Réserve fédérale des États-Unis : hausse de taux et baisse des attentes pour 2019

December 20, 2018 Edward Golding

           

La Réserve fédérale des États-Unis (Fed) a annoncé hier une majoration de 0,25 % du taux des fonds fédéraux qui se situera donc dans une fourchette de 2,25 % à 2,50 %. Cette hausse est la quatrième en 2018. Cette décision unanime n’a rien d’étonnant : les analystes situaient la probabilité d’une hausse à 66 %.

Les marchés boursiers sont très volatils depuis le début d’octobre et les investisseurs étaient impatients d’entendre l’annonce et plus particulièrement, d’y trouver de potentiels signes de l’évolution future des taux d’intérêt.

Révision à la baisse des attentes

La réponse attendue des investisseurs est donc tombée aujourd’hui. La Réserve fédérale a revu à la baisse ses attentes pour 2019 et ne prévoit plus que deux autres majorations de taux, plutôt que trois, comme elle l’avait précédemment indiqué. En retranchant ainsi une majoration de 0,25 %, le taux des fonds fédéraux se situerait donc dans une fourchette de 2,75 % à 3,00 % à la fin de 2019.

En 2020, l’attente moyenne est d’une hausse additionnelle de 0,25 %.

Autres faits saillants :

  • La Réserve fédérale s’attend à ce que la croissance du PIB et l’inflation soient légèrement inférieures aux prévisions initiales en 2019. Les attentes en matière de chômage demeurent par contre inchangées par rapport à septembre dernier.
  • Les investisseurs ont interprété le communiqué de presse de la Réserve fédérale comme un signe de raffermissement, d’où le plongeon immédiat de plus de 1 % de l’indice S&P500. Le dollar américain s’est quant à lui renforcé par rapport aux autres devises fortes.
  • Les taux de rendement des obligations de dix ans du gouvernement des États‑Unis ont chuté de plus de 2,83 % à 2,78 %.

Cette annonce correspond à nos attentes et par conséquent, nous n’y voyons aucun retournement de situation. Comme d’habitude, nous continuerons de surveiller et d’analyser ce que disent les représentants de la Réserve fédérale et la manière dont ils le disent au cours de l’année à venir. Si vous désirez obtenir plus de détails, communiquez avec votre conseiller MD.

À propos de l'auteur

Edward Golding

Edward Golding, CFA, MBA, est gestionnaire de portefeuille au sein de l’équipe Gestion multiactif chez Gestion financière MD. Il est responsable des fonds communs et collectifs de titres canadiens, de dividendes et d’actions américaines de MD.

Plus d'articles de Edward Golding
Article précédent
Le rendement modeste de fin d’année ouvre la porte à une remontée en 2019
Le rendement modeste de fin d’année ouvre la porte à une remontée en 2019

Certaines raisons incitent à la prudence en ce qui a trait à l’économie mondiale à l’approche de 2019, mais...

Article suivant
La Réserve fédérale devrait mettre un pied sur le frein en 2019
La Réserve fédérale devrait mettre un pied sur le frein en 2019