Gestion financière MD : Message du chef de la direction des placements Rendement positif des portefeuilles d’actions et d’obligation

February 20, 2015

LE POINT SUR LES MARCHÉS : Les devises influent sur le rendement en janvier

Tous les grands indices, y compris les indices obligataires, ont affiché en janvier des rendements positifs qui ont porté le rendement sur un an à 10 % et plus.

En janvier, les cours boursiers ont fluctué à l’intérieur de fourchettes relativement étroites en monnaie locale. Toutefois, la faiblesse générale du dollar canadien a dopé le rendement des titres étrangers, ce qui explique le rendement relatif plutôt faible de l’indice composé S&P/TSX.

En janvier, le dollar américain a porté le rendement des investisseurs canadiens à 8,5 %. Les autres paniers de devises —Europe, Australasie et Extrême-Orient (EAEO) et marchés émergents (ME) — ont respectivement généré des rendements de 6,2 % et 8,2 % dans le sillage de la surprise créée par la décision de la Banque du Canada de réduire son taux de financement à un jour. Ce taux n’avait pas bougé depuis septembre 2010.

Ailleurs, l’annonce par la Banque centrale européenne du lancement d’un programme d’achat d’actifs (aussi appelé « assouplissement quantitatif ») a provoqué une baisse mondiale des taux de rendement obligataires, d’où, une fois de plus, une solide appréciation des obligations.

Les cours pétroliers ont poursuivi leur dégringolade en janvier, entraînant dans leur chute les prix des autres produits de base. Sur les marchés, on continue de chercher un nouvel équilibre dans le contexte créé par la faiblesse de la demande conjuguée à une offre vigoureuse.

RÉSULTATS ÉCONOMIQUES MONDIAUX : Croissance prévue de l’économie mondiale de 3,5 % en 2015.

Le Fonds monétaire international (FMI), un des bras financiers des Nations Unies, a abaissé de 3 % son estimation du taux de croissance économique mondiale, le portant à 3,5 % pour 2015 et à 3,7 % pour 2016. Le FMI s’attend à ce que le ralentissement en Europe, au Japon et en Chine fasse contrepoids à toute croissance aux États-Unis. La zone euro évite de peu la récession, tandis qu’après deux trimestres de contraction consécutifs, le Japon se trouve en récession technique.

Pendant ce temps, la Réserve fédérale des États-Unis a fait connaître son intention de rester « patiente » en ce qui concerne les taux d’intérêt et a déjà indiqué que toute modification des taux avant le mois de juin est peu probable.

La Banque centrale européenne, par contre, s’est engagée à lancer un programme d’assouplissement quantitatif d’une valeur de 1,1 billion EUR au moment où la région glissait en phase déflationniste à cause du ralentissement de la croissance et de la baisse des cours pétroliers.

Les élections en Grèce ont eu un effet minime sur les marchés en janvier, car le risque systémique découlant du fort endettement du pays a diminué comparativement à ce qu’il était de 2010 à 2012.

INDICATEURS DES MARCHÉS BOURSIERS AU 29 JANVIER 2015
(en dollars canadiens, sauf mention contraire)

Indicateur du marché Niveau Rendement
sur un mois (%)
Rendement
sur un an (%)
Canada (Indice composé S&P/TSX) 14 637 0,3 +10,0
États-Unis (Indice S&P 500) 2 021 +6,7 +30,5
Europe, Australasie et Extrême-Orient (Indice MSCI EAEO) 1 792 +9,6 +13,3
Marchés émergents (Indice MSCI ME) 973 +10,5 +20,5
Obligations canadiennes (Indice obligataire universel FTSE TMX*) - +3,8 +10,1
Taux de change : dollar canadien en dollar américain 0,792 -7,9 -11,8
Prix de l’or (USD/on) 1 257 +6,1 +1,0
Cours du pétrole (WTI, USD/pb) 44,5 -16,4 -54,3

*Anciennement l’indice obligataire universel DEX
Sources : StateStreet par StyleADVISOR, FTSE TMX Global Debt Capital Markets et Bloomberg

MÉTHODE DE PLACEMEMENT DE MD : EN SAVOIR PLUS

Chez MD, nous surveillons les tendances économiques mondiales; pour ce faire, nous tenons compte du point de vue de nos gestionnaires triés sur le volet, qui investissent activement dans l’intérêt de nos clients.

Pour comprendre la méthode de placement de MD ainsi que les répercussions des tendances économiques mondiales sur votre portefeuille de placement, je vous invite à communiquer directement avec votre conseiller MD.

William R. Horton, Jr., CFA
Chef de la direction des placements
Gestion financière MD inc.

Article précédent
Bulletin trimestriel sur les marchés : T1 2015

Message du chef de la direction des placements Je suis heureux de présenter la première édition du Bul...

Article suivant
Gestion financière MD : Message du chef de la direction des placements – Des marchés boursiers mondiaux à la hausse malgré une baisse des pr

LE POINT SUR LES MARCHÉS : Le huard est touché par la baisse des cours du pétrole; les secteurs des service...