Visez haut pour tirer le meilleur parti de vos options de placement

August 24, 2018 Marc Lepage

Blog image

Publié à l’origine sur le site du Canadian Healthcare Network le 14 août 2018

 

 

Jamais les médecins n’ont eu à leur disposition un éventail d’options de placement aussi large et c’est très bien. Ce vaste choix s’accompagne cependant d’une difficulté : comment évaluer les différentes options et sélectionner la plus sensée dans une situation donnée? Des discussions récentes sur les ratios de frais de gestion (RFG) et le rapport qualité-prix des conseils en placement ont mis cette difficulté en évidence avec l’émergence des robots-conseillers.

 

J’ai consacré la moitié de ma carrière à aider les médecins à atteindre leurs objectifs financiers et lorsque j’entends parler de « solution universelle » en matière de placement, je suis toujours sceptique. Ce genre de solution n’existe simplement pas, car chaque personne est différente, avec ses propres désirs et besoins. En revanche, tous les investisseurs ont besoin d’une information claire et transparente sur le large éventail d’options à leur portée et méritent qu’on la leur fournisse.

 

Je suis convaincu que, lorsqu’il est question de leurs placements, la plupart des épargnants s’assurent de comparer « des pommes avec des pommes ». Voici donc quatre recommandations qui aideront à dissiper la confusion et à tirer le meilleur parti possible du nombre croissant d’options de placement sur le marché.

 

1.      Analysez les options en fonction de vos priorités.

Où commencer pour faire les distinctions qui s’imposent entre les options possibles? Tout dépend de vos priorités. Certains investisseurs se soucient uniquement des coûts. Certains aiment recevoir les conseils d’experts pour assurer la croissance de leur portefeuille. D’autres encore souhaitent consacrer moins de temps et d’efforts à la gestion de leurs placements. Certains veulent au contraire tout faire eux-mêmes. Finalement, il y a ceux dont la situation financière est extrêmement complexe et qui ont besoin de l’aide coordonnée d’une équipe d’experts.

 

Si vous connaissez vos priorités, il sera plus facile de comparer les options concurrentes.

 

Par ailleurs, des facteurs d’ordre plus qualitatif entrent aussi en jeu. Pour chaque solution proposée, il importe de jauger différents aspects comme l’expérience de travail auprès des médecins, la capacité de réponse et l’accessibilité, de même que l’importance accordée à vos priorités. Devant l’abondance de choix, le meilleur outil à votre disposition demeure votre propre grille de critères.

 

2.      Familiarisez-vous avec l’éventail de produits offerts.

Vu la prolifération des options, il est essentiel de se familiariser avec les produits offerts (et d’en comparer les coûts et la valeur). Chaque institution est différente, mais les quatre offres de services de MD couvrent l’ensemble du spectre des possibilités et illustrent bien la gamme de produits sur le marché. Analysons chacune d’entre elles dans l’ordre croissant des frais exigés.

 

Services de courtage en ligne intuitifs, à faible coût

Ce type de plateforme en ligne conviviale à faible coût s’adresse aux clients qui veulent placer eux-mêmes leur argent, sans profiter de conseils. Chez MD, cette plateforme s’appelle Courtier MD Direct.

 


Placements en ligne simplifiés, avec accès à des conseils

Certains clients préfèrent une solution économique de conseils automatisés qui leur donne accès à une équipe de conseillers par téléphone, courriel ou clavardage en direct. Il leur suffit de remplir un questionnaire sur leurs objectifs et leur degré de tolérance au risque pour obtenir une recommandation de portefeuille sur mesure. Le service ExO MDmd Direct est un bon exemple de ce type de service.

 

Planification financière complète

Cette option s’adresse aux clients qui préfèrent confier un rôle plus actif à leur conseiller dans la gestion de leur portefeuille et qui désirent s’entretenir en personne avec lui. Ils recherchent aussi un éventail complet de services de planification financière : conseils en placement, assurance, fiscalité, retraite et planification successorale. L’offre de MD dans ce domaine est le compte MD PlusMC.

 

Gestion discrétionnaire de patrimoine

Plus la taille et la complexité d’un portefeuille de placements augmentent, plus il faut du temps et des connaissances pour bien le gérer. Des conseils en placement privés peuvent alors être nécessaires. Aux clients qui ont des besoins financiers complexes, nous proposons Conseils en placement privés MD (CPPMD), un service personnalisé qui s’appuie sur le savoir-faire d’un gestionnaire de portefeuille et d’un conseiller MD attitrés. Les services de cette catégorie donnent souvent un accès exclusif à des solutions et catégories de titres spécialisées.

 

 

 

3.      Ne sous-estimez jamais la valeur de conseils éclairés.

 

Lorsqu’on leur propose des services-conseils en contrepartie de frais plus élevés, les clients se demandent souvent si le jeu en vaut la chandelle. Les services d’un conseiller se traduiront-ils par des résultats supérieurs? Selon mon expérience, la réponse à cette question est oui. Il existe des données quantifiables indiquant que la collaboration avec un conseiller facilite l’accumulation d’épargne, accroît la confiance et prépare mieux à la retraite.

 

Deux étudesdu Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO) font ressortir les avantages financiers et émotionnels que tirent les investisseurs de la collaboration avec un conseiller1. Selon ces études, l’aide d’un conseiller a une incidence profonde sur la valeur de l’actif et sur les habitudes d’épargne, et elle améliore les possibilités d’une retraite plus confortable.

 

 

 

 

4.      Exigez de la transparence sur les frais et la rémunération du conseiller.

 

Devant la multiplication des options de placement aujourd’hui offertes aux médecins, il importe de comprendre exactement ce à quoi on s’engage. Il est normal de s’attendre à payer des frais de gestion sous une forme ou sous une autre, mais il faut aussi savoir que toutes les institutions financières ne calculent pas ces frais de la même manière.

 

MD s’est résolument engagée à faire preuve de transparence en matière de frais2. Nous allons au-delà des exigences minimales de divulgation et fournissons à nos clients de l’information sur tous les frais et la rémunération associés à leurs placements. Nous jugeons que c’est la bonne chose à faire et nous sommes fiers que nos frais figurent parmi les plus bas au Canada (ils sont inférieurs de près de 30 % à ceux des autres sociétés de services financiers)3.

 

La transparence à propos des primes d’intéressement et de la rémunération des conseillers a aussi son importance. Les conseillers et gestionnaires de portefeuille de MD sont assujettis à la rigoureuse réglementation des commissions canadiennes de valeurs mobilières et des organismes d’autoréglementation (OAR) qui ont pour mission de protéger les épargnants. Ils ne sont pas rémunérés en fonction du volume d’opérations ni du genre de produit vendu. Ils touchent tout simplement un salaire annuel. Cette façon de faire est l’un des fondements de MD et s’inscrit dans les moyens que nous mettons en œuvre depuis près de 50 ans pour toujours accorder la priorité aux intérêts de nos clients. Nous savons que nos clients l’apprécient, mais aussi qu’ils s’y attendent.

Jamais l’occasion n’a été aussi belle de personnaliser votre expérience en fonction de vos besoins et de vos priorités. Vous voulez mon avis? Au moment de prendre votre décision, commencez toujours par établir ce qui compte vraiment pour vous. Ne vous laissez pas distraire par le bruit ambiant. Choisissez des produits et des partenaires financiers qui correspondent à ce que vous êtes et à vos valeurs. Visez haut! Vous le méritez.

 



1  Montmarquette, C. et Viennot-Briot, N., The Gamma Factor and the Value of Financial Advice, Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO), 2016.
Montmarquette, C. et Viennot-Briot, N.,
Econometric Models on the Value of Advice of a Financial Advisor, Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO), 2012.

2 La divulgation des frais de Courtier MD Direct répond à toutes les exigences réglementaires; elle n’offre aucune ventilation des ratios de frais de gestion (RFG).

3 MD a comparé le ratio des frais de gestion (RFG) de ses fonds communs et de ses Portefeuilles Précision MDMC de série A avec le RFG moyen de fonds comparables à partir de données d’Investor Economics du 31 décembre 2016.

Marc Lepage

Marc Lepage, CFP, CIM, FMA, FCSI, vice-président régional, Gestion MD limitée, London, Ontario

A propos de l'auteur

Marc Lepage

Marc Lepage, CFP, CIM, FMA, FCSI, Regional Vice President, MD Management Limited, London, Ontario.

Plus de contenu de {{subst.}}
Article précédent
Opa! La Grèce regagne son indépendance financière
Opa! La Grèce regagne son indépendance financière

L’indépendance financière de la Grèce sonne la fin symbolique de la crise de la dette en Europe. Toutefois,...

Article suivant
La situation en Turquie est-elle aussi inquiétante qu’elle le semble?
La situation en Turquie est-elle aussi inquiétante qu’elle le semble?

La Turquie fait la une pour les mauvaises raisons : dépréciation monétaire, forte inflation, déficits, déci...