Skip to main content

Que signifie la poussée des taux obligataires pour les détenteurs de titres à revenu fixe?

Les bas taux d’intérêt sont au cœur du débat sur les obligations depuis des années, mais ce débat a brusquement pris une nouvelle tangente ces dernières semaines. Les prévisions de croissance et d’inflation ont bondi, ce qui a aiguillonné les taux de rendement obligataires et entraîné une dépréciation générale des titres à revenu fixe. Ce brusque retournement de situation laisse songeurs quelques investisseurs, qui s’inquiètent des retombées potentielles sur leur portefeuille de titres à revenu fixe.

Dans le présent billet, j’explique la nature et la cause de ce changement dans les attentes ainsi que le positionnement adopté pour les portefeuilles de MD. Évidemment, je donne aussi mes impressions sur l’évolution possible des taux d’intérêt et des titres à revenu fixe.

Que se passe-t-il?

Il y a deux semaines encore, les taux de rendement obligataires montaient lentement. Mais depuis, la tendance s’est accélérée, donnant lieu à une forte hausse. Par exemple, il y a à peine un an, le taux de rendement des obligations américaines de 10 ans était de 0,5 %. Aujourd’hui, il est de 1,5 %. Comme la hausse des taux de rendement cause invariablement une baisse des cours obligataires, les rendements des titres à revenu fixe ont diminué, après plusieurs années de rendements positifs.

La cause de ce changement? En grande partie, l’optimisme! Grâce aux progrès dans la lutte contre la pandémie, les investisseurs voient actuellement la proverbiale lueur au bout du tunnel... et le retour possible de l’inflation. Les prix des produits de base sont aussi en hausse, car on s’attend à une accélération de la croissance et de la demande, une tendance exacerbée par les récentes pannes catastrophiques du réseau de distribution électrique au Texas. De plus, les politiques budgétaires soutiennent fortement la croissance et la consommation, et les États-Unis viennent d’adopter un programme de stimulation économique de 1 900 milliards de dollars.

Ce que nous faisons

Malgré le rendement résolument positif des titres à revenu fixe l’an dernier, nous avons positionné nos portefeuilles en prévision d’une baisse de rendement et d’une augmentation modeste des taux d’intérêt. Le but principal de nos positions de titres à revenu demeure la préservation du capital. Pour obtenir les résultats souhaités, nous avons réduit la durée (soit la mesure de la sensibilité du cours d’une obligation aux fluctuations des taux d’intérêt) des titres à revenu fixe canadiens. Nous avons aussi réduit notre exposition aux obligations d’État et de sociétés canadiennes pour favoriser les titres étrangers, surtout les titres de créance de sociétés à rendement élevé.

Plus précisément, nous avons réduit notre exposition aux obligations provinciales canadiennes (Ontario et Québec) pour privilégier les obligations de sociétés américaines (Kraft Heinz, Netflix et Uber). Ce changement génère des revenus additionnels qui atténuent l’effet négatif de la montée des taux sur les cours obligataires.

Au début de 2021, nos portefeuilles étaient tactiquement positionnés en prévision d’une augmentation des taux de rendement obligataires. Après les élections spéciales de Géorgie au Sénat et les annonces positives sur le vaccin, nous avons de nouveau réduit l’exposition à la durée du portefeuille et avons tiré parti de notre exposition réduite au risque de taux d’intérêt. Nous maintenons à ce jour une exposition plus modeste tout en réduisant la sensibilité aux taux d’intérêt.

Nous avons aussi récemment lancé le Fonds collectif de crédit privé mondial PlatineMC MD, qui donne accès à des stratégies de placement normalement réservées aux investisseurs institutionnels. Il offre de meilleurs rendements potentiels en contrepartie d’un risque d’investissement plus faible que celui des actions et comparable à celui des titres à revenu fixe traditionnels. Le Fonds procure aussi des avantages uniques sur le plan de la diversification. Pour certains investisseurs, cet outil pourrait contribuer à augmenter le rendement tout en préservant le capital, surtout dans le contexte actuel.

En perspective

La poussée actuelle des taux de rendement durera-t-elle? Probablement pas. Les taux d’intérêt suivront vraisemblablement une (lente) tendance à la hausse au cours des 12 à 18 prochains mois, mais à notre avis, cette hausse ne sera ni importante ni durable. Une multitude de facteurs continuent d’entraver la croissance mondiale. Le chômage demeure élevé, et le coronavirus et ses variants de même que la lenteur de la campagne de vaccination continuent de semer l’inquiétude. Ces facteurs refroidiront vraisemblablement les investisseurs, réduiront les attentes inflationnistes et limiteront du même coup la hausse des taux de rendement obligataires dans les prochains mois.

Pour plus de renseignements sur les taux d’intérêt, les taux de rendement obligataires et le positionnement de nos portefeuilles, veuillez communiquer avec votre conseiller MD*.

* « Conseiller MD » désigne un conseiller financier de Gestion MD limitée (au Québec, un conseiller en placement).

L’information ci-dessus ne doit pas être interprétée comme des conseils professionnels en placements ou d’ordre financier, fiscal, juridique, comptable ou de nature similaire applicables en contexte canadien ou étranger, et elle ne saurait en aucun cas remplacer les conseils d’un fiscaliste, d’un comptable ou d’un conseiller juridique indépendant.

Le présent document fournit des renseignements importants au sujet des placements Platine MDMC et ne devrait pas être considéré par le destinataire comme un conseil de placement, comme une recommandation d’achat, de conservation ou de vente d’un titre, ni comme une offre de vente ou une sollicitation d’offres pour l’achat d’un titre. Les fonds Platine décrits dans le présent document sont assujettis à d’autres modalités énoncées dans les ententes en vigueur desdits fonds ainsi qu’à des exigences réglementaires sur la convenance soumises à l’examen du gestionnaire de portefeuille de Conseils en placement privés MD. Les ententes en vigueur des fonds Platine contiennent de l’information supplémentaire sur l’objectif de placement, les conditions, l’impôt et les risques associés au fonds, lesquels constituent des modalités importantes associées au fonds. Tout placement dans un fonds serait spéculatif et présenterait des risques élevés. L’information et les stratégies ci-indiquées ne conviennent pas aux personnes des États-Unis (citoyens, résidents ou détenteurs d’une carte verte) ou aux non-résidents du Canada, ni dans des situations mettant en cause de telles personnes. Les employés du groupe de sociétés MD ne sont pas habilités à déterminer si un client est considéré comme une personne des États-Unis ou soumis à des obligations de déclaration de revenus, au Canada ou à l’étranger. Le fonds est destiné aux personnes qui sont titulaires d’un compte de gestion discrétionnaire chez Conseils en placement privés MD, une division d’exploitation de Gestion financière MD inc. qui offre des services-conseils en placement.

Les placements dans les fonds privés Platine MDMC peuvent comporter des frais de gestion et d’autres frais supérieurs à ceux de placements dans des fonds de valeurs négociées sur les marchés publics. Nous ne garantissons pas qu’un fonds de placement privé Platine MDMC atteindra ses objectifs de placement.

Les placements privés comportent des risques additionnels que ne présentent pas les placements ordinaires sur les marchés publics. Voici une liste non exhaustive de ces risques : les fonds de placements privés sont de nature spéculative et présentent un risque élevé; l’investisseur peut perdre la totalité ou une grande partie de son placement; les placements en crédit privé sont illiquides, il n’y a aucun marché secondaire et on ne prévoit pas que s’établira un marché secondaire où se négocieraient de tels placements; le transfert de placements en crédit privé fait l’objet de restrictions importantes; le rendement des placements en crédit privé est volatil; les fonds de crédit privé sont souvent concentrés, leur actif n’est pas très diversifié et ils ne font pas l’objet d’une surveillance réglementaire rigoureuse. Un levier financier pourrait être utilisé, ce qui peut rendre le rendement du placement volatil. Les placements en crédit privé sont sensibles à certains facteurs, dont la fluctuation de la valeur comptable des sociétés emprunteuses, les taux d’intérêt, les flux de trésorerie des sociétés emprunteuses, les modalités et la structure des prêts, ainsi que la compétence des gestionnaires, le risque de crédit et les exigences fiscales et réglementaires.

Platine MDMC est une marque de commerce de La Banque de Nouvelle-Écosse utilisée sous licence. Gestion financière MD offre des produits et services financiers, la famille de fonds MD et des services-conseils en placement par l’entremise du groupe de sociétés MD. Pour obtenir une liste détaillée de ces sociétés, veuillez consulter notre site à l’adresse md.ca.

Le présent document contient des « énoncés prospectifs ». En raison de risques et d’incertitudes divers, les événements et les résultats risquent de différer grandement de ceux que reflètent ou envisagent ces énoncés prospectifs. Il s’ensuit que le destinataire ne devrait pas se fier à ces énoncés prospectifs. Nulle déclaration n’est faite, ni garantie donnée, quant à quelque rendement futur ou énoncé prospectif que ce soit. L’information contenue dans le présent document ne doit pas être interprétée comme des conseils professionnels d’ordre fiscal, juridique, comptable ou de nature similaire applicables en contexte canadien ou étranger, et elle ne saurait en aucun cas remplacer les conseils d’un fiscaliste, d’un comptable ou d’un conseiller juridique indépendant. Les recommandations sur la constitution en société se limitent à la répartition de l’actif et à l’intégration des personnes morales dans les plans financiers et les stratégies de gestion de patrimoine. Toute information d’ordre fiscal ne s’applique qu’aux résidents canadiens et s’appuie sur le droit canadien de l’impôt en vigueur, notamment sur l’interprétation judiciaire et administrative en la matière.

Pour de plus amples renseignements sur la structure, les caractéristiques et les risques du Fonds collectif de crédit privé mondial Platine MDMC S.E.C., veuillez consulter le Sommaire des modalités du Fonds collectif de crédit privé mondial Platine MDMC S.E.C. et votre gestionnaire de portefeuille de Conseils en placement privés MD.

À propos de l'auteur

Wesley Blight, CFA, CIM, FCSI, est gestionnaire de portefeuille au sein de l’équipe Gestion multiactif chez Gestion financière MD. Il est responsable des résultats des fonds communs et des fonds collectifs à revenu fixe et de type « équilibré » de MD.

Profile Photo of Wesley Blight