Notes du Sommet de l’AMC sur la santé 2018

September 24, 2018 Lee Raito

 

Blog image

En ma qualité de vice-président régional pour les Prairies, mon rôle consiste principalement à faire en sorte que nos conseillers ont tous les outils en main pour aider nos clients médecins et les membres de leur famille à accéder véritablement au bien-être financier. Pour y parvenir, nous nous assurons d’avoir une connaissance approfondie et une expérience directe de ce que vivent les médecins au quotidien. Cependant, cette connaissance ne surgit pas du néant. Nous l’acquérons parce que nous parlons avec les médecins, les résidents et les étudiants en médecine d’un océan à l’autre, mais surtout parce que nous les écoutons.

 Puisque la vente de MD à la Banque ScotiaMD fait encore beaucoup jaser les médecins, j’ai assisté au Sommet de l’AMC sur la santé tenu en août dernier à Winnipeg pour aller recueillir moi-même leurs questions et préoccupations. J’ai pris part à des discussions fascinantes et beaucoup appris, mais il m’a semblé que les mêmes questions revenaient constamment. J’ai donc pensé vous faire part des réponses que j’ai données au cas où elles pourraient servir.

Comment MD pourra-t-elle continuer de fournir des conseils de façon impartiale maintenant qu’elle appartient à une grande banque?

Nous agissons dans l’intérêt supérieur de nos clients depuis près de 50 ans. Rien ne va changer sur ce plan. Votre conseiller continuera de toucher un salaire, et non une commission, et il n’aura aucun avantage à vendre un produit plus qu’un autre, y compris les produits de la Banque Scotia, s’il n’estime pas qu’il convient parfaitement à vos besoins particuliers.

Comment la Banque Scotia pourra-t-elle faire des profits si les frais n’augmentent pas?

La Banque Scotia fera des profits parce que MD a toujours été une entreprise à but lucratif et versé un dividende annuel à l’AMC. Néanmoins, le fait de chercher à dégager un profit n’a jamais empêché MD de veiller aux intérêts des médecins, et ce, pendant près d’un demi-siècle. Nous continuerons de faire en sorte que nos frais demeurent parmi les plus concurrentiels sur le marché, car nous savons très bien, comme la Banque Scotia, que si nous changeons nos façons de faire, nous perdrons de notre attrait pour les clients.

J’ai confiance en mon conseiller MD. Je n’ai pas envie de changer pour un nouveau.

Nous savons à quel point les rapports que vous avez établis avec votre conseiller sont importants. C’est pourquoi nous croyons si fort en la prestation d’un service personnalisé, parfaitement adapté aux besoins des clients. Nous n’avons pas l’intention de modifier nos équipes de conseillers ou de direction. Les clients continueront donc de faire affaire avec leur conseiller et de recevoir les conseils financiers indépendants, objectifs et centrés sur leurs besoins ainsi que le service exemplaire auxquels ils sont habitués. La Banque Scotia se réjouit de la connaissance approfondie de la clientèle que possède notre personnel hautement qualifié, et nous aussi!

Comment MD pourra-t-elle continuer de se concentrer sur les besoins des médecins?

C’est dans ses gênes. Le propriétaire change, mais MD demeure la même. C’est à notre connaissance approfondie et à notre expérience directe de ce que vivent les médecins que nous devons notre caractère unique et notre réussite (et, par le fait même, la vôtre). Nous n’allons donc pas tout risquer en changeant ce que nous sommes. Notre mode de fonctionnement et les services que nous offrons continueront d’être inspirés par les médecins.

En terminant

J’ai travaillé la majeure partie de ma carrière au sein d’entreprises dont le seul souci était d’accroître leur profitabilité. Ce qui distingue MD des autres, c’est qu’elle agit dans votre intérêt, sans égard à la taille de votre compte, parce qu’elle sait qu’entreprise à but lucratif n’est pas synonyme de recherche de profit avant tout. En revanche, nous savons également que nous devrons demeurer une entreprise viable, avant-gardiste et pertinente pour la génération de médecins à venir. Ainsi, la vente de MD à la Banque Scotia est pour nous le moyen d’y parvenir; c’est la meilleure manière de donner à nos clients ce qu’ils veulent et ce dont ils ont besoin tout en préservant les valeurs fondamentales sur lesquelles ils comptent. Je sais que les actes ont plus de poids que les mots. Dans la région des Prairies, comme dans le reste de l’entreprise, nous ferons en sorte de démontrer à nos clients que MD demeure la même société objective et digne de confiance.

Lee Raito

Lee Raito (CFP, FMA) est vice-président pour la région des Prairies. Il s’occupe de la gestion des activités courantes des bureaux de Winnipeg, Saskatoon, Regina et Thunder Bay, et s’assure de la prestation efficace de conseils et services aux médecins et aux membres de leur famille dans l’optique d’améliorer leurs résultats financiers.

 

A propos de l'auteur

Lee Raito

Lee Raito (CFP, FMA) est vice-président pour la région des Prairies. Il s’occupe de la gestion des activités courantes des bureaux de Winnipeg, Saskatoon, Regina et Thunder Bay, et s’assure de la prestation efficace de conseils et services aux médecins et aux membres de leur famille dans l’optique d’améliorer leurs résultats financiers.

Plus de contenu de {{subst.}}
Article précédent
La Réserve fédérale des États-Unis annonce sa troisième hausse de l’année
La Réserve fédérale des États-Unis annonce sa troisième hausse de l’année

La Réserve fédérale américaine (la Fed) a annoncé aujourd’hui sa troisième hausse de taux de 2018, une déci...

Article suivant
Topo sectoriel : L’ère numérique entraîne la disparition du secteur des télécommunications
Topo sectoriel : L’ère numérique entraîne la disparition du secteur des télécommunications

Une fois n’est pas coutume. Je vous annonce aujourd’hui avec une certitude absolue un énorme changement à v...