Réserve fédérale : une nouvelle hausse qui confirme la vigueur de l’économie américaine

May 2, 2018 Edward Golding

Blog image

La Réserve fédérale a annoncé mercredi un deuxième relèvement des taux d’intérêt en 2018, une hausse de 0,25 % qui situe le taux directeur dans une fourchette cible de 1,75 % à 2,00 %. Cette hausse était largement attendue et n’a surpris personne.

En revanche, les observateurs attendaient avec impatience les indications de la Réserve sur ses futures décisions. Or, elle a indiqué qu’il fallait s’attendre à ce qu’à la fin de 2018, les taux se situent dans une fourchette cible de 2,25 % à 2,50 %, soit 0,25 % de plus que les prévisions initiales. Cette révision se répercute sur la prévision pour l’année suivante et à la fin de 2019, la fourchette cible sera de 3,00 % à 3,25 %. Pour 2020 et les années ultérieures, les attentes médianes demeurent inchangées.

La Réserve fédérale prévoit aussi une croissance du PIB légèrement supérieure et un taux de chômage légèrement inférieur. Selon ces prévisions, l’inflation de base se situera à 2,00 % d’ici la fin de 2018, une augmentation légère par rapport à l’annonce précédente tandis que les prévisions d’inflation demeurent inchangées pour 2019 et 2020.

Réaction des investisseurs au raffermissement de la politique

Les marchés ont initialement interprété cette annonce comme un signe de raffermissement, ce qui a propulsé le dollar américain, fait chuter les cours boursiers, poussé à la hausse les taux de rendement des bons du Trésor américain et aplati la courbe de rendement.

Dans la conférence de presse qui a suivi l’annonce, le président de la Réserve, Jerome Powell, a rappelé aux investisseurs que l’annonce devait être interprétée comme un signe de vitalité l’économie, pas comme un signe de surchauffe. Ces propos ont freiné la réaction initiale et la plupart des titres avaient regagné le terrain perdu à la fin de la journée.

Concordance de points de vue sur l’expansion de l’économie américaine

La Réserve fédérale confirme notre point de vue sur la croissance économique à venir aux États-Unis, un point de vue qui, s’il se concrétise, soutiendra les marchés boursiers aux États-Unis et ailleurs.

Aucun changement à nos portefeuilles

Les prévisions de la Réserve restent conformes à nos attentes d’une conjoncture économique plus favorable aux actions qu’aux titres à revenu fixe. Nous n’avons donc apporté aucun changement aux portefeuilles des clients à la suite de cette annonce puisque nous maintenons notre surpondération tactique en actions américaines et en dollars américains.

Nos fonds communs et fonds collectifs sont bien positionnés pour participer à toute hausse à venir tout en restant concentrés sur la gestion du risque créé par la volatilité et l’incertitude accrue.


Comme prévu, la Réserve fédérale des États-Unis a annoncé aujourd’hui qu’elle laissait ses taux d’intérêt inchangés. Le taux directeur à court terme se situe actuellement dans une fourchette de 1,50 % à 1,75 %, mais la Réserve fédérale a indiqué qu’il faut s’attendre à une « augmentation graduelle » des taux d’intérêt plus tard cette année.

La déclaration de la Réserve fédérale se concentre sur les principaux thèmes qui ont guidé sa décision :

  • la forte augmentation de l’emploi au cours des derniers mois et le faible taux de chômage;
  • le ralentissement des dépenses des ménages et des investissements fixes;
  • les attentes de maintien de l’inflation près du taux cible de 2 % fixé par la Réserve.

Nous avons constaté une légère réaction positive des marchés boursiers à l’annonce de la Réserve fédérale, mais l’annonce a été pratiquement sans conséquence sur le taux de change entre le dollar canadien et le dollar américain.

Edward Golding

Edward Golding, CFA, MBA, est gestionnaire de portefeuille au sein de l’équipe Gestion de placements chez Gestion financière MD. Il est responsable des fonds communs et collectifs de titres canadiens, de dividendes et d’actions américaines de MD.

 

Article précédent
Le chômage américain au plus bas en 17 ans : que demander de mieux?
Le chômage américain au plus bas en 17 ans : que demander de mieux?

Tout comme la température corporelle et la tension artérielle renseignent sur la santé d’un patient, l’empl...

Article suivant
Oubliez les manchettes et tenez-vous-en à l’essentiel!
Oubliez les manchettes et tenez-vous-en à l’essentiel!

Jour après jour, de nouveaux sujets font les manchettes. Un portefeuille bien conçu et composé d'actifs cho...