Dévaluation de la monnaie chinoise : Effets possibles sur les marchés mondiaux

August 12, 2015

La décision des autorités chinoises de dévaluer la monnaie du pays pour une deuxième journée consécutive le 12 août 2015 a pris les marchés financiers mondiaux par surprise. Il semble que la situation de la deuxième puissance économique dans le monde se soit détériorée plus que prévu, d’où les mesures de stimulation prises. Cette dévaluation fait par ailleurs craindre une guerre des monnaies qui pourrait déstabiliser l’économie mondiale.

Qu’est-il arrivé?

La Banque populaire de Chine (PBOC) a modifié la méthode utilisée pour fixer le taux de change du yuan chinois (CNY). La valeur du yuan ne sera plus liée exclusivement au dollar américain. Le taux de change de référence est maintenant fixé en fonction du niveau atteint par le marché la veille, de l’offre et de la demande de CNY et de la valeur des autres monnaies.

La dépréciation du CNY des deux derniers jours atteint 3 %. Toutefois, comme la valeur du yuan était arrimée à celle de l’USD, cette dévaluation ne représente qu’une fraction des gains enregistrés depuis le début de la remontée du dollar américain en 2011.

Pourquoi la Chine a-t-elle décidé de dévaluer sa monnaie?

Cette décision de dévaluer la monnaie fait suite à la publication de statistiques économiques plus faibles que ce que l’on escomptait encore récemment. Selon les données les plus récentes et dans un contexte où le dollar américain est fort, les exportations chinoises déçoivent. En dévaluant sa monnaie, la Chine réduit dans les faits le prix de ses exportations et en accroît la compétitivité.

En juillet, la production manufacturière chinoise n’a pas non plus été à la hauteur des attentes. L’indice de production composé Caixin est passé de 50,6 en juin dernier à 50,2 en juillet, soit seulement une fraction de plus que le seuil de neutralité de 50,0. À ce niveau, l’indice dénote la plus faible croissance de la production chinoise en 14 mois. Toujours en juillet, les exportations ont diminué de 8,3 % (la Chine vise pour 2015 une croissance de 6 % de ses exportations) et la production industrielle a crû de seulement 6 % comparativement à 6,8 % en juin.

Quelles pourraient être les conséquences de cette dévaluation pour la région et pour le Canada?

Ce changement de politique aura des retombées dans la région. Les autres pays asiatiques qui entretiennent des liens commerciaux étroits avec la Chine pourraient décider eux aussi de laisser leur monnaie se déprécier par rapport au dollar américain afin de maintenir leur compétitivité face à la Chine. Les principales monnaies dans ce groupe sont le won coréen, le dollar de Singapour et le dollar taïwanais.

L’affaiblissement du yuan entraînera aussi une baisse du pouvoir d’achat de la Chine notamment dans le secteur des produits de base dont les prix sont fixés en dollars américains. À la marge, cette dévaluation du yuan aura des conséquences négatives pour le secteur des produits de base et pour les monnaies sensibles aux fluctuations des prix des produits de base (dollar canadien, dollar australien, dollar néo-zélandais, ringgit malaisien).

Conséquences possibles pour les portefeuilles MD

Les portefeuilles MD sont diversifiés géographiquement et bien positionnés pour résister à la volatilité des marchés boursiers. Dans les portefeuilles MD, les actions des marchés émergents (et notamment celles de la Chine) représentent une faible proportion des portefeuilles (3 % du portefeuille à horizon temporel de 10 ans et plus) tandis que le poids relatif des titres à revenu fixe, moins volatils, est plus significatif (43 % du portefeuille à horizon temporel de 10 ans et plus) afin de faire contrepoids à la volatilité des marchés boursiers. Par ailleurs, la stratégie de change unique de MD consiste actuellement à éviter les titres dont le cours est trop fortement lié aux fluctuations des prix des produits de base, surtout en ce qui concerne les mandats sur les marchés émergents.

Nous vous invitons à vous adresser à votre conseiller MD si vous avez quelque question que ce soit à propos de votre portefeuille. Votre conseiller MD peut vous aider à bâtir un portefeuille diversifié et bien positionné pour résister à la volatilité des marchés.

Article précédent
MD est prête à faire face aux périodes de volatilité

Le récent épisode de baisse des marchés crée un malaise et de l’incertitude chez certains investisseurs. Ge...

Article suivant
Le point sur les marchés boursiers chinois

Le 27 juillet, l’indice composé de Shanghai a chuté de 8,5 %, la plus importante baisse quotidienne de cet ...