Skip to main content

Trois types d’assurance essentiels pour les médecins

En tant que médecin, vos besoins en assurance pourraient être plus importants que ceux des autres Canadiens. Après tout, votre capacité future de gagner un revenu représente l’un de vos actifs les plus précieux.

Grâce à l’assurance vie, aux prestations du vivant ou à l’assurance professionnelle, vous pouvez réduire les risques de difficultés financières éventuelles et leurs conséquences pour vous et votre famille. Être prévoyant peut vous éviter bien des soucis plus tard.  

Voici trois types d’assurance à envisager.

Assurance vie

Si vous avez un conjoint, des enfants ou d’autres personnes à charge, une assurance vie leur permettrait principalement de conserver le même niveau de vie advenant votre décès. Ce type d’assurance peut servir, notamment, à garantir une source de revenus à votre famille, à régler vos frais funéraires, à rembourser vos dettes (prêt hypothécaire, marge de crédit) et à payer les études de vos enfants.

Les deux types d’assurance vie les plus courants sont l’assurance vie temporaire et l’assurance vie permanente.

Assurance vie temporaire

L’assurance vie temporaire offre une protection pour une durée déterminée (p. ex., pour 5, 10 ou 20 ans). En raison de sa durée limitée, elle est généralement la plus abordable. Si vous décédez avant la fin de votre protection, votre bénéficiaire recevra une prestation de décès libre d’impôt.

Assurance vie permanente

L’assurance vie permanente se distingue de l’assurance vie temporaire sur deux plans : elle dure toute votre vie, et elle comprend une portion valeur de rachat ou épargne. L’argent déposé dans ce volet placement fructifie à l’abri de l’impôt, ce qui vous permet d’accumuler plus de valeur nette qu’avec un compte imposable.

L’assurance vie permanente peut s’avérer particulièrement avantageuse si vous exercez en société. C’est une bonne façon de diversifier les actifs de votre société, mais aussi de maximiser le patrimoine laissé à vos héritiers étant donné que l’impôt exigible à votre décès sera moins élevé.

Il existe deux grandes catégories d’assurance vie permanente :

  • l’assurance vie entière avec participation, laquelle inclut un volet d’épargne qui est constitué d’une portion des bénéfices de la compagnie d’assurance et qui est géré par cette dernière;
  • l’assurance vie universelle, laquelle comporte un volet placement distinct, que vous gérez (avec l’aide de votre conseiller).

Prestations du vivant

Comme leur nom l’indique, il s’agit de prestations qui sont versées à l’assuré de son vivant.

Assurance invalidité

L’assurance invalidité sert à remplacer en partie votre revenu (habituellement, de 60 % à 70 %) si vous n’êtes pas en mesure de travailler comme conséquence d’un accident ou d’une maladie. Si, comme la majorité des médecins, vous êtes un travailleur autonome qui n’a pas droit à des congés de maladie payés, c’est une bonne idée de prévoir d’autres ressources financières en remplacement des revenus perdus.

L’assurance invalidité est parfois complexe; mieux vaut consulter un professionnel.

Assurance maladies graves

Ce type d’assurance prévoit le versement d’un montant forfaitaire (non imposable) si vous recevez un diagnostic de maladie grave comme un cancer, une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral, même si vous pouvez continuer de travailler.

Vous pourriez utiliser cet argent pour prolonger votre congé ou bonifier les soins dont vous avez besoin.

Assurance soins de longue durée

Vous pensez peut-être que cette assurance s’adresse aux personnes âgées. Toutefois, peu importe l’âge, personne n’est à l’abri des accidents ni des ennuis de santé. Même un problème de santé sans gravité peut nous empêcher d’accomplir certaines activités de la vie courante (comme se laver, se vêtir et se nourrir) sans l’aide d’un ami ou d’un membre de la famille.

Si vous perdiez la capacité d’accomplir ces activités, vos prestations d’assurance soins de longue durée pourraient vous aider à payer les soins dont vous auriez besoin, que ce soit à domicile ou dans un centre.

Assurance professionnelle

Si vous avez votre propre clinique, voici d’autres types d’assurance à envisager.

Assurance frais généraux

Imaginez que vous soyez incapable de travailler pendant plusieurs mois, mais que vous deviez quand même payer les frais généraux de votre clinique. L’assurance frais généraux vient compléter votre assurance invalidité, et les deux sont souvent négociées en même temps. Si vous êtes travailleur autonome et avez des frais généraux à assumer, cette assurance vous aidera à payer le loyer, les salaires et les dépenses générales de votre clinique en cas d’invalidité.

Assurance pour la clinique

Cette assurance est en quelque sorte « l’assurance habitation » de votre clinique. Elle vous offre une protection en cas d’incendie, de vol, de perte de contenu et de blessure personnelle, mais aussi contre les risques liés à la responsabilité civile. Le montant d’assurance doit comprendre aussi ce qu’il en coûterait pour récupérer les données après un sinistre (matériel, main-d’œuvre, ordinateurs et systèmes de télécommunication).

Assurance contre la faute professionnelle

La plupart des médecins canadiens bénéficient d’une protection en matière de responsabilité médicale auprès de l’Association canadienne de protection médicale  (ACPM). De plus, chaque association ou fédération de médecins a conclu une entente de remboursement avec le gouvernement de sa province ou de son territoire.

Si vous êtes administrateur médical ou fournissez des services professionnels autres que cliniques non couverts par l’ACPM, vous devriez vous procurer une protection supplémentaire en matière de responsabilité professionnelle.

Protection du plan financier

Il va sans dire que, en tant que médecin, vous travaillez fort et avez, espérons-le, un plan financier solide. Grâce à l’assurance, vous pouvez protéger votre plan.

L’avenir est imprévisible, tout comme le sont les problèmes financiers ou de santé. Un professionnel de l’assurance pourra évaluer vos besoins et veiller à ce que vous ayez les protections qu’il vous faut à toutes les étapes de votre vie.

Votre conseiller MD* peut vous aider à définir vos besoins en assurance vie et vous diriger vers un de nos professionnels de confiance.

* « Conseiller MD » désigne un conseiller financier de Gestion MD limitée (au Québec, un conseiller en placement) ou un gestionnaire de portefeuille de Conseils en placement privés MD.

Les produits d’assurance sont distribués par l’Agence d’assurance MD limitée. Tous les employés de MD qui proposent aux clients des produits ou des services en matière d’assurance détiennent un permis d’assureur vie.

L’information ci-dessus ne doit pas être interprétée comme des conseils professionnels en placements ou d’ordre financier, fiscal, juridique, comptable ou de nature similaire applicables en contexte canadien ou étranger, et elle ne saurait en aucun cas remplacer les conseils d’un fiscaliste, d’un comptable ou d’un conseiller juridique indépendant.