Les marchés mondiaux réagissent comme prévu à la victoire de Trump

November 9, 2016

Le sentiment d’insatisfaction qui explique les résultats du référendum de juin dernier sur le Brexit semble avoir joué un rôle dans l’accession de Donald Trump à la présidence des États-Unis qui semble être en partie attribuable à l’insatisfaction des électeurs américains désillusionnés par la conduite des affaires publiques. Il s’ensuit qu’à court terme, l’incertitude a gagné les marchés. Après d’importantes pertes initiales, les marchés se sont stabilisés en partie en raison du ton conciliant du discours d’acceptation de M. Trump qui tentait de lancer un appel à l’unité et de calmer les investisseurs.

Il est courant que les marchés soient volatils dans les jours qui suivent un scrutin. En 2012, malgré un verdict beaucoup moins surprenant, les marchés avaient plongé après la victoire de Barack Obama. Il faudra un peu de temps avant que les marchés digèrent la nouvelle et que la poussière ne retombe.

Qu’est-ce que cela signifie pour votre portefeuille MD?

Nous ne pensons pas apporter de changements majeurs additionnels aux fonds MD ou à vos placements puisque ceux-ci avaient été positionnés en prévision du résultat électoral. Nous pensons que le marché américain demeure relativement attrayant, compte tenu de la solidité des facteurs fondamentaux de l’économie américaine. Par conséquent, nous maintenons la surpondération des actions américaines. La vigueur sous-jacente de l’économie américaine, combinée aux bénéfices des entreprises, à la croissance des dividendes et à l’évolution favorable de la situation de l’emploi et des dépenses des consommateurs, continuera de créer de la valeur et de stimuler le rendement des marchés.

L’élection de Trump ne change pas non plus notre stratégie à long terme. Il est possible que nous profitions de possibilités attrayantes offertes par certaines actions, monnaies ou certains titres de créance de sociétés à la suite d’un éventuel brassage au sein des marchés, mais aucun changement spectaculaire n’est prévu. À plus long terme, certains changements promis par le Parti républicain aux politiques publiques, notamment à l’Accord de libre‑échange nord-américain (ALENA), pourraient influer sur la valeur relative des titres de certaines sociétés qui dépendent des exportations vers les États-Unis pour assurer la croissance de leur chiffre d’affaires. Nous sommes prêts à procéder à une réévaluation de ces placements et à apporter des changements, le cas échéant.

Retombées sur l’économie mondiale sous la présidence de Trump

L’approche fortement protectionniste mise de l’avant par Trump pendant la campagne en matière de commerce extérieur pourrait avoir des effets néfastes sur la croissance économique mondiale en ralentissant l’activité et en créant de l’inflation. Les positions de Trump sur le Mexique et la Chine, plus particulièrement, ainsi que sa proposition d’imposer des tarifs douaniers et d’autres droits pourraient provoquer une détérioration des relations commerciales avec ces deux pays. Nous continuerons d’observer les développements au cours des prochains mois à mesure que les politiques économiques mondiales du nouveau président et ses projets en la matière se concrétiseront.

La Réserve fédérale haussera-t-elle ses taux comme prévu?

Les possibilités de majoration des taux par la Réserve fédérale en décembre s’estompent, d’où de possibles retombées sur les taux d’intérêt et la croissance en général. Le statut désormais incertain des dirigeants de la Réserve fédérale pourrait se fragiliser un peu plus si Trump maintient ses critiques de la Réserve fédérale et de sa politique monétaire dans les prochaines semaines et les prochains mois.

Secteurs susceptibles de bénéficier de la victoire de Trump

Si l’on se fie à sa plateforme électorale et à ses engagements, plusieurs secteurs clés pourraient bénéficier de la victoire de Trump. Voici quelques exemples :

  1. Produits industriels : Trump a promis d’augmenter les dépenses consacrées aux infrastructures dans le cadre de projets majeurs, ce qui pourrait stimuler la croissance de l’emploi et profiter aux entreprises du secteur des matériaux, des produits industriels et de la technologie.
  2. Soins de santé : Les perspectives du secteur des soins de santé semblent plus favorables sous l’administration Trump puisque la probabilité de changements importants dans les lois régissant les prix des médicaments (qui auraient des conséquences négatives sur les sociétés pharmaceutiques et biotechnologiques) semble plus faible. Il reste à voir si la promesse républicaine d’abroger l’Affordable Health Care Act (assurance-maladie) sera respectée.
  3. Énergie : Trump semble un partisan plus convaincu de l’exploration énergétique aux États-Unis que ne l’est Clinton, comme en font foi ses propositions, notamment celles d’alléger la réglementation et de donner aux États-Unis une plus grande indépendance énergétique.

Perspectives d’avenir : Se concentrer sur les facteurs fondamentaux des entreprises

Nous demeurons concentrés sur la gestion active de nos fonds communs et fonds collectifs MD. Nous sommes des sélectionneurs de titres appliquant une méthode ascendante fondée sur les facteurs fondamentaux et concentrés sur la recherche d’entreprises saines. Notre capacité de tirer de la valeur de ces principes fondamentaux n’a pas changé.

Avec la nouvelle donne, il se pourrait que certaines entreprises soient avantagées sur le plan des bénéfices tandis que la situation d’autres entreprises se détériorera à la suite de la mise en œuvre d’éventuelles nouvelles politiques. Cependant, les résultats électoraux n’auront aucune conséquence sur la stratégie de croissance mise de l’avant par la grande majorité de ces entreprises.

Il est peu probable que la valeur intrinsèque des entreprises dans lesquelles nous plaçons votre argent soit fortement amoindrie par un seul événement extérieur aux marchés. Nous continuerons évidemment d’observer attentivement les réactions, mais nous pensons que maintenant que les élections et toute l’incertitude qui les caractérise sont derrière nous, les acteurs du marché recommenceront à se concentrer sur les facteurs fondamentaux des entreprises et créeront des occasions de placement attrayantes pour les investisseurs à long terme.

Si vous désirez obtenir des précisions sur la manière dont vous ou votre plan financier pourriez être touché par ces événements, nous vous encourageons à communiquer avec votre conseiller MD.


Donald Trump devient le 45e président des États-Unis

Dans un revirement incroyable, et après une campagne électorale présidentielle acrimonieuse et imprévisible, les Américains ont finalement élu Donald Trump, un résultat qui semblait improbable au lancement de la campagne en juin l’an dernier. Marquée par le gain de presque tous les États pivots, que ce soit la Floride, la Caroline du Nord, l’Ohio ou la Pennsylvanie, la victoire de Trump traduit le bouleversement de l’establishment politique américain. Les républicains maintiendront également leur majorité au Sénat et à la Chambre des représentants.

Qu’est-ce que cela signifie pour vos placements détenus chez MD?

Chez MD, notre processus de gestion des placements tient compte de tous les risques connus sur les marchés financiers.

À court terme, nous nous attendons à de la volatilité sur les marchés financiers. Celle-ci se poursuivra jusqu’à ce que les marchés financiers et les investisseurs du monde aient digéré la nouvelle de la victoire de Trump. Malgré la surprise qu’elle cause, nous ne croyons pas que l’issue du scrutin aura une incidence importante sur nos portefeuilles à long terme, et nous ne pensons pas apporter pour l’instant de changements importants aux fonds MD et à vos placements. Comme nous l’avions fait au moment du référendum sur le Brexit en juin dernier, nous avons néanmoins pris toutes les précautions requises à court terme pour que nos portefeuilles puissent résister aux réactions négatives possibles des marchés. Sur le plan de la répartition de l’actif, les actions américaines sont actuellement surpondérées dans nos portefeuilles, car nous croyons qu’elles présentent des caractéristiques fondamentales supérieures à celles des actions d’autres régions du monde. Par rapport à d’autres, les banques américaines sont bien positionnées, l’économie devrait, selon les prévisions, demeurer solide et le sentiment actuel est que sur le plan des bénéfices, la tendance évolue de manière favorable.

Notre analyse des résultats de l’élection et de la réaction des marchés sera publiée plus tard aujourd’hui, pendant que nous continuons d’observer la situation.

 

Article précédent
Malgré la victoire de Trump, les facteurs fondamentaux demeurent

par Craig Maddock CFP, FCSI, CIM, FICB, CFA, MBAVice-président à la gestion des placements Maintenant que n...

Article suivant
Après une disette de 108 ans, les Cubs gagnent!

James Virgo, CFA, CFP, MBAVice-président et responsable national, Conseils en placement privés MD Plus tôt ...