Gestion financière MD : Message du chef de la direction des placements — Année record sur les places boursières

January 14, 2014

LE POINT SUR LES MARCHÉS DE MD : Hausses de la plupart des indices boursiers, mais difficultés sur les marchés obligataires

Au mois de décembre, tous les indices boursiers des marchés développés ont légèrement progressé tandis que ceux des marchés émergents reculaient. En 2013, les indices américains et ceux de la zone EAEO ont respectivement rapporté des rendements de 41,3 % et 31,6 % aux investisseurs canadiens, ce qui est considérablement supérieur au rendement de l’indice TSX et à celui des marchés émergents.

Les taux obligataires ont poursuivi leur lente remontée en décembre et l’indice obligataire universel DEX, le plus important indice de mesure du rendement des obligations d’État et des obligations de sociétés en circulation sur le marché canadien, a terminé le mois en recul de 0,4 % et l’année avec un rendement négatif de -1,2 %.

En décembre, le dollar canadien a continué de se déprécier par rapport au dollar américain et à l’euro. Sur l’ensemble de 2013, il a reculé de 6,6 % par rapport au dollar américain et de 10,4 % par rapport à l’euro.

Les prix des produits de base étaient en hausse en décembre grâce à la remontée des cours pétroliers, mais sur l’ensemble de l’année 2013, ils ont légèrement régressé à cause de la baisse des prix des métaux et notamment, de l’or (dépréciation de 28 % en 2013).

RÉSULTATS ÉCONOMIQUES MONDIAUX : Signes évidents de retour à une croissance mondiale synchronisée

En perspective, tous les principaux indices des directeurs d’achat (indices « PMI ») du monde annoncent de la croissance, y compris aux États-Unis, en Europe et en Chine. Au Japon et au Royaume-Uni, ces indices atteignent même leur sommet des dernières années. (Les indices des directeurs d’achat sont des indicateurs économiques dérivés des résultats d’enquêtes mensuelles menées auprès d’entreprises privées.) Au Canada, une expansion modeste se poursuit, et en octobre, la croissance du PIB sur un an atteignait 2,7 %, son niveau sur un an le plus élevé depuis mai 2012.

L’inflation reste faible, le taux d’inflation globale (IPC) se situant sous le seuil de 2 % au Canada, aux États-Unis, en Europe et au Japon, et atteignant même un creux historique de 3,0 % en Chine.

Aux États-Unis, dans le cadre d’une annonce effectuée par le président de la Réserve fédérale américaine, Ben Bernanke, sur la politique monétaire, le Federal Open Market Committee a indiqué que la Réserve entendait réduire la valeur de ses achats mensuels d’actif (« assouplissement quantitatif ») de 10 milliards de dollars dès le mois de janvier.

La Réserve fédérale maintiendra cependant son programme d’assouplissement quantitatif à hauteur de 75 milliards de dollars par mois et a donné sur l’orientation future de sa politique monétaire des indications que les taux d’intérêt resteront vraisemblablement près de zéro dans un avenir prévisible. La nouvelle présidente de la Réserve fédérale, Janet Yellen, qui est perçue comme une « colombe » (c’est-à-dire plutôt favorable à une politique monétaire très accommodante en période de faible inflation et de chômage élevé) prendra les rênes de l’institution dès le début de la nouvelle année.

INDICATEURS DES MARCHÉS BOURSIERS À LA FIN DE DÉCEMBRE 2013
(en dollars canadiens, sauf mention contraire)

Indicateur du marché Rendement
sur un mois (%)
Rendement
sur un an (%)
Canada (Indice composé S&P TSX) +2,0 +13,0
États-Unis (Indice S&P 500) +2,9 +41,3
Europe, Australasie et Extrême-Orient (Indice MSCI EAEO) +1,9 +31,6
Marchés émergents (Indice MSCI ME) -1,1 +4,3
Obligations canadiennes (Indice obligataire universel DEX) -0,4 -1,2
Taux de change – dollar canadien par rapport au dollar américain -0,1 -6,60
Prix de l’or -3,8 -28,0
Prix du pétrole +6,1 +7,2

Sources : StateStreet par StyleADVISOR, PC Bond Analytics, et Bloomberg.

CE QUE CELA SIGNIFIE POUR VOUS

Chez MD, nous prenons au sérieux le mandat que vous nous avez confié et nous nous efforçons d’intégrer à notre gestion nos meilleures idées sur les tendances mondiales et les stratégies de placement.

Si vous désirez obtenir des précisions sur les retombées possibles des tendances économiques mondiales sur votre portefeuille de placements ou sur la méthode de placement suivie par MD, nous vous recommandons de tirer avantage des services offerts par votre conseiller MD en lui téléphonant ou en prenant rendez-vous avec lui pour obtenir tous les détails sur l’état de la situation.

William R. Horton, Jr, CFA
Chef de la direction des placements
Gestion financière MD inc.

Article précédent
Gestion financière MD : Message du chef de la direction des placements — Notre point de vue sur l’effet possible des événements en Ukraine s

L’incertitude politique actuelle en Ukraine provoque des perturbations sur les marchés, mais l’effet sur le...

Article suivant
Gestion financière MD : Message du chef de la direction des placements – Une resynchronisation de la croissance mondiale est à prévoir en 20

LE POINT SUR LES MARCHÉS : Les actions continuent à grimper en flèche, alors que le cours des obligations à...