Skip to main content

Prévention de la fraude : conseils pour vous protéger des fraudeurs

Comme la pandémie amène les gens à rester à la maison et à être souvent en ligne, plusieurs fraudes associées à la COVID-19 ont été signalées. N’oubliez pas que le gouvernement fédéral ne communiquera pas avec vous par message texte ou courriel pour vous demander de vous inscrire aux programmes d’aide ou pour vous aviser que vous avez reçu un paiement.

Votre institution financière ne vous enverra pas non plus de courriels ou de messages texte à propos de votre compte. En cas de doute, communiquez avec votre banque pour vérifier la légitimité des messages. Si vous recevez un tel message, ne cliquez sur aucun lien et ne fournissez aucun renseignement personnel.

Différents types de fraudes peuvent fonctionner auprès de différentes personnes. Même si nous nous pensons tous à l’abri, tout le monde est vulnérable, même les médecins.

Fraudes de placement ciblant les médecins

Les médecins sont généralement perçus comme des personnes occupées et aux revenus élevés, ce qui en fait des proies attrayantes pour les fraudes de placement. Les fraudeurs savent que bon nombre de médecins se concentrent sur l’exercice de leur exigeante profession et qu’ils n’ont pas toujours le temps de gérer leurs finances, et encore moins d’effectuer des recherches sur une proposition de placement.

Par ailleurs, les médecins amorcent souvent leur carrière lourdement endettés, d’où le désir de certains de procéder à un « rattrapage » financier qui les rend plus vulnérables à des fraudes de placement. Si vous recevez une des propositions suivantes, c’est probablement une fraude :

  1. Placements à rendement élevé et à faible risque : La relation risque-rendement veut que les placements à risque élevé offrent un rendement potentiel élevé. Il n’existe pas de relation inverse où un risque faible est associé à un rendement élevé.
  2. Tuyaux : Si votre tuyau est de l’information d’initié, sachez qu’il y a des lois strictes sur les opérations d’initié qui interdisent d’utiliser cette information au sujet d’une société cotée en bourse.
  3. Pression pour agir rapidement : Faites attention aux offres de placement limitées dans le temps, et ne signez jamais de documents que vous n’avez pas lus attentivement.

Demandez-vous qui vend les placements, et vérifiez si cette personne est inscrite auprès des Autorités canadiennes en valeurs mobilières.

Si vous envisagez de donner suite à une offre de placement qui sort du cadre du plan établi, votre conseiller MD peut vous donner une deuxième opinion et attirer votre attention sur les risques éventuels de cette proposition.

Conseils du Centre antifraude du Canada

Le Centre antifraude du Canada, un organisme du gouvernement fédéral, tient une liste complète des dernières fraudes et donne des conseils précis sur la façon de se protéger contre chacune d’elles. On trouve également sur son site des conseils plus généraux :

  • Ne fournissez jamais de renseignements personnels ou financiers non nécessaires pour une transaction ou une discussion.
  • Méfiez-vous des personnes en qui vous n’avez pas entièrement confiance qui vous demandent une copie de votre passeport ou de votre permis de conduire, votre numéro d’assurance sociale ou votre date de naissance.
  • Évitez de discuter ou de négocier lors d’un appel non sollicité, surtout si la personne au bout du fil affirme que votre ordinateur a un virus, que vous devez de l’impôt ou que des activités frauduleuses ont été détectées dans votre compte bancaire. Raccrochez et composez vous-même le numéro de l’organisme trouvé dans une source fiable, comme son site Web ou une facture ou un relevé de compte.
  • Examinez attentivement le profil des gens qui vous envoient des demandes d’amitié non sollicitées ou qui vous approchent pour un rendez-vous sur les médias sociaux ou sur les sites de rencontre. Redoublez de prudence si quelqu’un vous promet plus que de l’amitié. Supprimez ces demandes et bloquez les comptes pour éviter d’en recevoir d’autres.
  • Ne faites pas confiance aux offres exceptionnelles par courrier. Si quelque chose semble trop beau pour être vrai, c’est probablement le cas.
  • Jetez toutes les cartes de jeu affirmant que vous avez gagné un prix ou une loterie dans le cadre d’un concours auquel vous ne vous êtes jamais inscrit.
  • Faites attention lorsque vous faites des achats en ligne, surtout si les produits sont à des prix très réduits. Souvenez-vous que vous obtenez ce pour quoi vous avez payé. Le Centre antifraude du Canada recommande de vérifier les coordonnées de l’entreprise et de chercher des avis et des évaluations de consommateurs provenant de sources tierces avant d’acheter.

Si vous êtes victime d’une fraude, ne laissez pas l’embarras vous empêcher de signaler l’incident. Le CAFC veut vous entendre et peut vous aider. N’oubliez jamais que vous n’êtes pas seul.

En conclusion, les fraudeurs aiment cibler les personnes vulnérables, mais personne n’est à l’abri de leur inventivité, pas même les personnes éduquées et averties.

L’information ci-dessus ne doit pas être interprétée comme des conseils professionnels en placements ou d’ordre financier, fiscal, juridique, comptable ou de nature similaire applicables en contexte canadien ou étranger, et elle ne saurait en aucun cas remplacer les conseils d’un fiscaliste, d’un comptable ou d’un conseiller juridique indépendant.