Skip to main content

GameStop : pourquoi tout ce tapage?

Main tenant un appareille mobilière démontrant le Platform GameStop sur l'écran, avec un dessin animé en orange et blanc dans le distance.

Le 29 janvier dernier, l’action de GameStop Corp. (NYSE : GME) a clôturé à 325 $ US, en hausse de 131,40 $ US, une appréciation de près de 68 % en une journée. Précisons qu’à la fin de 2020, la même action se négociait à 18,84 $ US. Elle a ensuite monté en flèche jusqu’à un sommet de 483 $ US la semaine dernière, un rendement stratosphérique de plus de 2 400 %. La « valeur » de l’entreprise est passée de 1,31 à 22,67 milliards $ US.

Si les jeux vidéo sont plus populaires que jamais (les mesures de confinements ont gonflé les ventes mondiales à près de 180 milliards $ US en 20201), GameStop, elle, est en difficulté malgré l’évolution récente du cours de son action qui semble plutôt indiquer le contraire.

Pourtant, la situation de GameStop ne s’est pas améliorée. Elle est en voie de perdre sa bataille commerciale contre les détaillants en ligne, les grands magasins et les revendeurs de copies numériques. Elle n’a développé aucun nouveau jeu en ligne excitant et demeure une simple chaîne traditionnelle de boutiques de jeux vidéo (société mère de la canadienne EB Games) forcée de fermer à cause de la pandémie.

Alors pourquoi tout ce tapage?

Fonds de couverture, Reddit et liquidation forcée de positions courtes

En bref, un groupe important d’investisseurs amateurs (en achetant et en conservant certaines actions) gonflent le cours des actions de certaines entreprises (GameStop est la plus célèbre de ces « actions-mèmes ») prisées des fonds de couverture qui donnent dans les ventes à découvert.

  1. Qu’est-ce qu’un fonds de couverture?

Un fonds de couverture est une société de placement (qui unit un gestionnaire de fonds et des investisseurs) qui applique parfois de manière intensive des stratégies de placement complexes et non traditionnelles (vente à découvert, effet de levier et instruments dérivés) dans l’espoir de rendements supérieurs. Ces fonds sont habituellement réservés à des investisseurs qui répondent à des critères minimaux de revenus et de valeur nette et sont assujettis à une réglementation moins stricte que les fonds communs.

  1. Qu’est-ce que la vente à découvert?

La vente à découvert consiste à générer un rendement positif avec une action dont le cours est en baisse. L’investisseur prévoit la chute du cours d’une action, en emprunte une certaine quantité et les vend, puis en rachète ensuite (à un prix moindre) une quantité suffisante pour rendre les actions empruntées au prêteur et garde la différence. Si le cours de l’action monte, l’investisseur perd de l’argent, car il doit racheter les actions empruntées à un prix plus élevé.

  1. Pourquoi des investisseurs amateurs achètent-ils des quantités massives de ces actions?

Après une analyse, certains fonds de couverture comme le fonds Melvin Capital Management ont décidé de vendre à découvert des actions de GameStop. De nombreux fonds de couverture ont opté pour cette stratégie, ce qui a provoqué (sur la plateforme Reddit) une mobilisation éclair d’investisseurs amateurs qui ont adopté la position contraire et commencé à accumuler des actions de GameStop.

Les motivations de ces investisseurs vont du désir de « battre le système » à l’ignorance en passant par le désir de s’enrichir ou plus simplement, de se divertir. Malheureusement, ils ne tiennent aucunement compte des facteurs fondamentaux et des mérites de GameStop. Le fil Reddit « r/wallstreetbets » est de plus en plus populaire et le nombre de personnes qui achètent et conservent l’action augmente, accentuant la hausse.

  1. Pourquoi en fait-on tout un plat?

Dans une lettre à la Securities and Exchange Commission des États-Unis (SEC), la sénatrice américaine Elizabeth Warren est probablement celle qui a le mieux décrit le problème. Premièrement, ces activités nuisent au bon fonctionnement des marchés. Dans ce cas précis, elles empêchent l’analyse de l’information sur GameStop pour établir le cours approprié de son action. Grâce à l’amplitude des fluctuations de l’action, certains acteurs ont engrangé d’énormes bénéfices et d’autres ont perdu des sommes colossales.

Deuxièmement, comme nous l’avons déjà dit, lorsque le cours de l’action grimpe, les vendeurs à découvert doivent procéder à la « liquidation forcée des positions courtes ». La solvabilité de certains fonds de couverture est en jeu (Melvin Capital a perdu 53 % de sa valeur de plus de 5 milliards $ US2) et ceux-ci, pour trouver les liquidités dont ils ont besoin pour garder ouvertes leurs positions courtes ou les fermer et éponger leurs pertes, pourraient procéder à des liquidations d’autres actions encore plus importantes.

Finalement, il est illégal de manipuler les marchés. Les lois sur le commerce des valeurs mobilières interdisent aux acteurs du marché de faire de fausses représentations à propos d’une entreprise ou de poser des gestes coordonnés pour modifier artificiellement le cours d’une action dans l’espoir d’en tirer un profit. Dans le cas présent, on ne sait ni qui sont ces investisseurs ni leurs intentions, et il n’est pas encore démontré que Reddit a favorisé une forme de collusion.

Ne jamais accepter de bonbons d’un étranger

En toute franchise, acheter des actions de GameStop au cours actuel est complètement irrationnel. Miser aveuglément sur l’appréciation de l’action grâce au mouvement provoqué par Reddit sans tenir objectivement compte des facteurs économiques et d’affaires (prévisions de bénéfice et flux de trésorerie disponibles) dans l’espoir d’un bénéfice à court terme est un pari risqué. Il est permis de parier, mais il faut le faire en toute connaissance de cause (s’il est perdu, le pari ne doit pas nous placer dans une situation financière délicate).

En d’autres termes, ce genre de pari est incompatible avec une stratégie de placement prudente.

Nul ne sait quand, mais le cours de l’action de GameStop finira par revenir à un niveau conforme à la réalité. Tout dépendra de l’humeur des participants au fil r/wallstreetbets ou d’une possible intervention des organismes de réglementation. Nous avons déjà vu ce film. Ces achats massifs et aveugles rappellent en effet la bulle technologique des années 1990, et l’évaluation actuelle de certaines sociétés comme Tesla (dont l’action se négocie à plus de 1 600 fois les bénéfices) évoque littéralement le scénario du film Boiler Room (« Les initiés »).

Synopsis : Une entreprise a recours au télémarketing (l’intrigue se déroule en 1999) pour gonfler artificiellement la demande d’un placement spéculatif. Lorsque la valeur du placement plafonne, la société largue ses actions et encaisse un énorme bénéfice, l’action s’effondre et les investisseurs trompés paient la note.

La situation actuelle a tout de la bulle spéculative : le fil r/wallstreetbets est devenu viral et a des « adeptes » convaincus. En 20213, les recherches sur Google pour découvrir les actions les plus populaires chez les vendeurs à découvert ont augmenté spectaculairement et selon Goldman Sachs, la valeur des placements dans des sociétés non rentables a augmenté de près de 400 % depuis 2019.

Mise en pause nécessaire pour le bénéfice de tous

Nous voyons déjà l’effet des liquidations forcées sur les fonds de couverture. La plupart ont décidé de fermer leurs positions courtes dans GameStop et pansent leurs plaies. Le même phénomène touche d’autres actions dont celles d’AMC, de BlackBerry et de Nokia. Cette situation se terminera inévitablement par des liquidations désordonnées lorsque les investisseurs amateurs commenceront à engranger leurs profits. La stratégie sera certes payante pour les premiers adopteurs de la « stratégie » de r/wallstreetbets, mais bon nombre de ceux qui ont aveuglément sauté dans le train en marche (de peur « de rater une occasion », par avidité, par désir de se divertir ou par véritable altruisme) essuieront des pertes lorsque le cours de l’action retombera à la normale.

Chez Gestion financière MD, nous préconisons l’adoption d’un plan qui réduit au minimum les risques tout en vous permettant d’atteindre vos objectifs financiers. Sans égard aux manchettes du jour et aux imprévisibles fluctuations boursières, nous appliquons des stratégies qui ont fait leurs preuves axées sur des objectifs, sur une sélection éclairée des titres et sur la diversification. La plupart du temps, la peur, l’avidité et la crainte de rater une occasion représentent les risques les plus susceptibles de vous empêcher d’atteindre vos objectifs financiers à long terme.

Notre stratégie de placement a de larges assises et ne dépend pas de quelques actions ni de l’actualité. Elle cible une longue période, et repose sur de nombreuses variables (géopolitiques et économiques) et sur une analyse prudente de chaque placement. Nos portefeuilles ne concentrent jamais le risque dans un seul placement pour éviter qu’une seule décision mal avisée entraîne de lourdes pertes.

Soulignons que le Fonds d’occasions stratégiques MD et le Fonds collectif d’occasions stratégiques GPPMD détiennent tous les deux des positions marginales dans GME et ont bénéficié de l’appréciation récente de l’action. Quelle que soit l’issue des événements en cours, ces positions n’auront pas un effet substantiel sur le rendement des portefeuilles MD. Nous continuons malgré tout de suivre la situation.

Le rôle des médias sociaux dans cette affaire est aussi intéressant. Ils possèdent le pouvoir de créer une trame narrative capable d’influer sur le cours d’une action, voire sur l’ensemble du marché, mais dans la présente situation, ils n’ont pas changé les facteurs économiques fondamentaux de GameStop. On peut toutefois sans peine imaginer que les médias sociaux pourraient inciter les gens à acheter des jeux vidéo et des produits dérivés, ce qui améliorerait les perspectives de l’entreprise.

Dans un même ordre d’idée, il sera intéressant de voir comment les organismes de réglementation s’y prendront pour maintenir la confiance dans la capacité des marchés de jouer efficacement leur rôle. La plateforme de courtage Robinhood (au nom ironiquement évocateur) et plusieurs autres sociétés de courtage à escompte ont décidé de limiter les opérations sur l’action de GME en invoquant les exigences de la SEC. Au moment de rédiger ces lignes, ces courtiers avaient recommencé à accepter les opérations sur l’action, mais de manière limitée.

1 https://www.businessinsider.com/video-game-industry-revenues-exceed-sports-and-film-combined-idc-2020-12

2 https://www.cnbc.com/2021/01/27/hedge-fund-targeted-by-reddit-board-melvin-capital-closed-out-of-gamestop-short-position-tuesday.html

3 State Street Global Markets, Bubble goes viral, 26 janvier 2021

L’information ci-dessus ne doit pas être interprétée comme des conseils professionnels en placements ou d’ordre financier, fiscal, juridique, comptable ou de nature similaire applicables en contexte canadien ou étranger, et elle ne saurait en aucun cas remplacer les conseils d’un fiscaliste, d’un comptable ou d’un conseiller juridique indépendant.

À propos de l'auteur

Craig Maddock, CFP, CFA, CIM, MBA, est vice-président, gestionnaire de portefeuille principal et chef, Gestion multiactif chez Gestion financière MD. Il dirige les gestionnaires de portefeuille et les analystes en placement qui gèrent les fonds communs de placement et les fonds collectifs de MD.

Profile Photo of Craig Maddock