Gagner en efficacité grâce aux avantages du DME

March 12, 2012

Sheri Ross, directrice clinique, Services aux médecins MD – Logiciels inc.

Les avantages associés à l’utilisation d’un système de dossiers médicaux électroniques (DME) sont souvent mis en valeur par des médecins qui font état de leur expérience personnelle. Ces témoignages sont extrêmement précieux.

Les économies de temps réalisées grâce aux DME sont en tête de liste des avantages le plus couramment mentionnés. Ces gains ne sont toutefois pas immédiats parce que, comme pour toute nouveauté, il faut investir un peu de temps pour apprivoiser le système et l’utiliser aisément. Toutefois, après la période initiale d’apprentissage, il est possible de gagner beaucoup en efficacité. Cependant, le temps économisé est si rapidement absorbé par les autres aspects de la prestation des soins aux patients qu’après un délai très court, il arrive qu’il ne soit plus perceptible. Dans le présent article, nous faisons valoir les possibilités d’améliorer l’efficacité grâce à un système de DME et les avantages qui en découlent.

Les logiciels de DME permettent au médecin ou à la clinique de renforcer leur efficacité de nombreuses façons : accessibilité et localisation immédiate des renseignements sur les patients, amélioration des communications entre les membres de l’équipe de soignants et accès à des documents de référence sur support électronique. La plupart des cliniques sont aujourd’hui informatisées jusqu’à un certain point, même si le dossier médical électronique n’est pas encore d’usage général. Habituellement, l’informatisation touche surtout la gestion des rendez-vous et la facturation, ce qui permet tout de même de rendre les processus plus efficaces. La gestion informatisée des rendez-vous exige la saisie des renseignements du patient (nom, adresse, numéros de téléphone, âge, sexe et coordonnées des personnes avec qui communiquer en cas d’urgence). Même s’ils sont des plus sommaires, ces renseignements permettent de générer des listes par groupe d’âge, par sexe, par médecin responsable des soins primaires et par lieu de résidence, etc. La compréhension de la clientèle d’une clinique ne relève pas seulement de la curiosité. En effet, ces renseignements précieux peuvent servir à planifier des programmes ciblés ou à présenter une offre de services mieux adaptée à la clientèle, comme des programmes de vaccination contre les maladies infantiles ou contre la grippe chez les personnes âgées.

L’adoption d’un système de DME à part entière permet au médecin et aux autres membres de son équipe de soignants de tirer de nombreux avantages de l’informatisation. Dans une clinique encore à l’ère du papier, on perd souvent un temps énorme à chercher des dossiers étant donné que ceux-ci peuvent uniquement se trouver à un seul endroit à la fois. Le dossier médical informatisé est en revanche en tout temps accessible par tous les membres de l’équipe où qu’ils soient dans la clinique, pour autant qu’il y ait un poste informatique. Dans le DME du patient, le médecin trouve immédiatement tous les renseignements dont il a besoin, y compris ceux venant de sources extérieures (résultats de tests). Il peut par ailleurs faire afficher certaines données de plusieurs façons et dans de nombreux formats, ce qui facilite l’examen et la prise des décisions cliniques. Par exemple, la possibilité de glisser la souris sur un point dans un graphique faisant état des résultats de tests de laboratoire, par exemple, et de faire afficher les traitements que le patient suivait ou les médicaments qu’il prenait à ce moment dans une infobulle peut être très utile pour bien interpréter l’information. La possibilité de regrouper des données présentées dans différentes parties du dossier et de les schématiser sous forme de graphiques donne au médecin la capacité de bien voir les tendances et de cibler les aspects de la santé du patient exigeant une surveillance ou un suivi.

Grâce à la fonction permettant d’envoyer un message aux autres membres de l’équipe sur les mesures additionnelles ou les mesures de suivi dont un patient doit faire l’objet, il est plus facile d’éviter les « oublis ». Le médecin peut par exemple envoyer un message à l’infirmière responsable de la gestion des malades chroniques pour lui demander de donner de la formation à un patient sur un aspect ou un autre du traitement prescrit ou encore, envoyer une note au personnel administratif afin qu’une demande de consultation soit envoyée à un collègue au nom d’un patient. La capacité de saisir l’information au point de prestation des soins et d’avoir toujours sous la main un registre facilement lisible des interactions à des fins de suivi rehausse la qualité de l’expérience vécue par les membres de l’équipe de soignants et, au bout du compte, celle vécue par le patient.

Dans une clinique où travaillent deux médecins ou plus, un système de DME présente l’avantage additionnel pour les médecins de pouvoir affecter leurs patients à un collègue pendant une absence planifiée (vacances). Le médecin absent peut donc confier ses patients à un collègue pour toute la durée de son absence et lui donner un accès complet et sans restriction à toute l’information contenue dans ses dossiers médicaux, ce qui facilite la continuité des soins aux patients. Le médecin remplaçant peut quant à lui évaluer plus facilement les besoins du patient et prendre des décisions, le cas échéant. En ayant accès à l’information, il peut aussi éviter la répétition inutile de tests ou d’investigations.

Les systèmes de DME plus complets offrent également des outils d’aide à la décision qui peuvent être extrêmement précieux. Ces outils sont souvent intégrés au système et offrent de l’information au médecin en direct au moment où il prescrit un médicament. Le système peut notamment alerter le médecin d’une interaction médicamenteuse néfaste possible, d’une incompatibilité entre l’état du patient et certains médicaments ou d’une posologie inappropriée.

L’accès instantané à une multitude d’ouvrages de référence directement depuis le système de DME est un autre avantage non négligeable. L’information présentée au médecin est constamment à jour et les fonctions de recherche à l’intérieur des outils reliés à la base de données trouvent l’information voulue en quelques secondes.

Toutes les caractéristiques des systèmes de DME décrites dans le présent article sont offertes par les logiciels de la Suite SCMD et feront l’objet d’une démonstration dans le premier de trois webinaires qui seront présentés en mars et en avril 2012. On peut obtenir tous les renseignements sur ce webinaire sur le site Web des logiciels de la Suite SCMD sur le site à l’adresse md.amc.ca/fr/practice-management/ps-suite-software/.

MD Marque déposée de l’Association médicale canadienne, utilisée sous licence.

Article précédent
Le dossier médical électronique : un outil d’enseignement aux patients

Sheri Ross Les prestataires de soins de santé ont devant eux une occasion unique non seulement d’aborder a...

Article suivant
Le Programme Platine MD, une solution de crédit de prestige adaptée aux médecins et offerte en exclusivité aux membres de l’AMC

Chef de file reconnu sur le marché des solutions de crédit de prestige adaptées aux besoins des médecins, S...