Balado sur les placements : la méthode de placement de Walter Scott & Partners Limited investit

December 6, 2018

Transcription de balado

Gareth Evans
Analyste de recherche sur les placements
Walter Scott & Partners Limited

Craig Maddock
Gestionnaire de portefeuille principal et vice-président
Gestion des placements et stratégie, Gestion financière MD

Craig

Merci de m’accorder un peu de votre temps aujourd’hui pour discuter de placement.

Gareth
C’est un plaisir.

Craig
Comme vous le savez, nous travaillons avec Walter Scott depuis, je dirais bien, une quinzaine d’années.
Je suis ravi d’être ici à cette conférence aujourd’hui.
De nombreux événements intéressants surviennent en ce moment un peu partout dans le monde, ce qui explique probablement que les marchés soient un peu plus volatils. Le moment me paraît donc opportun pour avoir cette conversation.
Je pense qu’il est, en quelque sorte, particulier que les questions abordées à la conférence soient à très long terme et qu’il y ait pourtant, comme je l’ai dit, une recrudescence de volatilité sur les marchés actuellement.
On peut donc se demander pourquoi la volatilité n’est pas abordée à la conférence. Pourriez-vous me donner votre point de vue sur les raisons qui expliquent qu’il n’en soit pas question et pourquoi il n’est pas question non plus de macroéconomie ou d’autres facteurs? Selon Walter Scott, qu’en est-il pour les placements?

Gareth
D’accord.
Chez Walter Scott, le long terme est imprégné dans notre culture.
Nous savons bien sûr qu’au quotidien, les marchés fluctuent et qu’il serait intéressant de discuter des facteurs qui provoquent la volatilité qu’on connaît actuellement.
Mais, dans l’ensemble, notre perspective en matière de placement en est toujours une à long terme.
Le thème de la conférence est « l’horizon ». Lorsqu’on regarde l’horizon, on porte son regard au loin et c’est l’angle que nous privilégions pour nos placements.
Notre point de vue global s’appuie sur ce que nous voyons à l’horizon.

Craig

Voilà qui est fantastique, parce qu’à mon avis, trop de gens se concentrent actuellement sur le court terme, et s’inquiètent des tendances actuelles et de leurs effets sur les placements.
Prenons par exemple les actions FANG aux États-Unis. Ces titres technologiques à croissance rapide semblent retenir toute l’attention.
Pourtant, je vois que vous vous intéressez à d’autres entreprises. Je ne dis pas que vous rejetez ces sociétés à forte croissance ou à forte capacité de croissance, mais qu’il existe aussi un grand nombre d’entreprises au modèle d’affaires relativement simple qui s’en tiennent à des activités de base et qui feront quand même de l’argent et ne seront jamais touchés par les éventuels tarifs douaniers, les fluctuations des taux d’intérêt ni par aucune autre mesure prise par les décideurs politiques qui font la manchette.
Pouvez-vous nous donner quelques exemples de ces entreprises qui sont disons, à défaut d’un autre mot, « plus simples » et qui généreront des bénéfices, peu importe la situation?

Gareth
Oui. Au nombre de ces entreprises, il y en a une que j’aime plus particulièrement. Elle s’appelle KONE. Cette entreprise finlandaise fabrique et installe des ascenseurs.
Dans plusieurs régions et sur les marchés développés, on constate actuellement une tendance croissante à l’urbanisation et plus les marchés, pardon, plus les personnes se déplacent vers les villes, plus les terrains disponibles se raréfient et plus la demande de logements augmente, ce qui limite l’espace disponible pour construire.
Les gens habitent donc de plus en plus dans des tours d’habitation. Le même principe est vrai pour les immeubles de bureaux. KONE bénéficie donc de très importants débouchés à long terme dans le secteur de la vente et de l’installation d’ascenseurs, car cette tendance à l’urbanisation est appelée à persister.
L’entreprise s’intéresse aussi aux occasions de percer dans le secteur des services d’entretien prédictif.
Le concept consiste à assurer l’entretien des ascenseurs installés en prédisant, grâce à des outils numériques, le moment où un ascenseur donné a besoin d’entretien afin d’éviter toute possibilité de panne.
On s’assure ainsi que, dans la mesure du possible, les ascenseurs sont toujours en bon état.
Cette entreprise est un bon exemple de ce que j’entends par une « entreprise exceptionnelle » et pourtant relativement simple. Ses perspectives à long terme sont fantastiques.
Il a aussi été question un peu plus tôt aujourd’hui à la conférence d’une entreprise appelée Edwards Lifesciences.
Celle-ci a développé une technologie qui lui permet de réduire efficacement la probabilité, voire la nécessité, de faire subir une chirurgie cardiaque invasive aux personnes qui souffrent de sténose aortique.
Edwards a en effet développé une procédure baptisée « ITVA » (implantation transcathéter de valvule aortique).
Cette technologie ouvre d’énormes débouchés à Edwards parce que le nombre de personnes ou de patients qui souffrent de sténose aortique sans le savoir est absolument phénoménal.
Ici encore, un problème relativement simple, mais qui ouvre des possibilités lucratives à très long terme.

Craig
Je pense que vous avez récemment fait l’acquisition d’une position dans Edwards pour l’ajouter au portefeuille n’est-ce pas?

Gareth
Oui.

Craig
Pouvez-vous m’expliquer un peu comment vous en êtes arrivé à ce choix?
Pourquoi avez-vous jugé que cette entreprise est suffisamment intéressante pour faire partie d’un de nos portefeuilles?

Gareth
Mentionnons d’abord que le secteur des soins de santé nous intéresse depuis un moment déjà.
Nous nous intéressons toujours d’un peu plus près aux entreprises capables de générer leur propre richesse à l’interne grâce à un facteur distinctif.
En ce qui concerne Edwards, ce facteur est le pourcentage très appréciable de son chiffre d’affaires qu’elle consacre à la recherche et au développement.
L’entreprise est donc en mesure, à long terme, de lancer sur le marché des produits novateurs que ses concurrents peinent à imiter, un autre facteur auquel nous accordons beaucoup d’importance lorsque nous décidons d’effectuer un placement avec un objectif à long terme.
Si l’on tient compte du nombre élevé de gens qu’il faudra aider et traiter, le potentiel du produit est très important.
Ce débouché est déjà très intéressant, mais encore une fois, il l’est encore plus à très long terme et devrait donc donner à l’entreprise le moyen d’assurer une croissance substantielle de son chiffre d’affaires sur une très longue période.

Craig
J’imagine que lorsque vous avez analysé ces deux entreprises, toutes deux très intéressantes, bien que très différentes, vous vous êtes demandé si elles résisteraient à d’éventuels tarifs douaniers et aux enjeux politiques ainsi qu’à la hausse des taux d’intérêt. Quelle importance ces événements occupent-ils dans votre réflexion et comment influent-ils sur la proportion de votre investissement dans ces entreprises? Pourquoi voulez-vous acquérir des parts? Comment établissez-vous leur potentiel de croissance?

Gareth
Lorsque nous analysons une entreprise, et cela vaut pour nos placements actuels et pour ceux à venir, la situation macroéconomique fait assurément partie de l’analyse, mais nous nous appuyons aussi sur une analyse ascendante.
Cette analyse est cruciale.
Nous étudions donc les facteurs de croissance particuliers à chaque entreprise, ce qui exige d’envisager l’effet possible des facteurs macroéconomiques, mais aussi et surtout l’effet des facteurs fondamentaux individuels qui sont beaucoup plus déterminants en ce qui concerne le potentiel à long terme de l’entreprise.

Craig
On peut donc dire que peu importe le contexte macroéconomique et l’actualité mondiale, vous vous concentrez sur les qualités individuelles de l’entreprise, sur la manière dont elle s’y prend pour générer des bénéfices et, en tant qu’investisseur à long terme, sur sa capacité de générer un rendement raisonnable pendant longtemps.

Gareth
Oui. Les facteurs macroéconomiques ont leur importance et si on pousse la chose à l’extrême, il est possible que dans certains pays actuellement, les conditions microéconomiques ne soient pas très favorables.
Nous aurions probablement beaucoup de difficulté à trouver des placements qui nous conviennent dans un de ces pays.
Je ne dis donc pas que les facteurs macroéconomiques sont négligeables.
Ils ne sont simplement pas les seuls dont il faut tenir compte. Sans aucun doute, les facteurs fondamentaux d’une entreprise sont déterminants.

Craig
Fantastique! Merci beaucoup d’avoir accepté de m’accorder un peu de temps aujourd’hui.

Gareth
Merci beaucoup.

Vidéo précédente
L’ABC de la constitution en société pour les médecins
L’ABC de la constitution en société pour les médecins

Songez-vous à exercer la médecine en société? Découvrez les rudiments de la constitution en société, ses av...

Article suivant
Renouveler ses relations à la retraite

×

Abonnez-vous à notre infolettre

J’autorise Gestion financière MD (y compris Gestion financière MD inc., Gestion MD limitée, la Société de fiducie privée MD, la Société d’assurance vie MD et l’Agence d’assurance MD limitée), La Banque de Nouvelle-Écosse et les autres membres du groupe d’entreprises de la Banque Scotia (les « membres de la Banque Scotia ») à me faire parvenir par messages électroniques (courriels et messages texte) des renseignements au sujet de leurs produits et services, de leurs offres, de leurs événements et d’autres renseignements pertinents y compris des renseignements sur les produits et services d’autres partenaires de confiance de la Banque Scotia susceptibles de m’intéresser. Ce consentement est sollicité par Gestion financière MD et chaque membre de la Banque Scotia, y compris toute entité qui pourr
!
Merci
Error - something went wrong!