Placements verts et écologisation

April 7, 2017 Craig Maddock

Blog image

À l’approche du Jour de la Terre, je ne suis pas surpris que les gens fassent un effort pour adopter des comportements plus écologiques.

Lorsque j’étais enfant, mon père surveillait toujours notre consommation d’énergie. S’il pouvait se rendre à destination à pied ou en train, la voiture restait à la maison. Chez nous, les lumières étaient allumées seulement lorsque c’était nécessaire et le climatiseur fonctionnait uniquement lorsque le mercure dépassait les 30 °C. Mon père n’était pas environnementaliste, il était économe! Pour lui, gaspiller de l’énergie revenait à gaspiller de l’argent.

Aujourd’hui, de plus en plus d’entreprises réalisent des bénéfices appréciables en aidant les gens à réduire leur consommation d’énergie et donc, à épargner. Mon père avait manifestement mis le doigt sur un filon intéressant.

Voici quelques-unes des entreprises représentées dans le portefeuille du Fonds d’actions sans combustibles fossiles MDMC.

Une idée de placement rafraîchissante

Daikin Industries, le plus gros fabricant mondial de climatiseurs, est sans conteste une des entreprises les plus intéressantes dans notre portefeuille. Le développement des économies, la croissance démographique et l’urbanisation grandissante stimuleront assurément la demande mondiale de climatiseurs.

Nous savons cependant que ces climatiseurs consomment de grandes quantités d’énergie et contribuent donc aux émissions de gaz à effet de serre (qui accélèrent le réchauffement planétaire et paradoxalement, stimulent encore plus la demande de climatiseurs!).

Daikin se concentre cependant sur la production de climatiseurs à haute efficacité énergétique qui limitent au minimum les conséquences environnementales. Ainsi, le potentiel de réchauffement climatique du réfrigérant HFC-32 utilisé par l’entreprise équivaut environ au tiers de celui des produits réfrigérants classiques.

Par ailleurs, Daikin s’efforce aussi de réduire les émissions de gaz à effet de serre en produisant des climatiseurs à inverseur dont le compresseur fonctionne en tout temps à une vitesse optimale, c’est-à-dire à plein régime lorsqu’une pièce doit être refroidie rapidement, et à régime lent lorsqu’il suffit de maintenir une température constante, générant ainsi des économies.

Non seulement ces technologies contribuent-elles à la protection de l’environnement, mais elles réduisent également les coûts pour les consommateurs et les entreprises. L’option écologique fait épargner.

Réduction des émissions… à grande vitesse

Le Fonds d’actions sans combustibles fossiles MDMC investit aussi dans East Japan Railway Company (JR East), une société ferroviaire qui a trouvé le moyen de réduire sa consommation d’énergie tout en protégeant l’environnement.

JR East est l’une des plus importantes sociétés ferroviaires dans le monde. Elle transporte quotidiennement plus de 17 millions de passagers et est le principal exploitant des trains grande vitesse Shinkansen à Tokyo, qui peuvent aller jusqu’à 320 km/h1.

L’efficacité énergétique du train est au moins deux fois supérieure à celle de l’automobile, de l’autobus ou du taxi lorsqu’il est question du transport de passagers. Son efficacité énergétique est 35 fois supérieure à celle du transport aérien et son intensité en carbone pourrait donc être des dizaines de milliers de fois inférieure.

L’énergie représente un des postes de dépenses les plus importants de JR East, mais l’entreprise en fait une consommation durable. Elle privilégie les trains électriques et est déterminée à généraliser le recours aux énergies renouvelables pour alimenter son réseau.

Une des grandes priorités de JR East consiste à réduire ses émissions de gaz à effet de serre en économisant l’énergie. L’entreprise investit donc dans le développement de technologies ferroviaires éco-efficaces et travaille également à la conception de gares écologiques.

Retour aux sources

Si le transport ferroviaire demeure le moyen de transport de masse le plus efficace sur le plan énergétique, le vélo est dans la plupart des cas jusqu’à 15 fois plus efficace en la matière que le train. Sans compter que son intensité en carbone peut être des centaines de fois inférieure.

La société Shimano Inc. possède donc un profil environnemental très avantageux. Ce fabricant japonais de composantes de vélos (80 % de son chiffre d’affaires), d’équipement de pêche et de matériel d’aviron tire la grande majorité de ses revenus de l’extérieur du Japon, ce qui en fait une entreprise mondiale. Shimano détient 70 % du marché mondial des composantes de vélos2, composantes qui ont une place choix chez les équipes qui participent au Tour de France.

Que ce soit pour le loisir ou le conditionnement physique, le vélo ne cesse de gagner en popularité et les ventes de composantes de vélos de Shimano devraient être appelées à croître. Il s’agit d’une situation particulièrement avantageuse pour l’entreprise, qui dispose déjà de capacités de fabrication établies et efficaces, et dont la rentabilité ne pourra donc qu’augmenter au même rythme que la demande.

Les leçons apprises pendant mon enfance expliquent en grande partie l’investisseur que je suis devenu. Je n’aime pas dépenser excessivement et je tends à privilégier les entreprises efficientes et pragmatiques. À une époque où le monde est avide d’efficacité énergétique et de technologies propres, je suis convaincu que nous trouverons de plus en plus d’entreprises capables de convertir cet appétit en activités commerciales rentables et durables.

1 Source : http://www.jreast.co.jp/e/investor/ar/2016/
2 Source : http://www.shimano.com/en/ir/library/cms/financial_reports.html

Craig Maddock

Craig Maddock, CFP, CFA, CIM, MBA, est vice-président à la gestion des placements chez Gestion financière MD. Il dirige les gestionnaires de portefeuille et les analystes en placement qui gèrent les fonds communs de placement et les fonds collectifs de MD.

Article précédent
Pourquoi investir en Russie?
Pourquoi investir en Russie?

Depuis quelque temps, avec la Russie qui domine les manchettes, on me demande si MD détient des placements ...

Article suivant
Que diriez-vous d’un robot qui prépare votre latté?
Que diriez-vous d’un robot qui prépare votre latté?

S’il faut en croire les scénarios hollywoodiens, les robots provoquent chez l’humain à la fois de la fascin...