Cinq questions au sujet des dettes d’études en médecine

La plupart des étudiants en médecine prévoient être endettés à la fin de leurs études. Ce fardeau peut, selon son importance, devenir une source de stress et influencer vos choix de carrières.

Bien sûr, vous n’avez aucun contrôle sur certains coûts comme les droits de scolarité. Cependant, il est possible de bien gérer son endettement en se renseignant sur la gestion budgétaire, l’emprunt et les stratégies de réduction possibles.

Voici cinq questions dont les réponses vous en apprendront davantage sur les dettes d’études en médecine.

1. À combien s’élève la dette des étudiants en médecine?

D’après un récent rapport de l’Association des facultés de médecine du Canada, la dette médiane des diplômés en médecine s’élève à 100 000 $, et 42 % des diplômés disent être endettés de 120 000 $ ou plus.

2. Combien puis-je emprunter?

La plupart des étudiants en médecine ont d’abord recours aux prêts étudiants accordés par les différents ordres de gouvernement (fédéral, provincial ou territorial). Le montant maximal accordé dépend de la situation de chacun. Les étudiants ayant besoin d’une aide plus importante peuvent aussi obtenir, auprès d’une institution financière, une marge de crédit qui varie habituellement entre 275 000 $ et 350 000 $.

3. À quels types de renseignements personnels et financiers les institutions financières ont-elles accès?

Lorsque vous demandez un prêt auprès d’une institution financière, vous lui permettez de consulter votre rapport de solvabilité, qui est le dossier de crédit personnel dans lequel sont consignées les données liées à vos activités et habitudes financières.

Ce rapport contient des renseignements au sujet des dates d’ouverture de vos comptes, du respect des délais de paiement et des défauts de paiement. Si votre dossier est mauvais, vous pourriez avoir de la difficulté à souscrire un prêt (hypothécaire ou autre) ou à louer un logement. Vous pourriez aussi voir vos taux d’intérêt augmenter.

Vous pouvez obtenir copie de votre rapport tous les six mois auprès d’Equifax Canada ou de TransUnion, en ligne ou par la poste.

4. Comment réduire mon endettement au cours de mes études?

Voici quelques stratégies qui vous aideront à gérer vos dépenses et à limiter votre endettement :

  • Établissez d’abord un budget annuel en estimant vos dépenses et votre revenu.
  • Essayez de vous en tenir le plus possible à votre budget.
  • N’empruntez que le montant dont vous avez besoin, afin d’éviter les dépenses superflues.
  • Essayez de réduire le plus possible les intérêts qui s’accumuleront sur votre marge de crédit en effectuant vos retraits en temps opportun.

5. Puis-je obtenir une exonération du remboursement de mes prêts étudiants?

Canada : Dans le cadre du Programme de prêts étudiants du Canada, le gouvernement fédéral accorde des exonérations aux médecins de famille, aux résidents en médecine familiale, aux infirmières praticiennes et aux infirmières admissibles qui travaillent en milieu rural ou éloigné. Si vous êtes médecin de famille ou résident en médecine familiale et remplissez les critères d’admissibilité, vous avez droit à une exonération fédérale maximale de 8 000 $ par année durant cinq ans (soit 40 000 $).

Pour connaître les critères d’admissibilité, la procédure de présentation d’une demande et les collectivités désignées, consultez cette page Web.

Colombie-Britannique : Si vous êtes médecin ou résident, avez un prêt étudiant de la Colombie-Britannique et exercez dans l’une des collectivités mal desservies de la province, vous pourriez profiter d’une exonération de remboursement allant jusqu’à 20 % par année durant cinq ans. Vous trouverez tous les détails sur le site Web du programme (en anglais seulement).

Pour en savoir davantage sur la gestion des dettes ou sur d’autres aspects de la planification financière, communiquez avec un conseiller MD. MD offre des conseils objectifs à toutes les étapes de votre carrière, des études en médecine jusqu’à la retraite. Trouvez un conseiller MD dans votre région.

 

* « Conseiller MD » désigne un conseiller financier de Gestion MD limitée (au Québec, un conseiller en placement) ou un gestionnaire de portefeuille de Conseils en placement privés MD.

Article précédent
Étudiants en médecine : n’empruntez que ce dont vous avez besoin

Entreprendre une carrière en médecine est à la fois exaltant et gratifiant. Toutefois, vous devez faire att...

Article suivant
Comment gérer les changements de revenus pendant votre passage à la pratique
Comment gérer les changements de revenus pendant votre passage à la pratique

Le passage à l’exercice autonome de la médecine est un moment excitant et stimulant dans la vie d’un médeci...

×

Abonnez-vous à notre infolettre

J’autorise Gestion financière MD (y compris Gestion financière MD inc., Gestion MD limitée, la Société de fiducie privée MD, la Société d’assurance vie MD et l’Agence d’assurance MD limitée), La Banque de Nouvelle-Écosse et les autres membres du groupe d’entreprises de la Banque Scotia (les « membres de la Banque Scotia ») à me faire parvenir par messages électroniques (courriels et messages texte) des renseignements au sujet de leurs produits et services, de leurs offres, de leurs événements et d’autres renseignements pertinents y compris des renseignements sur les produits et services d’autres partenaires de confiance de la Banque Scotia susceptibles de m’intéresser. Ce consentement est sollicité par Gestion financière MD et chaque membre de la Banque Scotia, y compris toute entité qui pourr
!
Merci
Error - something went wrong!