Diversifiez votre portefeuille et atténuez-en la volatilité avec des placements non traditionnels

Vous avez sûrement entendu parler des placements non traditionnels, ces diverses stratégies qui présentent des caractéristiques de risque et de rendement bien différentes de celles d’actifs plus familiers comme les actions et les obligations.

Un monde de possibilités inexploré

Les placements non traditionnels représentent actuellement près de 6,5 billions de dollars dans le monde1 : les possibilités sont donc énormes pour les investisseurs. Entre autres catégories, notons les produits de base, les actions de sociétés non canadiennes à petite capitalisation et les titres des secteurs de l’immobilier et des infrastructures.

Les investisseurs avertis, notamment les investisseurs institutionnels, connaissent depuis longtemps l’importance d’investir dans des catégories d’actifs qui présentent peu ou pas de corrélation avec les actifs traditionnels, comme les placements non traditionnels. La corrélation est simplement une mesure de l’incidence que peuvent avoir l’ampleur et l’orientation des fluctuations au sein d’une catégorie d’actifs sur une autre catégorie. Plus la corrélation est faible, plus les catégories comparées sont susceptibles de réagir différemment selon la conjoncture des marchés. Investir dans des actifs peu corrélés permet d’accroître la diversification, de stabiliser les rendements et de bonifier les possibilités de rendement tout en réduisant le risque de manière durable.

 

Qu’est-ce que la corrélation?

Le coefficient de corrélation entre deux catégories d’actifs peut être mesuré sur une échelle allant de « moins un » à « un ». Un coefficient de « un » indique un mouvement parfaitement parallèle dans la même direction, tandis qu’un coefficient de « moins un » témoigne d’un mouvement en direction contraire. Si le coefficient est positif (entre zéro et un), les deux catégories d’actifs évoluent dans la même direction; s’il est négatif (entre zéro et moins un), elles vont dans des directions opposées.

 

Quelle est la corrélation entre les actifs traditionnels et les placements non traditionnels?

Vous pouvez combiner des placements non traditionnels à des actifs traditionnels comme les actions et les obligations pour diversifier votre portefeuille. De fait, une corrélation faible ou négative est susceptible de diminuer le risque auquel est exposé votre portefeuille, peu importe le rendement dégagé.

 

L’avantage d’une corrélation faible

Bon nombre de placements non traditionnels ont une corrélation faible, parfois même négative, avec la plupart des placements traditionnels. Si la corrélation entre deux catégories d’actifs est négative, celles-ci ne se « comportent » pas de la même manière. Ainsi, la diversification de votre portefeuille sera plus efficace si son actif affiche plus de corrélations faibles ou négatives que de corrélations positives.

Selon le tableau ci-dessus, par exemple, les actions canadiennes vont bien avec les obligations mondiales (un placement non traditionnel courant) parce que leur corrélation est de -0,4. Pour cette raison seulement, ils forment un duo plus intéressant que les actions canadiennes avec les actions des marchés émergents : ces deux catégories ont une corrélation de +0,6 et sont donc plus susceptibles de se comporter de la même façon et de causer de fortes fluctuations.

 

Un conseiller peut vous aider à comprendre les placements non traditionnels

Lorsqu’ils sont utilisés à l’intérieur d’un portefeuille bien diversifié, les placements non traditionnels peuvent jouer un rôle important dans la stratégie de placement d’un médecin. Parlez à votre conseiller MD pour savoir si ces placements pourraient bien s’insérer dans votre stratégie de gestion globale de patrimoine.

Renseignez-vous sur les services de placement offerts par MD ou communiquez avec un conseiller MD pour découvrir comment nous pouvons vous aider.

 

1 Wills Towers Watson, Global Alternatives Survey, juin 2017.

Article précédent
Tirer son épingle du jeu quelle que soit la conjoncture du marché

Avant de choisir un gestionnaire de fonds, considérez sa capacité à dégager des rendements quelle que soit ...

Article suivant
Comme prévu, la Réserve fédérale maintient ses taux
Comme prévu, la Réserve fédérale maintient ses taux

Les élections de mi-mandat aux États-Unis ont obligé la Réserve féd&eacu...

×

Abonnez-vous à notre infolettre

Merci
Error - something went wrong!