La Banque du Canada marque une pause et maintient les taux d’intérêt

September 5, 2018 Wesley Blight

 

Blog image

Comme tous s’y attendaient, la Banque du Canada a annoncé aujourd’hui qu’elle maintenait son taux de financement à un jour à 1,50 %, en laissant entendre que la vigueur de l’économie et le dynamisme du marché du travail l’inciteront vraisemblablement à majorer de nouveau ses taux dans un proche avenir. L’annonce d’aujourd’hui a confirmé nos attentes et laisse présager que les prochaines hausses seront modestes.

Arguments pour de futures hausses de taux

La Banque du Canada a peut-être marqué une pause, mais de nouvelles hausses de taux ne sauraient tarder vu les perspectives favorables qu’offre l’économie au Canada. L’embellie s’explique par une dépendance moindre aux dépenses des ménages et une contribution plus marquée des exportations et des investissements des entreprises à la croissance. Le marché du travail continue également d’afficher une bonne santé. En juillet, le taux de chômage a chuté à 5,8 %. La solidité des perspectives économiques aux États-Unis constitue un autre facteur positif pour le Canada.

Attentes modestes

Même si l’économie canadienne est prospère, certains facteurs incitent à croire que les futures majorations de taux seront modestes. Malgré la vigueur du marché du travail, la croissance des salaires demeure faible. L’incertitude persiste également en ce qui concerne le commerce international en général, et l’avenir de l’Accord de libre-échange nord-américain en particulier, un enjeu qui pourrait avoir des conséquences importantes sur les investissements des entreprises et les dépenses des consommateurs.

Fluctuations sur le marché

Avant l’annonce d’aujourd’hui, le dollar s’était apprécié par rapport au dollar américain, mais le gain s’est rapidement inversé. Dans son annonce, la Banque a insisté sur l’inflation plus forte que prévu (3,0 % plutôt que 2,0 %, le taux cible fixé par la Banque), une hausse qui, toutefois, ne devrait être que temporaire. Si l’on se fie à la décision d’aujourd’hui, notre portefeuille d’obligations demeure bien positionné pour de futures augmentations des taux à court terme.

Lire le communiqué de la Banque du Canada.

Wesley Blight

Wesley Blight, CFA, CIM, FCSI, est vice-président adjoint au sein de Gestion des placements et stratégie chez Gestion financière MD. Il est responsable des résultats des fonds communs et des fonds collectifs à revenu fixe et des fonds à catégories d’actifs multiples de MD.

 

A propos de l'auteur

Wesley Blight

Wesley Blight, CFA, CIM, FCSI, is an Assistant Vice President with the Investment Management and Strategy team at MD Financial Management. He is responsible for the investment results of the firm’s fixed income and multi-asset products.

Plus de contenu de {{subst.}}
Article précédent
Négociations de l’ALÉNA : faut-il se préoccuper de la « montée de lait » des États-Unis?
Négociations de l’ALÉNA : faut-il se préoccuper de la « montée de lait » des États-Unis?

C’est un mois instable pour les marchés, car les négociations de l’ALÉNA se poursuivent entre les États-Uni...

Article suivant
Opa! La Grèce regagne son indépendance financière
Opa! La Grèce regagne son indépendance financière

L’indépendance financière de la Grèce sonne la fin symbolique de la crise de la dette en Europe. Toutefois,...