Pleins feux sur notre sous-conseiller : Ce que le rock-and-roll nous apprend sur les placements

June 26, 2018 MD

 

Blog image

Principes de placement, compétences en gestion de portefeuille, expertise en recherche, capacité d’innovation et surtout, équipe exceptionnelle, voilà ce que sollicite Gestion financière MD chez ses sous-conseillers. Dans cette série, nous vous présentons quelques-unes des personnes qui, en coulisses, prêtent vie à nos fonds communs, fonds collectifs et portefeuilles.

Qu’ont en commun les excellentes équipes de gestion de placements et les groupes de rock légendaires? "Leur succès réside dans le travail d’équipe", affirme Tom O’Gorman, vice-président principal et directeur des titres à revenu fixe chez Gestion de Placements Franklin Bissett. Musicien devenu gestionnaire de placements, M. O’Gorman pratique un style de gestion particulier, profondément marqué par ses racines musicales.

Le travail d’équipe, instrument du succès

À son avis, le succès des grands groupes de musique et des excellentes équipes de gestion de placements ne repose pas sur les vedettes, mais plutôt sur le travail et les talents du groupe dans son ensemble. Bien sûr, le talent individuel et la capacité d’improviser comptent pour beaucoup. "Mais si chacun n’en fait qu’à sa tête et que le guitariste tente de se lancer dans un solo à la Eddie Van Halen, on n’entendra que du bruit", explique-t-il.

Le travail d’équipe a été essentiel au succès de l’équipe des titres à revenu fixe de Franklin Bisset, qui agit comme sous-conseiller pour notre Fonds collectif d’obligations canadiennes GPPMD et notre Fonds collectif d’obligations canadiennes à long terme GPPMD.

"Nous sommes une équipe, pas des vedettes, souligne M. O’Gorman. Chacune de nos stratégies est pensée en équipe, une équipe constituée de spécialistes. Tous les jours, nous unissons nos efforts pour mettre à profit les meilleures idées qui s’offrent à nous, qu’elles viennent de notre équipe de Calgary ou bien des spécialistes de différents pays et secteurs qui composent notre équipe mondiale de titres à revenu fixe."

Cette façon de faire reflète l’approche distinctive de Franklin Templeton : rejetant le modèle pyramidal, la compagnie accorde de l’importance à ses équipes et met à profit leurs idées. "Ici, il n’y a pas de vision unique venant d’en haut parce que nos différentes équipes de gestion de fonds ont leur propre style de placement, explique M. O’Gorman. Comme c’est le cas pour les groupes de musique célèbres, la collaboration au sein de chaque groupe de placement est la clé." Nous invitons tous les membres de l’équipe à faire part de leurs idées et à mettre à profit tout type de savoir-faire susceptible d’ajouter de la valeur aux stratégies, aux mandats et aux portefeuilles", ajoute-t-il.

Un mélange d’art et de science

Pour que le modèle fonctionne, les gestionnaires doivent être bien encadrés. Selon M. O’Gorman, le secret de sa gestion réside dans un mélange de créativité musicale et de savoir-faire professionnel, une recette qu’il utilise depuis des années. Il a commencé ses études au prestigieux Berklee College of Music, à Boston, puis les a poursuivies dans un établissement lui permettant d’obtenir deux majeures, l’une en musique et l’autre en affaires. Cette combinaison unique de talents en gestion, en mathématiques et en musique le distingue à de nombreux égards.

"Mon côté créatif me permet de voir les choses un peu différemment – en particulier en ce qui a trait à la gestion des ressources humaines. On m’a demandé comment j’arrivais à faire si bien fonctionner mon équipe. C’est une question de collaboration, et à ce chapitre, mon bagage musical m’aide vraiment."

Aborder les placements à revenu fixe avec créativité

La musique fait toujours partie de sa vie : il joue de la guitare et du piano avec ses deux enfants, âgés de 4 et de 7 ans, et écrit des chansons qu’il a présentées sur scène au festival du solstice de Calgary et dans d’autres lieux de la région.

Aujourd’hui, il faut savoir faire preuve de créativité dans le domaine des placements à revenu fixe, notamment en raison de l’économie qui, un peu partout dans le monde, continue de subir les contrecoups des mesures d’assouplissement quantitatif prises après 2008. Les taux de rendement sont tombés à zéro ou même en dessous; cela pose certains défis, mais ouvre aussi de nouvelles possibilités. C’est là qu’entrent en scène les  stratégies dites "plus", qui offrent la flexibilité d’ajouter aux placements canadiens de base des titres qui dépendent moins du Canada (p. ex. obligations à rendement élevé, prêts bancaires, actions privilégiées, devises et produits dérivés) pour améliorer le rendement des portefeuilles tout en maintenant, voire diminuant, le degré de risque.   

M. O’Gorman soutient qu’il faut surtout trouver les meilleurs moyens d’améliorer le rendement ajusté en fonction du risque, le risque étant la clé.  « Ce n’est pas qu’une question de rendement, explique-t-il. Il faut aussi prendre en compte les risques courus pour obtenir ce rendement. Nous gardons toujours à l’esprit notre cadre de risque : comment les différents degrés d’exposition influencent-ils le risque global du portefeuille? "Les modes vont et viennent, mais générer invariablement un bon rendement ajusté en fonction du risque a toujours la cote." À mon avis, c’est surtout comme ça qu’on peut mesurer notre valeur et la comparer à celle de nos pairs.

Un fil conducteur : la discipline

Que retient surtout M. O’Gorman de son passé en musique et en placements?

"La discipline. C’est important, parce que quand survient une période d’instabilité, si on se laisse dominer par nos émotions, on peut perdre de vue l’essentiel. Il faut savoir prendre du recul et ne pas se laisser affecter personnellement."

En tant que gestionnaire ayant adopté une approche ascendante, il doit toujours faire preuve de discipline pour rassembler son équipe et lui donner un objectif commun. C’est le secret des bonnes équipes et des bons groupes de musique. "En équipe, nous valons plus que la somme de nos talents individuels", conclut-il. 

MD

Et si on regardait d’un autre œil l’actualité économique et l’univers des placements? Le blogue de MD vous propose notre vision des tendances, des événements et des personnes qui animent (ou ébranlent) les marchés. À la fois éducatif et divertissant, notre billet hebdomadaire vise à renseigner les investisseurs pour les aider à prendre des décisions de placement éclairées.

 

Article précédent
Topo sectoriel : Matériaux : À la recherche de joyaux
Topo sectoriel : Matériaux : À la recherche de joyaux

J’ai amorcé ma carrière à la fin des années 1990. La bulle des titres technologiques tirait à sa fin et j’é...

Article suivant
Gestion financière MD : encore et toujours votre partenaire de confiance
Gestion financière MD : encore et toujours votre partenaire de confiance

Ce printemps, nous avons annoncé que Gestion financière MD* allait devenir la propriété de la Banque Scotia...