Le chef de la direction des placements de Gestion financière MD à BNN : À court terme, les indicateurs nous incitent à favoriser les titres

December 22, 2014

Le portefeuille à horizon temporel de 10 ans de MD maintient tout de même 52 % d’actions.

Gestion financière MD inc. (MD) a pris la décision tactique à court terme d’accroître le poids relatif en portefeuille des titres à revenu fixe comparativement à sa cible stratégique. La société de gestion financière de l’Association médicale canadienne (AMC) a également réduit, dans une perspective à court terme, ses positions en actions internationales et américaines pour favoriser les actions canadiennes.

Dans un entretien accordé au réseau Business News Network, le chef de la direction des placements de MD, William R. Horton, Jr., a expliqué les raisons derrière ces opérations et les décisions de répartition tactique de l’actif annoncées le 16 décembre 2014.

« En ce qui concerne notre portefeuille à horizon temporel de 10 ans, nous avons sous-pondéré les actions de 4,5 % par rapport aux positions que nous détiendrions normalement », a indiqué M. Horton. « C’est la première fois depuis 2009 que nous sous-pondérons les actions [par rapport aux titres à revenu fixe]  », a-t-il ajouté. Dans l’ensemble, les actions représentent malgré tout encore 52 % du portefeuille à horizon de 10 ans de MD.

M. Horton a aussi répété que les décisions tactiques de MD visent à ajouter « à la marge » un surcroît de valeur à court terme aux portefeuilles des clients. Ces décisions trimestrielles de répartition tactique de l’actif sont fondées sur des études économiques approfondies établies au moyen de modèles quantitatifs, ou d’algorithmes, qui comparent les effets potentiels des différents indicateurs économiques sur chaque catégorie de titres à un point donné dans le temps. Au nombre de ces indicateurs, ou variables, mentionnons les évaluations boursières, la dynamique de la courbe de rendement et d’autres facteurs macroéconomiques ainsi que des facteurs liés à l’impulsion courante des marchés et au sentiment des investisseurs.

Dans son explication du raisonnement derrière la décision tactique de MD de réduire la pondération des actions internationales et américaines et d’accroître celle des actions canadiennes, M. Horton a indiqué : « Les évaluations boursières n’ont pas influé directement sur la décision qui est plutôt fondée surtout sur les indicateurs dénotant l’impulsion des marchés et le risque relatif entre les trois catégories de titres », a-t-il poursuivi.

MD continuera de surveiller étroitement les décisions des banques centrales partout dans le monde et les signaux qu’elles envoient, notamment la Réserve fédérale des États-Unis, la Banque centrale européenne et les organismes équivalents du Japon et de la Russie. « Les décideurs politiques continuent d’avoir une influence déterminante sur les résultats des portefeuilles et sur la conjoncture économique », a indiqué M. Horton.


Au sujet de Gestion financière MD

Gestion financière MD, dont les actifs sous administration s’élèvent à plus de 38 milliards de dollars, est une filiale en propriété exclusive de l’Association médicale canadienne. Elle se consacre aux besoins des médecins et des membres de leur famille. Gestion financière MD offre des produits et services financiers, la famille de fonds MD et des services-conseils en placement par l’entremise du groupe de sociétés MD. Pour obtenir une liste détaillée de ces sociétés, veuillez consulter notre site à l’adresse md.amc.ca.

Relations avec les médias

Maria Grant
Directrice des communications, Gestion financière MD
Maria.Grant@cma.ca
613 809-0657

Deborah Thompson
DT Communications
deborah@dt-communications.com
416 918-9551

Article précédent
Gestion financière MD reconnue comme l’un des 50 milieux de travail les plus engagés en Amérique du Nord

Gestion financière MD inc. (MD), une organisation de gestion financière appartenant à l’Association médical...

Article suivant
Gestion financière MD en vedette dans le numéro de novembre-décembre de Round the Table

L’article paru dans le numéro de novembre-décembre de la publication Round the Table décrivait comment le t...