les médecins retraités tirent souvent leurs revenus de nombreuses sources : fonds enregistré de revenus de retraite (FERR), compte d’épargne libre d’impôt (CELI), régimes de retraite publics (Sécurité de la vieillesse et Régime de pensions du Canada ou Régime de rentes du Québec), pension d’un hôpital ou d’une université et, s’ils exerçaient leur profession en société, dividendes. Créer un flux de revenus de retraite provenant de nombreuses sources peut être complexe.

Durant votre retraite, il faudra probablement rééquilibrer les retraits entre les différentes sources, chaque retrait ayant des conséquences fiscales différentes et étant assujetti à des exigences particulières. Si vous avez un conjoint ou un conjoint de fait, vous devrez inclure ses comptes et ses retraits au plan de revenus de retraite de votre ménage.

Si vous disposez de multiples sources d’épargnes pour constituer votre revenu de retraite, le regroupement de vos REER dans une même institution facilitera la gestion de vos flux de revenus. Tous vos retraits REER viendront de la même institution financière. Il est compliqué de déterminer de quels comptes vous tirerez vos revenus. Toute possibilité de simplifier le processus, même légèrement, mérite d’être saisie.

4. Il sera plus facile de coordonner vos cotisations REER et vos retraits à venir. Vous pourriez épargner de l’impôt pendant des années.

L’avantage fiscal est peut-être l’aspect le plus intéressant du regroupement de vos comptes d’épargne-retraite. À la retraite, les revenus que vous tirerez de votre FERR seront entièrement imposables. Et comme nous en avons discuté précédemment, ils ne seront probablement pas vos seuls revenus.

Il importe donc de gérer soigneusement le total de revenus imposables provenant des différents comptes et sources de revenus sinon, vous pourriez payer des impôts plus lourds que vous ne l’aviez escompté. Vous pourriez même déclencher la récupération de vos prestations de Sécurité de la vieillesse.

Si votre REER et vos autres placements sont regroupés au même endroit, vos cotisations dans les différents comptes (puis, vos retraits à la retraite) peuvent être coordonnées pour atteindre vos objectifs de la manière la plus efficace possible sur le plan fiscal. Par exemple, vous et votre conseiller financier pourrez vous assurer que les cotisations REER effectuées maintenant le sont en fonction de la structure de vos futurs retraits. Le plus bel avantage de regrouper vos comptes est probablement que cette décision vous aidera à élaborer une stratégie de gestion de vos finances efficace sur le plan fiscal.

Comment regrouper vos REER

Après en avoir passé en revue les avantages, la consolidation semble-t-elle une avenue intéressante pour vous et votre famille? Si vous avez besoin d’aide pour passer à l’action, Gestion financière MD (MD) est là pour vous. Nous sommes la seule société de services financiers qui se concentre exclusivement sur l’aide aux médecins et aux personnes de leur famille en tenant compte de leur situation personnelle et de leurs besoins particuliers.

Nous vous proposerons des stratégies qui vous aideront à optimiser les avantages que vous tirez de vos placements et nous nous assurerons que le niveau de risque auquel vous vous exposez convient vraiment à votre situation. Nous pouvons également vous indiquer l’ordre idéal de retrait des sommes nécessaires à la retraite, en tenant compte de vos objectifs et de vos priorités.

En bref, si vous vous demandez comment vous préparer efficacement à votre retraite, la consolidation de vos REER peut simplifier, rationaliser et optimiser la gestion de vos finances. Adressez‑vous sans tarder à un conseiller MD* afin qu’il vous aide à lancer le processus de consolidation.

* « Conseiller MD » désigne un conseiller financier de Gestion MD limitée (au Québec, un conseiller en placement) ou un gestionnaire de portefeuille de Conseils en placement privés MD.

L’information ci-dessus ne doit pas être interprétée comme des conseils professionnels en placements ou d’ordre financier, fiscal, juridique, comptable ou de nature similaire applicables en contexte canadien ou étranger, et elle ne saurait en aucun cas remplacer les conseils d’un fiscaliste, d’un comptable ou d’un conseiller juridique indépendant.