Gestion financière MD : Message du chef de la direction des placements — Notre avis sur la fermeture du gouvernement des États-Unis

October 2, 2013

Les manchettes cette semaine font beaucoup de bruit : à cause d’une impasse politique au Congrès, le gouvernement des États-Unis a suspendu ses activités le 1er octobre et est actuellement fermé. Cette nouvelle doit-elle préoccuper les épargnants canadiens?

Bien que cette fermeture soit un problème urgent dont les effets sur l’économie américaine ne tarderont pas à se faire sentir, il s’agit en fait d’un sous-problème relativement soluble. Le problème principal réside plutôt dans l’atteinte imminente du plafond de la dette des États-Unis, c’est-à-dire la taille de la dette pouvant être prise en charge par le Trésor américain.

(Dans notre mise à jour mensuelle pour les épargnants, en septembre, nous avions souligné que le plafond de la dette des États-Unis pourrait être de nouveau atteint en octobre, ravivant l’attention des décideurs sur cette question.)

À notre avis, la crise actuelle devrait moins inquiéter les épargnants que le risque de dépassement du plafond de la dette. En effet, la fermeture du gouvernement a des répercussions limitées : elle touche principalement la croissance économique des États-Unis et, malgré son effet perturbateur, il existe en fait des précédents établis pour résoudre ce problème et minimiser les perturbations à long terme.

Le principal point de discorde entre les parties est la mise en œuvre prévue de l’ObamaCare, surnom donné à la Patient Protection and Affordable Care Act (loi sur la protection des patients et les soins abordables). Les positions politiques sur la question subiront vraisemblablement l’influence des sondages d’opinion publique dans les prochains jours. La durée de la fermeture du gouvernement déterminera l’ampleur des répercussions sur la croissance économique réelle des États-Unis, mais nous sommes d’avis que les marchés ont déjà anticipé dans une large mesure les effets potentiels. La réaction relativement faible des marchés laisse supposer que la plupart des observateurs s’attendent à ce que la fermeture soit de courte durée.

Le dépassement du plafond de la dette, en revanche, est un fait sans précédent et comporte un risque beaucoup plus grand de perturbations à long terme de la croissance économique aux États-Unis et ailleurs dans le monde. Si ce dépassement se produit, ce ne sera pas l’incapacité financière du Congrès de « régler les factures» qui sera en cause, mais bien un refus de faire les compromis politiques que cela exige. Ce facteur humain augmentant la complexité, il est particulièrement difficile d’entrevoir clairement quel sera le dénouement.

Quelle que soit l’issue de ce débat au cours des prochaines semaines aux États-Unis, l’expérience des dernières années sur les marchés mondiaux a démontré que l’instabilité politique soutenue mène à la volatilité des marchés. De ce fait, si le problème du plafond de la dette aux États-Unis n’est pas résolu, on peut s’attendre à voir les marchés fluctuer davantage dans les semaines à venir. Conséquemment, les décideurs de partout dans le monde continueront de surveiller la situation de près et nous, chez MD, serons tout aussi attentifs.

Comment les épargnants peuvent-ils se protéger contre la volatilité des marchés? Comme je l’ai mentionné dans un commentaire précédent, nous croyons que la meilleure stratégie pour les épargnants individuels est une stratégie de placement diversifiée et éprouvée, taillée sur mesure en fonction de l’horizon temporel et des objectifs de chacun. Même si les sources d’instabilité des marchés peuvent évoluer avec le temps, et le font effectivement, la sagesse de cette approche demeure quant à elle immuable.

Comme d’habitude, votre conseiller MD peut vous aider à comprendre les effets de l’évolution de l’économie mondiale et des marchés sur les épargnants individuels. Si vous avez des questions, je vous invite à communiquer avec votre conseiller.

William R. Horton, Jr., CFA
Chef de la direction des placements
Gestion financière MD inc.

Article précédent
Gestion financière MD : Message du chef de la direction des placements – Les marchés remontent dans la foulée du report de la décision sur l

LE POINT SUR LES MARCHÉS PAR MD : Vent d’optimisme en ce mois d’octobre avec la poursuite de la remontée de...

Article suivant
Message du chef de la direction des placements Réflexions sur un anniversaire

Le mois de septembre marque cette année le cinquième anniversaire de faillite de la société de services fin...