Skip to main content

La Fed maintient son taux de référence vu le ralentissement de la reprise aux États-Unis

L'édifice de réserve fédérale américaine.

C’est sans surprise que la Réserve fédérale américaine (Fed) a maintenu son taux d’intérêt directeur, précisant que la relance économique s’essouffle aux États-Unis.

La COVID-19 demeure la priorité

La Fed laisse inchangée la fourchette cible pour le taux des fonds fédéraux (0,0 à 0,25 %) et suit de près le taux de chômage, l’inflation et les répercussions de la pandémie, qui continue d’assombrir les perspectives économiques.

Lors de son annonce de mercredi, la Fed a fait état des défis auxquels font face les secteurs les plus durement touchés par la pandémie, dans un contexte où la diminution de la demande et la chute du prix du pétrole jugulent l’inflation. Pour la suite, la voie vers une reprise économique sera intimement liée à l’évolution du virus et aux efforts de vaccination.

Soutien indéfectible

En ce qui concerne la politique monétaire, la Fed entend maintenir ses mesures accommodantes jusqu’à ce que le taux de chômage baisse et que l’inflation atteigne ou dépasse 2 %. Elle poursuit aussi son programme historique d’achats d’obligations, à hauteur d’au moins 80 milliards de dollars par mois pour les titres du Trésor, et de 40 milliards de dollars par mois pour les titres adossés à des créances hypothécaires.

D’autres mesures de stimulation pourraient s’ajouter si les conditions se dégradent. En effet, la Fed se dit prête à moduler encore plus sa politique monétaire en fonction des nouveaux risques menaçant l’économie américaine, qui se rapportent notamment à la santé publique, aux données sur l’emploi, à l’inflation et à l’évolution de la situation financière et de la conjoncture mondiale.

Une annonce qui vient conforter notre positionnement

Cette annonce n’a pas vraiment perturbé les marchés, puisqu’elle était largement anticipée en raison du statu quo récent du côté de la Fed, que ce soit en matière de politiques ou de ton. Le cours des actions a diminué avant cette annonce, mais n’a plus varié de façon notable par la suite.

Le positionnement de notre portefeuille demeure pour l’instant inchangé. L’annonce de la Réserve fédérale concorde avec nos prévisions : les décideurs continueront de soutenir comme jamais l’économie mondiale et, vu les taux d’intérêt très bas, les actions continueront d’avoir un rendement supérieur à celui des titres à revenu fixe.

La Fed devrait annoncer son nouveau taux directeur le 17 mars prochain et présenter en même temps un résumé de ses dernières projections économiques.

Si vous avez des questions ou souhaitez obtenir plus d’information, communiquez avec votre conseiller MD*.

* « Conseiller MD » désigne un conseiller financier de Gestion MD limitée (au Québec, un conseiller en placement).

L’information ci-dessus ne doit pas être interprétée comme des conseils professionnels en placements ou d’ordre financier, fiscal, juridique, comptable ou de nature similaire applicables en contexte canadien ou étranger, et elle ne saurait en aucun cas remplacer les conseils d’un fiscaliste, d’un comptable ou d’un conseiller juridique indépendant.

À propos de l'auteur

RICHARD SCHMIDT, CFA, est gestionnaire de portefeuille adjoint dans l’équipe Gestion multiactif de Gestion financière MD (MD). Il s’occupe principalement des fonds et des fonds collectifs d’actions nord-américaines.

Profile Photo of Richard Schmidt