La Banque du Canada relève ses taux et s’engage à surveiller attentivement le risque de crédit

September 6, 2017

La Banque du Canada a relevé aujourd’hui son taux de financement à 1,0 %, la deuxième augmentation de 0,25 % décrétée cette année par la Banque. Le moment choisi pour cette hausse a surpris certains analystes, même si la plupart s’attendaient à une nouvelle augmentation avant la fin de l’année.

Le renforcement de l’économie canadienne se poursuit

Cette décision de la Banque est dans une large mesure fondée sur son point de vue que la forte croissance de l’économie canadienne se généralise et devient plus autonome. Les dépenses de consommation demeurent robustes, stimulées par l’expansion de l’emploi et la croissance des revenus même si la Banque signale une diminution de la capacité des ménages canadiens lourdement endettés de contribuer à la croissance globale.

Si elle reconnaît que le relèvement des taux d’intérêt pourrait alourdir davantage l’endettement des Canadiens, la Banque souligne que les futures décisions relatives aux taux ne sont pas prédéterminées, et s’engage donc à exercer une surveillance étroite sur l’économie et sur les risques potentiels liés au coût du crédit.

« De plus, compte tenu de l’endettement élevé des ménages, elle [la Banque] suivra de près la sensibilité de l’économie aux taux d’intérêt plus élevés », a déclaré le Conseil de direction de la Banque, adoptant ainsi un ton prudent.

Réaction des marchés à l’annonce

Dans les instants qui ont suivi l’annonce, le dollar canadien a bondi au-dessus du seuil des 82 cents, son plus haut niveau depuis juin 2015. L’indice composé S&P/TSX de la Bourse de Toronto s’était apprécié par anticipation avant l’annonce, et a ensuite évolué négativement, dans la foulée de l’augmentation des cours pétroliers.

Faiblesse persistante de l’inflation de base 

Lorsque la production de biens et de services d’une économie est supérieure à sa capacité, on se trouve en situation d’inflation. La Banque s’efforce de maintenir le taux d’inflation autour de 2 % en ce qui concerne l’ensemble de l’indice des prix à la consommation (IPC). La Banque du Canada a cependant pour mandat de maintenir l’inflation à l’intérieur d’une fourchette de 1 % à 3 %, avec un taux cible de 2 %. Même si l’inflation de base demeure faible, à 0,9 % pour la période de 12 mois terminée en juillet dernier, le taux prévu d’inflation est plus élevé, ce qui semble appuyer la décision d’aujourd’hui.

Effet sur les taux de rendement obligataires

Immédiatement après l’annonce du relèvement des taux d’intérêt, le taux de rendement des obligations du gouvernement du Canada a augmenté, mais modestement puisque les prix courants avaient déjà absorbé en partie l’effet de cette vigueur continue de l’économie canadienne. Les données sur le produit intérieur brut (PIB) du deuxième trimestre de 2017 ont été publiées le 31 août dernier et à l’annonce que le taux de croissance annualisé atteignait 4,5 %, un résultat nettement supérieur aux attentes, les taux de rendement obligataires avaient immédiatement bondi, anticipant une majoration imminente des d’intérêt taux par la Banque du Canada.

Que signifie cette majoration des taux pour votre portefeuille?

Les retombées immédiates de la décision d’aujourd’hui sur les portefeuilles et les fonds MD seront minimes. Nos fonds de titres à revenu fixe continuent de surpondérer les obligations de sociétés (qui sont moins sensibles aux fluctuations des taux d’intérêt) et se concentrent sur la protection du capital. Nous maintenons aussi un volet géré activement de titres étrangers et d’obligations de qualité inférieure sur lequel les changements des taux d’intérêt au Canada n’ont pas d’effet direct. Nous maintenons la sous-pondération tactique des titres canadiens dans nos portefeuilles, car nous nous attendons à ce que le regain de vigueur du dollar canadien découlant du relèvement des taux d’intérêt continue de peser sur les marchés boursiers canadiens.

L’économie canadienne poursuit sa croissance et cette légère majoration des taux d’intérêt dénote la confiance des autorités monétaires dans notre économie. Lisez ici ce que signifie pour vous la hausse des taux d’intérêt. Si vous désirez obtenir des précisions, nous vous invitons à communiquer avec votre conseiller MD.

Article précédent
Point de mire : Marchés émergents

Regain de dynamisme dans certains pays à forte croissance  Les marchés émergents ont marqué la cadence sur ...

Article suivant
Bulletin sur les marchés du T2 de 2017 en bref

Au début de l’année, nous manifestions un optimisme prudent, mais la plupart des risques que nous entrevo...