La médecine et la retraite : deux mondes incompatibles?

September 5, 2019

Pas facile de parler finances pour les médecins, mais le tabou est en train de se briser.

Les baby-boomers commencent à prendre leur retraite et la génération Y approche la mi-carrière. Il ne faut donc pas s’étonner si la question de la planification de la retraite prend de plus en plus d’importance pour de nombreux Canadiens, y compris les médecins.

Il peut toutefois être difficile pour les médecins de parler d’argent. D’ailleurs, environ le tiers seulement des 402 médecins canadiens sondés dans le cadre de l’Enquête de MD sur la préparation à la retraite ont affirmé avoir des plans et des objectifs bien définis pour la retraite, tandis que la moitié ont dit avoir une idée générale de ce qu’ils allaient faire à la retraite, mais pas de plan précis.

Les médecins ne voudraient pas qu’un problème de santé échappe au diagnostic. Le même principe ne devrait-il pas s’appliquer à leurs finances? Exprimer ses préoccupations et poser des questions concernant la gestion de son patrimoine à long terme constituent en effet de saines habitudes.

« Les médecins appartiennent à une culture profondément altruiste, en sorte qu’ils sont peu portés à parler d’argent », selon le médecin canadien qui tient le blogue The Loonie Doctor, que nous appellerons le Dr Loonie. « Toutefois, l’argent, c’est comme le corps : vous ne tenez peut-être pas à vous entretenir de tous vos problèmes de santé, mais vous devez néanmoins prendre soin de votre corps. »

En matière d’épargne, les médecins ont du chemin à rattraper

Si les médecins doivent se doter d’un plan financier assez rapidement après leur arrivée sur le marché du travail, c’est notamment parce que leurs longues années d’études et de résidence en médecine ont probablement coûté très cher.

« Nous commençons un peu tard, admet le Dr Loonie en entrevue. Comme notre formation dure des années (pendant lesquelles nous accumulons des dettes qu’il nous faut rembourser), il nous reste moins de temps pour commencer à épargner en vue de la retraite, sans compter que nous devons généralement nous y mettre pendant la période la plus occupée de notre vie. »

Rattraper l’équivalent d’une décennie d’épargne n’est pas chose facile. La clé, c’est de commencer à mettre de l’argent de côté plus tôt au cours de votre carrière, bien que ce ne soit pas facile à faire non plus. Les médecins voient généralement leur rémunération augmenter considérablement après la résidence, lorsqu’ils deviennent médecins traitants.

« Il y a une longue période de gratification différée où vous travaillez d’arrache-pied pour un salaire somme toute moyen, puis votre revenu grimpe tout à coup, et vous avez en même temps toutes sortes d’attentes à combler », ajoute le Dr Loonie.

C’est habituellement à ce moment de leur vie que les médecins doivent s’occuper d’enfants ou de parents vieillissants. Ajoutez à cela le désir d’effectuer des placements et de s’assurer en cas de maladie ou d’autres imprévus, et l’épargne pour la retraite est rapidement reléguée à l’arrière-plan.

Ne négligez pas les signes de mauvaise santé financière

Si la planification financière est rarement une priorité chez les médecins, c’est que, paradoxalement, la paie est relativement bonne.

« Nous gagnons bien notre vie, ce qui peut cacher bon nombre d’impairs financiers pendant bien longtemps », selon le Dr Loonie. Vous ne voudriez pas dissimuler les symptômes d’un problème de santé; vous ne devriez donc pas faire fi des signes de problèmes financiers.

Deux tiers des médecins sondés par MD ont dit craindre les dépenses imprévues. Malgré leur revenu relativement élevé, certains ont même affirmé qu’ils s’inquiétaient de ne pouvoir joindre les deux bouts d’un mois à l’autre.

Il faut être prévoyant, selon le Dr Loonie, « sans quoi vous risquez de découvrir que votre santé financière était chancelante depuis des années seulement après avoir sombré dans le gouffre – mais le mal aura déjà été fait ».

La retraite n’est pas une simple affaire pour les médecins

Comme l’âge prévu de la retraite varie considérablement d’un médecin à un autre, il peut être difficile de s’y préparer. Moins de la moitié des médecins interrogés au cours de l’enquête de MD avaient un âge précis en tête (la moyenne d’âge des médecins interrogés était de 55,2 ans). L’incertitude financière ou encore l’impact que leur retraite pourrait avoir sur la collectivité expliquent peut-être cet état de choses. De plus, bon nombre de médecins effectuent un départ progressif à la retraite.

En fin de compte, la retraite est une affaire très personnelle. Les médecins n’ont pas tous les mêmes buts ni les mêmes attentes sur ce chapitre, alors il n’existe pas de recette universelle. Par conséquent, il peut être difficile d’évaluer votre état de préparation à la retraite – et d’en parler à vos collègues.

Pensez à vos finances en termes de temps

Pour ne plus se sentir coupables chaque fois qu’il est question d’argent, les médecins pourraient le considérer comme une monnaie d’échange pour leur temps.

« Jeunes, nous donnons de notre temps en échange d’argent. Si nous en mettons une partie de côté pour le faire fructifier, alors nous pourrons utiliser cet argent en échange de temps plus tard, explique le Dr Loonie. Il s’agit de trouver le juste équilibre entre le temps dont vous voulez disposer dès maintenant et celui que vous voulez réserver pour plus tard. »

Lorsque vous pensez à la planification du patrimoine en termes de temps que vous récupérerez plus tard, la définition d’objectifs financiers dès le début de votre carrière prend tout son sens.

Au bout du compte, ce n’est pas seulement une question d’argent

Comme MD l’a déjà écrit, les « aspects de la retraite autres que financiers, par exemple votre état de santé et vos relations avec votre famille et vos amis, sont aussi importants que les volets financiers et doivent être pris en considération dans votre plan de retraite global ».

Pour vous assurer une vie personnelle riche et stimulante le moment de la retraite venu, il vous faut investir dans des aspects autres que professionnels.

« Les médecins sont habituellement des personnes occupées, engagées, intellectuelles et sociales, et leur carrière leur apporte beaucoup sur ces points, souligne le Dr Loonie. Cependant, « si vous ne prenez pas garde, la médecine risque de vous absorber complètement, de sorte que vous n’arriverez plus à vous sentir utiles ailleurs. »

Les médecins doivent découvrir d’autres facettes d’eux-mêmes avant la retraite en investissant activement dans leur famille, leurs relations et leurs centres d’intérêt – en marge du travail.

Si vous intégrez ces aspects dans votre stratégie, la planification de la retraite pourrait vous paraître, dans l’ensemble, comme une tâche un peu moins insurmontable.

Article précédent
Le régime de retraite individuel est-il la solution pour vous?
Le régime de retraite individuel est-il la solution pour vous?

Les médecins qui exercent en société peuvent recourir à un régime de retraite individuel (RRI) pour payer m...

Article suivant
Le meilleur du Web : quelques conseils aux parents pour la rentrée scolaire
Le meilleur du Web : quelques conseils aux parents pour la rentrée scolaire

conseils pour améliorer le sommeil, limiter le temps d’écran et retrouver le goût de lire pour le plaisir.

×

Abonnez-vous à notre infolettre

J’autorise Gestion financière MD (y compris Gestion financière MD inc., Gestion MD limitée, la Société de fiducie privée MD, la Société d’assurance vie MD et l’Agence d’assurance MD limitée), La Banque de Nouvelle-Écosse et les autres membres du groupe d’entreprises de la Banque Scotia (les « membres de la Banque Scotia ») à me faire parvenir par messages électroniques (courriels et messages texte) des renseignements au sujet de leurs produits et services, de leurs offres, de leurs événements et d’autres renseignements pertinents y compris des renseignements sur les produits et services d’autres partenaires de confiance de la Banque Scotia susceptibles de m’intéresser. Ce consentement est sollicité par Gestion financière MD et chaque membre de la Banque Scotia, y compris toute entité qui pourr
!
Merci
Error - something went wrong!