Message du chef de la direction des placements Réflexions sur un anniversaire

September 20, 2013

Le mois de septembre marque cette année le cinquième anniversaire de faillite de la société de services financiers américaine Lehman Brothers Holdings Inc.

Dans un essai intitulé «  Complexity and Collapse: Empires on the Edge of Chaos » (Foreign Affairs, 2010), l’historien britannique et professeur à l’Université Harvard, Niall Ferguson, souligne que [traduction] «  lorsqu’un système complexe s’enraye, l’ampleur des bouleversements subséquents est pratiquement impossible à prévoir ». Il cite une source qui laisse entendre que l’économie mondiale s’est développée au point de ressembler à un réseau électrique suroptimisé dans lequel une surtension relativement faible risque d’entraîner une défaillance importante.

La faillite de Lehman Brothers a provoqué une crise de liquidité profonde et imprévisible au sein du système financier mondial, ce qui a subséquemment entraîné un fléchissement des marchés boursiers partout dans le monde. Les observateurs ont alors parlé de «  dislocation des marchés » pour décrire ces perturbations qui créaient une situation inédite.

Retour à l’ordre et à la stabilité : des réponses pour les épargnants

Cinq années ont passé. Nous constatons actuellement que ces dislocations sont lentement en voie de se redresser : une stabilité relative est dans une large mesure revenue au sein de nos systèmes financiers interdépendants, et les marchés sont aussi moins agités et mieux capitalisés (la valeur des actions en circulation augmente).

Toutefois, l’influence de la crise continue de se faire sentir, surtout dans la psychologie derrière les décisions que prennent les épargnants qui se demandent peut-être ce qu’ils doivent faire pour assurer plus solidement leur avenir financier.

À notre avis, la solution pour les épargnants ressemble beaucoup à celle mise de l’avant par les investisseurs institutionnels. Ils doivent appliquer des stratégies de diversification éprouvées qui sont conçues en fonction d’objectifs particuliers et qui les aideront de résister à d’éventuelles nouvelles dislocations des marchés.

Ce principe est justement à la base de la méthode de gestion par portefeuille de MD. Lorsque nous analysons les résultats obtenus par les épargnants depuis 2008, nous constatons que ceux qui ont appliqué une stratégie modulée en fonction de leur capacité personnelle de prendre des risques et de leur horizon temporel ont réussi à atténuer les effets des événements de 2008 et des années subséquentes.

Si vous désirez discuter des stratégies de placement mises en œuvre par MD au nom de ses épargnants, je vous invite comme d’habitude à consulter votre conseiller MD, la personne la mieux placée pour répondre à vos questions.


Le chef de la direction des placements,
Gestion financière MD inc.
William R. Horton, Jr., CFA

Article précédent
Gestion financière MD : Message du chef de la direction des placements — Notre avis sur la fermeture du gouvernement des États-Unis

Les manchettes cette semaine font beaucoup de bruit : à cause d’une impasse politique au Congrès, le gouver...

Article suivant
Gestion financière MD :<br>Message du chef de la direction des placements — Les marchés canadiens rebondissent

Mise à jour de MD sur les marchés : Les marchés canadiens rebondissent tandis que la valeur du dollar canad...