Skip to main content

Cinq questions courantes au sujet de l’assurance vie

Beaucoup de gens reconnaissent la nécessité d’inclure l’assurance vie dans leur planification successorale, mais ce type de produit peut être difficile à comprendre. C’est pourquoi nous répondons ici à cinq questions courantes sur le sujet.

1. Quelle est la différence entre l’assurance vie temporaire, l’assurance vie entière et l’assurance vie universelle?

En règle générale, il existe deux catégories d’assurance vie : l’assurance vie temporaire et l’assurance vie permanente. L’assurance vie temporaire offre une protection d’assurance pure pour une durée déterminée. L’assurance vie entière et l’assurance vie universelle sont deux types d’assurance permanente qui comportent chacune deux volets, soit un d’assurance et un de placement (valeur de rachat). Pour ce qui est de l’assurance vie entière, la gestion de la partie placement est confiée à la compagnie d’assurance, tandis que pour l’assurance vie universelle, c’est vous (avec l’aide de votre planificateur financier) qui devez vous en charger. Dans un cas comme dans l’autre, les sommes détenues à l’intérieur de la police sont généralement exonérées d’impôt. Il peut donc s’agir d’une manière fiscalement avantageuse de faire fructifier des actifs non enregistrés.

2. Comment une assurance vie peut-elle contribuer au remplacement du revenu?

Un des objectifs de l’assurance vie est de remplacer le revenu que vous gagnez pour votre famille de sorte qu’elle puisse maintenir son mode de vie dans l’éventualité de votre décès. Un planificateur financier peut vous aider à déterminer le montant d’assurance dont vous avez besoin et à évaluer le revenu que cette protection pourra procurer à votre famille.

3. En quoi l’assurance vie est-elle avantageuse sur le plan fiscal?

L’assurance vie permanente fournit à vos bénéficiaires une prestation de décès libre d’impôt. De plus, la valeur détenue dans les polices d’assurance vie permanente peut croître à l’abri de l’impôt, tant qu’elle demeure intouchée.

C’est pourquoi, dans la plupart des cas, il est possible de faire des dépôts supplémentaires au-delà du coût de l’assurance. Ces dépôts sont effectués dans le ou les comptes de placement rattachés à la police et, selon le type de police, ils peuvent contribuer à augmenter la prestation de décès totale. Grâce à cette stratégie, la valeur après impôt de votre succession pourrait s’accroître considérablement.

Bien des clients y ont recours à diverses fins : faire croître des actifs non enregistrés supplémentaires à l’abri de l’impôt, prévoir les fonds nécessaires au paiement de l’impôt exigible à leur décès, transférer les actifs excédentaires à la prochaine génération ou à une œuvre de bienfaisance, etc.

4. Quel est le lien entre l’assurance vie et la planification successorale?

L’assurance vie procure des fonds à votre famille au moment où elle en a le plus besoin. À votre décès, il y aura diverses dépenses à payer, comme les frais funéraires, les frais d’administration de la succession et l’impôt exigible, y compris sur le produit de la « disposition réputée » de vos biens en capital et le solde de votre REER et de votre FERR. 

Votre famille devra aussi rembourser vos dettes en souffrance, comme votre prêt hypothécaire ou votre marge de crédit. L’assurance vie aide à garantir que votre famille n’aura pas à vendre d’autres actifs pour couvrir ces dépenses.

Certaines polices prévoient également le versement d’une valeur garantie à la succession. Cette option permet d’atténuer le risque associé aux placements que vous détenez. Cette sécurité supplémentaire vous procurera une plus grande tranquillité d’esprit.

5. L’assurance vie de MD provient-elle d’un tiers?

Oui. L’Agence d’assurance MD limitée s’est associée à certains assureurs d’expérience et financièrement stables parmi les plus réputés au Canada et distribue leurs produits. Vous pouvez ainsi accéder aux options, aux avantages et aux stratégies d’assurance concurrentiels dont vous avez besoin pour bâtir, protéger et transmettre votre patrimoine.

Votre conseiller MD* peut vous aider à définir vos besoins et vous diriger vers un de nos experts de confiance en matière d’assurance.

* « Conseiller MD » désigne un conseiller financier de Gestion MD limitée (au Québec, un conseiller en placement) ou un gestionnaire de portefeuille de Conseils en placement privés MD.

L’information ci-dessus ne doit pas être interprétée comme des conseils professionnels en placements ou d’ordre financier, fiscal, juridique, comptable ou de nature similaire applicables en contexte canadien ou étranger, et elle ne saurait en aucun cas remplacer les conseils d’un fiscaliste, d’un comptable ou d’un conseiller juridique indépendant.