Un gestionnaire de placements en kilt arboriculteur et aventurier à la persévérance inébranlable : pleins feux sur notre sous-conseiller

December 18, 2017 MD

Blog image

Principes de placement, compétences en gestion de portefeuille, expertise en recherche, capacité d’innovation et surtout, équipe exceptionnelle, voilà ce que sollicite MD chez ses sous-conseillers. Dans cette série, nous vous présentons quelques-unes des personnes qui, en coulisses, prêtent vie à nos fonds communs, fonds collectifs et portefeuilles.

Picture1

Même le père Noël le reconnaîtrait : la culture des sapins de Noël n’est sans doute pas le moyen idéal pour faire fortune rapidement. Les beaux sapins exigent plutôt de la patience et une perspective à long terme.

« Planter un arbre, puis attendre dix ans qu’il arrive à maturité est contraire à la notion de profit rapide », affirme Jimmy Smith, propriétaire de la Kilted Christmas Tree Company, une entreprise familiale de Kinross en Écosse, à environ une heure de route au nord d’Édimbourg.

« Le cycle de vente dure six semaines par année. La veille de Noël, les invendus perdent leur valeur. Une fine compréhension de l’offre et de la demande et une gestion rigoureuse des stocks s’imposent donc. En ce moment, nous avons sur le terrain une équipe entière de travailleurs qui coupent les arbres et les vendent, ce qui me permet de me concentrer sur mon "emploi de jour" », nous confie Smith,

Un arboriculteur qui sort de l’ordinaire : le jour, il « cultive » des portefeuilles d’actions

Cet « emploi de jour » se situe à des années-lumière des activités de la ferme arboricole de Smith. Tous les jours, il quitte la campagne écossaise sur sa motocyclette BMW pour se rendre chez Walter Scott & Partners Limited, une société spécialisée dans les actions mondiales, et une filiale indépendante de BNY Mellon, sise sur l’historique square Charlotte d’Édimbourg, où il occupe un poste de directeur.

Walter Scott travaille exclusivement pour des caisses de retraite et des investisseurs institutionnels. Au cours des dix dernières années, la société a géré plusieurs mandats d’actions mondiales pour MD, dont ceux du Fonds international de croissance MD et du Fonds collectif d’actions internationales GPPMD.

Smith travaille pour Walter Scott depuis maintenant 34 ans. En fait, il a été le tout premier employé embauché par M. Scott lui-même (qui a quitté la société il y a maintenant dix ans). Aujourd’hui, il codirige les activités de placement et supervise les opérations de courtage, la mise en place des portefeuilles et les activités de recherche.

Walter Scott compte environ 100 employés, mais vous n’aurez malgré tout aucune difficulté à repérer Jimmy Smith dans ce bureau : il suffit de chercher le type en kilt!

« Je porte mon kilt au travail depuis 30 ans, je pense. Il fait partie de mon identité. Je crois bien être le seul gestionnaire de placements dans le monde à porter un kilt. »

« En tous les cas, je n’en ai jamais rencontré d’autres », affirme-t-il en riant.

À la recherche d’actions de sociétés aux racines profondes

Malgré les nombreux changements survenus sur les marchés boursiers depuis les années 1980 (de la multiplication des règles financières à la numérisation des opérations en passant par la montée des titres de créance et instruments dérivés), rien n’a détourné Walter Scott de sa stratégie d’achat à long terme, affirme Smith.

Le conseiller est fondamentalement convaincu qu’à long terme, le rendement des actionnaires ne peut excéder la richesse générée par les entreprises sous-jacentes dans lesquelles ils ont placé leur argent.

« Autrement dit, notre tâche est de trouver des entreprises dont le rendement suffira à générer des bénéfices continus. Lorsque nous en trouvons, notre plan consiste à les garder, contrairement à ce que font d’autres investisseurs », affirme Smith, un adepte de la stratégie d’achat à long terme.

« Cette rigueur doublée d’une excellente capacité de recherche explique, malgré la transition opérée à la tête de l’entreprise il y a maintenant dix ans, la pérennité de ce sous‑conseiller au sein de la plateforme de placement de MD », précise Craig Maddock, vice-président chez Gestion financière MD.

« La résilience de Walter Scott et la capacité de son équipe justifient dans une large mesure pourquoi nous aimons tant son travail », affirme Maddock, qui dirige l’équipe de gestionnaires de portefeuille et d’analystes en placement de MD. « Grâce à la franchise et à l’ouverture de l’équipe de Walter Scott, nous savons toujours exactement à quoi nous attendre. »

« En plus, Jimmy Smith n’est pas seulement un professionnel chevronné qui joue un rôle important dans l’équipe, il a aussi une personnalité très intéressante. »

Finalement, l’argent pousse peut-être dans les arbres…

La vocation secondaire de cultivateur de sapins de Noël de Jimmy Smith est née il y a environ 15 ans lorsqu’il a accepté de dépanner un ami arboriculteur dont la famille était affligée par la maladie. La communauté s’est alors mobilisée pour récolter et vendre quelques maigres sapins de Noël à temps pour éviter à la famille de perdre un revenu saisonnier dont elle avait grandement besoin.

Après quelques hivers à aider cette famille, l’aspect financier de l’entreprise l’a finalement rattrapé. S’il en coûtait environ 35 cents pour planter un arbre qui pouvait ensuite être vendu 6 $… De l’achat en gros aux investissements dans un système de vente au détail en ligne en 2006 en passant par la mise en terre des semences (maintenant près d’un demi-million d’arbres plantés), The Kilted Christmas Tree s’est diversifiée pour devenir l’un des 15 grands fournisseurs de sapins de Noël au Royaume-Uni.

Les quatre enfants maintenant adultes de Smith ont tous donné un coup de main en cours de route, dont un de ses fils qui gère l’entreprise pendant son congé d’études en agriculture pour la période des Fêtes.

« Si on y pense bien, affirme Smith, les bases du succès d’un entrepreneur sont les mêmes que celles sur lesquelles s’appuie un bon gestionnaire de placements. »

« Un propriétaire d’entreprise doit très bien comprendre la valeur des flux de trésorerie. L’analyse d’une grande société n’est pas différente : il faut aller sous la surface pour comprendre où va l’argent, car l’argent est à la base de tout. Sans liquidités, l’entreprise court à sa perte. L’excellence du bilan ou du carnet de commandes n’y change rien. Sans liquidités, l’entreprise va mourir. »

Un goût de l’aventure assouvi dans l’Arctique canadien, jusqu’au pôle Nord

Jimmy Smith aime son travail autant que le tout premier jour. Il espère pouvoir continuer de servir ses clients encore au moins 16 ans : il compterait alors 50 années de service au sein de l’entreprise.

« Changer de travail par simple goût du changement ne m’intéresse pas. Je suis en complète harmonie avec ce que nous nous efforçons de faire pour nos clients et de ce que nous avons accompli pour eux. »

Son goût de l’aventure, Smith l’assouvit pendant ses temps libres. Là, il ne craint pas de tester ses limites.

En 2005, il a participé à un défi polaire, une course à ski qui l’a conduit de Resolute Bay au Canada, jusqu’au pôle Nord. « Certains facteurs exigeaient une attention particulière, comme les ours polaires et la glace mince, deux dangers potentiellement mortels. Cette course m’a cependant fait découvrir la beauté de l’immensité du Grand Nord canadien », indique-t-il.

L’an dernier, avec son épouse Wilma, il s’est rendu en motocyclette d’Anchorage en Alaska jusqu’en Oregon en traversant au passage le Yukon, la Colombie-Britannique et l’Alberta. « L’Ouest canadien est tout simplement immense. Les gens, la gastronomie, les paysages et les routes y sont fantastiques. »

Notre aventurier a aussi exploré l’Himalaya et parcouru la Grande Muraille de Chine. Ce n’est pas le risque qui l’attire vers ces périples, mais plutôt le défi de « faire la distance ».

« J’adore les défis qui exigent de l’endurance et de la patience, deux qualités qui à mon avis, caractérisent un bon gestionnaire de placements. »

« Notre fondateur, Walter Scott, avait coutume de dire que notre travail consiste à trouver des séquoias, les plus gros arbres du monde. Mais ce n’est pas tout de les trouver, il faut ensuite les garder. »

MD

Et si on regardait d’un autre œil l’actualité économique et l’univers des placements? Le blogue de MD vous propose notre vision des tendances, des événements et des personnes qui animent (ou ébranlent) les marchés. À la fois éducatif et divertissant, notre billet hebdomadaire vise à renseigner les investisseurs pour les aider à prendre des décisions de placement éclairées.

Article précédent
Topo sectoriel : Avenir de la vente au détail et autres réflexions existentielles
Topo sectoriel : Avenir de la vente au détail et autres réflexions existentielles

Depuis la naissance de mon fils en avril dernier, j’ai apprécié tous les moments de ma vie de nouveau papa,...

Article suivant
L’économie américaine continue de se renforcer et la Réserve fédérale hausse les taux
L’économie américaine continue de se renforcer et la Réserve fédérale hausse les taux

Dans une décision quasi unanime, le Federal Open Market Committee (FOMC) a annoncé le 13 décembre une hauss...