Message du président et chef de la direction

October 24, 2017

L’actualité des derniers mois a parfois donné l’impression d’une longue succession de catastrophes naturelles, de crises géopolitiques et autres mauvaises nouvelles. Pourtant, tout n’est pas si sombre. L’ouragan Harvey, entre autres, a donné lieu à de beaux gestes de solidarité et d’héroïsme au Texas. Les résultats électoraux en Allemagne et en France procurent à la zone euro une stabilité dont elle avait grand besoin. En un mot, notre monde a montré sa résilience.

Et force est d’admettre que les marchés boursiers ont aussi affiché de la résilience au dernier trimestre, en restant dans une large mesure insensibles aux risques politiques et aux manchettes négatives. Ce trimestre, nous nous sommes concentrés sur quelques facteurs clés sous-jacents à cette résilience qui semblent indiquer que le dynamisme actuel des marchés financiers persistera.

La croissance économique a retrouvé un certain synchronisme dans les différentes régions du monde où nous sommes actifs. Concentrée aux États-Unis depuis plusieurs années, la croissance est en effet de retour dans plusieurs régions et soutient la progression des cours boursiers tant sur les marchés développés qu’émergents. Nous sommes très optimistes quant à l’évolution des marchés américains, mais nous entrevoyons aussi un nombre croissant de possibilités dans d’autres régions et nous avons ajusté nos positions en conséquence.

Les marchés de titres à revenu fixe demeurent quant à eux soumis à la forte influence des mesures et du discours des banques centrales du monde. Chez nous, notamment, la Banque du Canada a majoré les taux d’intérêt pour la première fois depuis 2010. Stephen Poloz, gouverneur de la Banque du Canada, n’est pas allé jusqu’à annoncer que d’autres majorations de taux suivraient, mais il a aussi dit qu’il n’y avait aucun plan arrêté sur cette question.

Ces mesures ont poussé le dollar canadien à la hausse par rapport à la plupart des monnaies fortes, ce qui dénote un dynamisme économique, mais elles ont aussi amputé le rendement que les investisseurs canadiens tirent des titres étrangers.

Ailleurs dans le monde, la Réserve fédérale des États-Unis a annoncé son intention d’alléger son bilan et de normaliser son taux directeur. La Réserve fédérale devrait donc majorer de nouveau ses taux en décembre et au moins deux fois encore en 2018. La Banque centrale européenne (BCE) a commencé pour sa part à réduire ses achats d’actifs, une mesure d’assouplissement quantitatif initialement mise en place pour stimuler une inflation fléchissante.

Ces tendances nous amènent à parler de la volatilité du marché des devises. Comme je l’ai mentionné brièvement ci-dessus, les marchés boursiers mondiaux ont affiché des gains solides en monnaie locale, mais le regain de vigueur du dollar canadien est venu amoindrir ces rendements pour de nombreux investisseurs canadiens. Inversement, l’affaiblissement du dollar américain a été une bénédiction pour les marchés boursiers des pays émergents, mais nous pensons que le dollar américain rebondira au cours des prochains trimestres.

Cette interaction entre taux d’intérêt directeurs, volatilité des devises, rendements boursiers et rendement des titres à revenu fixe, et ses conséquences pour vous sont analysées de près dans notre Aperçu du marché et perspectives macroéconomiques du troisième trimestre de 2017.

Si vous désirez en savoir plus sur les tendances dont il est question dans le présent bulletin et sur l’effet qu’elles pourraient avoir sur vos placements, je vous invite à communiquer avec votre conseiller MD.

Brian Peters
Président et chef de la direction

 

Vous aimeriez peut-être :

Bulletin sur les marchés du T3 2017 en bref
Aperçu du marché et perspective macroéconomique du T3 2017
Point de mire – Fonds collectif d’actions de marchés émergents GPPMD

Article précédent
Énoncé économique de l’automne : points à retenir pour les médecins

Le ministre des Finances Bill Morneau a déposé le 24 octobre l’Énoncé économique de l’automne 2017 du gouve...

Article suivant
Examen trimestriel des placements et perspectives : troisième trimestre 2017

Principaux points à retenir L’expansion économique synchronisée devrait soutenir les rendements boursiers. ...