Chine volatilité à court terme à prévoir

January 7, 2016

Pour la deuxième fois depuis le Nouvel An, les opérations boursières ont été suspendues en Chine le 7 janvier, après un plongeon de 7 % de la valeur des titres, une mesure dont l’onde de choc a été ressentie partout dans le monde.

Qu’est-ce qui explique la liquidation en cours?

Nous pensons que la situation découle d’une crise de confiance dans les décideurs et les organismes de réglementation de la Chine. La gestion actuelle de la monnaie chinoise et les interventions des décideurs politiques et des organismes de réglementation sur les marchés boursiers chinois suscitent beaucoup d’inquiétude.

La commission de régulation des marchés financiers chinoise suspend donc à partir du 8 janvier l’application du « mécanisme disjoncteur » qui suspend automatiquement les opérations pour la journée dès que les marchés enregistrent une baisse de 7 %.

Quel est le problème avec la monnaie chinoise?

Traditionnellement, la Chine a toujours aligné sa monnaie sur le dollar américain. En août 2015, les autorités ont cependant décidé de changer de méthode et d’établir le taux de change en fonction de la valeur du yuan à la clôture de la séance précédente, de l’offre et de la demande de yuans et de la valeur des autres monnaies.

Dans la foulée de l’affaiblissement du yuan vers la fin de décembre 2015, la Banque populaire de Chine a annoncé le 7 janvier sa décision de fixer le taux de change à 6,5646 par dollar américain. En soi, la décision d’appliquer un système de taux de change axé sur le marché est bénéfique, mais elle soulève également des préoccupations liées à la volonté des décideurs de soutenir la monnaie.

Cette combinaison de mesures a provoqué une véritable panique sur les marchés, les investisseurs et les entreprises dont les titres et les revenus sont libellés en yuans s’efforçant de couvrir leur risque de change sur un marché qui n'est pas réputé pour sa liquidité.

Quelle sera la suite des choses?

Au cours des six derniers mois, l’incertitude entourant les politiques publiques chinoises a profondément marqué l’évolution des marchés mondiaux. Ainsi, après la dévaluation de 3 % du yuan le 11 août 2015, l’indice MSCI Monde (tous les pays) a plongé de 8,9 % (en dollars canadiens) en deux semaines. Cette décision a également eu des retombées sur les décideurs des économies développées.

D’ici à ce que la Chine ait trouvé un moyen de bien doser ses interventions sur les marchés, la volatilité pourrait se poursuivre, voire se propager aux marchés mondiaux selon la manière dont réagiront les investisseurs aux événements en Chine.

Que fait MD à ce sujet?

Malgré la volatilité créée par la situation en Chine, les perspectives des marchés demeurent selon nous inchangées. Aucune modification ne sera donc apportée à notre stratégie de portefeuille dans l’immédiat, mais nous continuons de surveiller attentivement la situation.

En raison de leur conception, les portefeuilles MD sont bien diversifiés de telle sorte qu’ils peuvent résister à ce genre d’incertitude à court terme tout en continuant d’offrir à long terme de solides résultats conformes aux objectifs et à l’horizon temporel des épargnants.

Les fonds communs et fonds collectifs MD sont gérés activement, ce qui signifie que des changements sont constamment apportés en prévision d’un large éventail d’événements et de changements possibles sur les marchés ou en réaction à ceux-ci. Pour certains fonds MD, le recul actuel des marchés est perçu comme une excellente occasion d’acquérir des actions attrayantes à des prix réduits, tandis que pour d’autres, ce repli confirme le bien-fondé d’une position déjà défensive. Dans tous les cas, les effets de la situation sont évalués et des mesures prudentes sont prises selon le but du fonds commun ou du fonds collectif en question.

Si vous désirez obtenir des précisions, nous vous invitons à communiquer avec votre conseiller MD. Pour plus de renseignements, nous vous invitons aussi à consulter la page Mouvements récents sur les marchés boursiers chinois sur notre site Web.

Article précédent
Pourquoi il vaut mieux conserver ses placements en période de volatilité

L’année 2016 connaît déjà des ratés. Alourdis par la dévaluation de la monnaie chinoise ainsi que par les i...

Article suivant
Mouvements récents sur les marchés boursiers chinois

Les marchés boursiers chinois ont amorcé la nouvelle année en « mode panique ». L’indice CSI 300, ...