Skip to main content

Investir dans le crédit privé : la stabilité des obligations alliée au potentiel des actions

Un édifice noir en verre.

Les titres à revenu fixe forment une composante importante d’un portefeuille bien diversifié. En général, cette catégorie d’actifs affiche des cours stables et procure des revenus prévisibles à intervalles préétablis pour vous aider à atteindre vos objectifs financiers. C’est cette stabilité qui peut atténuer la volatilité des actions dans un portefeuille équilibré.

Toutefois, comme les taux d’intérêt se situent à des planchers historiques (et devraient demeurer bas un certain temps) parce que les banques centrales continuent de soutenir l’économie mondiale pendant la pandémie, les investisseurs en titres à revenu fixe traditionnels doivent composer avec des rendements plus faibles.

Ce qui leur laisse deux options :

  1. Continuer d’investir dans des titres à revenu fixe traditionnels (comme les obligations du gouvernement du Canada et les certificats de placement garanti) et se contenter de rendements moindres. Cette approche prudente pourrait toutefois ne pas leur procurer assez de rendement pour atteindre leurs objectifs.
  2. Se tourner vers des placements qui, en général, rapportent davantage (comme les actions négociées sur le marché public), mais qui sont aussi plus volatils et plus risqués.

Entre en jeu une troisième option : le crédit privé

Qu’est-ce que le crédit privé? En un mot, le crédit privé est un vaste éventail de placements non traditionnels :

  1. qui se présentent sous la forme de contrats de prêt entre un emprunteur, souvent une entreprise, et un prêteur, soit l’investisseur;
  2. qui ne se négocient pas sur les marchés publics;
  3. qui, généralement, ne sont pas émis par une banque.

Mis à part les deux dernières caractéristiques, le crédit privé s’apparente aux placements à revenu fixe traditionnels dans des titres de créance, comme les obligations. Ce qui en fait une possibilité de placement intéressante, c’est qu’il offre des rendements potentiels plus élevés, qu’il représente un risque d’investissement plus faible que les actions et comparable aux titres à revenu fixe traditionnels, et qu’il procure des avantages uniques du point de vue de la diversification.

Les rendements potentiels du crédit privé peuvent surpasser ceux des titres à revenu fixe traditionnels parce que les emprunteurs sont prêts à accepter un coût plus élevé pour financer leurs activités. Ces emprunteurs, surtout de petites et moyennes entreprises, n’ont pas accès à des conditions favorables sur les marchés publics et sont donc prêts à payer plus cher en intérêts sur leurs emprunts. Ce coût supplémentaire est justifié en partie par le caractère illiquide des prêts. Le prêteur reçoit une compensation parce que le prêt n’est pas facilement négociable, contrairement à une obligation ordinaire.

Comment le risque d’investissement du crédit privé peut-il demeurer plus faible que celui des actions et comparable à celui des titres à revenu fixe traditionnels? La clé réside dans des contrats de prêt élaborés avec soin. Comme ce sont le prêteur et l’emprunteur qui établissent eux-mêmes les modalités du prêt, le prêteur peut négocier le rang où se situera le prêt dans la structure du capital de l’entreprise. Des protections peuvent aussi être prévues sous la forme de clauses restrictives concernant l’usage des fonds, le versement de dividendes et même la présence d’observateurs au conseil d’administration pour mieux surveiller la société emprunteuse (et le rendement du prêt!). En outre, les versements d’intérêts d’un prêt privé sont habituellement calculés en fonction d’un taux de référence variable, ce qui limite l’exposition au risque de taux d’intérêt.

Si l’on remonte dans le temps, on constate que la performance du crédit privé diffère de celle des obligations et des actions négociées sur les marchés publics. La performance dépend généralement de différents facteurs et de leur influence relative. La faible corrélation du crédit privé avec les placements traditionnels en fait un instrument efficace de diversification du portefeuille.

Loin d’être nouvelle, cette catégorie d’actifs gagne en popularité auprès des investisseurs institutionnels, et les occasions d’investissement se multiplient. Certains facteurs ont fortement contribué à cette expansion : les prêteurs traditionnels fournissent moins de capitaux (de nouvelles règles bancaires aux États-Unis et en Europe font en sorte qu’il est plus coûteux et difficile pour les banques de prêter de l’argent aux entreprises privées); la demande de capitaux de la part du secteur privé est soutenue (près de 200 000 entreprises de taille moyenne, juste aux États-Unis1); et les investisseurs institutionnels sont en quête de meilleurs rendements dans le contexte persistant de faibles taux d’intérêt.

Le Fonds collectif de crédit privé mondial Platine MDMC

La période de souscription du Fonds collectif de crédit privé mondial Platine MD débutera le 1er mars. Les clients de Conseils en placement privés MD auront alors accès à cette catégorie d’actifs prometteuse, généralement réservée aux investisseurs institutionnels.

Le Fonds collectif de crédit privé mondial Platine MD s’appuie sur une stratégie prudente misant sur la protection du patrimoine : elle vise des rendements élevés (notre cible nette est de 6,5 % à 8 %) et privilégie la préservation du capital par une gestion avisée du risque. En échange, les investisseurs doivent conserver leur placement dans le Fonds sur une longue période (dix ans dans ce cas-ci) pour que la valeur potentielle des prêts privés ait le temps de se concrétiser.

Le Fonds sera constitué majoritairement de prêts garantis de premier rang. En plus de figurer au sommet de la structure du capital de l’entreprise emprunteuse et d’inclure des protections négociées (les clauses restrictives mentionnées plus haut), ces prêts de premier rang sont moins exposés au cycle économique. Le but est de garder le plus possible le contrôle sur les prêts – en exerçant une influence déterminante sur la structure des contrats et la gestion des prêts – pour maximiser les recouvrements et limiter les pertes si le Fonds devait faire face à des défauts de paiement.

En ce qui concerne le portefeuille du Fonds, nous souhaitons qu’il englobe une sélection variée de prêts de multiples sources. Nous nous attendons à ce qu’il compte plus de 200 prêts diversifiés sur les plans géographique et sectoriel. Nous cherchons à répartir les prêts comme suit : 60 % à des entreprises américaines et 40 % à des entreprises européennes. Nous voulons aussi limiter à 30 % l’exposition à un secteur donné.

À l’instar du Fonds collectif de capital-investissement mondial Platine MDMC et du Fonds collectif immobilier mondial Platine MDMC, notre solution de crédit privé évitera les entreprises cycliques et son exposition au secteur énergétique sera limitée. En fin de compte, ce que nous recherchons pour le Fonds collectif de crédit privé mondial Platine MD, ce sont des prêts accordés à des entreprises résilientes qui présentent les caractéristiques suivantes : un modèle d’affaires compréhensible, des flux de trésorerie disponibles durables, une équipe de gestion ayant fait ses preuves, des revenus récurrents, un créneau défendable ainsi qu’une clientèle et une base de fournisseurs diversifiées.

La stratégie de prudence du Fonds impose de limiter l’utilisation de l’effet de levier financier. Le fait d’augmenter l’effet de levier pourrait potentiellement améliorer les rendements, mais le risque de perte serait aussi plus grand. Comme nous ne jugeons pas nécessaire de pousser l’effet de levier à l’extrême pour atteindre notre cible de rendement, nous l’avons plafonné à 1x. Concrètement, cela signifie que le Fonds pourra prêter deux fois plus d’argent que ce que les investisseurs auront engagé. Nous pensons que c’est suffisant pour offrir aux investisseurs une exposition appréciable au crédit privé et accroître les rendements.

Un édifice noir en verre.

Le crédit privé est-il une bonne option pour vous?

Voyons maintenant si l’ajout du crédit privé à votre portefeuille peut mieux vous aider à réaliser vos objectifs financiers. Du point de vue de la catégorie d’actifs, le resserrement des conditions de crédit se traduit par des occasions de prêt plus intéressantes pour les investisseurs et des modalités à leur avantage. Il faut toutefois savoir qu’il s’agit d’une opportunité d’une durée limitée : la période de souscription du Fonds collectif de crédit privé mondial Platine MD est du 1er mars 2021 au 31 août 2021.

Le Fonds collectif de crédit privé mondial Platine MD peut être utilisé à différentes fins. Il peut servir à diversifier le portefeuille en donnant accès à des placements en crédit privé et à des rendements généralement hors de portée des investisseurs individuels. Il peut aider à diminuer le risque du portefeuille dans son ensemble sans pour autant réduire les rendements attendus à long terme. Il peut remplacer une partie des titres à revenu fixe traditionnels pour les investisseurs en quête de meilleurs rendements dans le contexte actuel de faibles taux d’intérêt.

L’investissement minimum étant de 25 000 $ US, il est très important de déterminer comment le Fonds collectif de crédit privé mondial Platine MD s’intégrera à votre portefeuille. Il faut établir, par exemple, quelle sera la répartition adéquate pour offrir une exposition appréciable au crédit privé tout en maintenant une bonne diversification du portefeuille et en s’assurant que les autres placements pourront fournir les liquidités nécessaires aux besoins immédiats.

Pour voir comment le crédit privé et le Fonds collectif de crédit privé mondial Platine MD peuvent servir vos besoins, communiquez avec un conseiller MD*.

* « Conseiller MD » désigne un conseiller financier de Gestion MD limitée (au Québec, un conseiller en placement).

1 4Q 2020 Middle Market Indicator. National Center for the Middle Market.https://www.middlemarketcenter.org/Media/Documents/MiddleMarketIndicators/2020-Q4/FullReport/NCMM_MMI_Q4_2020.pdf

Le présent document fournit des renseignements importants au sujet des placements Platine MDMC et ne devrait pas être considéré par le destinataire comme un conseil de placement, comme une recommandation d’achat, de conservation ou de vente d’un titre, ni comme une offre de vente ou une sollicitation d’offres pour l’achat d’un titre. Les fonds Platine décrits dans le présent document sont assujettis à d’autres modalités énoncées dans les ententes en vigueur desdits fonds ainsi qu’à des exigences réglementaires sur la convenance soumises à l’examen du gestionnaire de portefeuille de Conseils en placement privés MD. Les ententes en vigueur des fonds Platine contiennent de l’information supplémentaire sur l’objectif de placement, les conditions, l’impôt et les risques associés au fonds, lesquels constituent des modalités importantes associées au fonds. Tout placement dans un fonds serait spéculatif et présenterait des risques élevés. L’information et les stratégies ci-indiquées ne conviennent pas aux personnes des États-Unis (citoyens, résidents ou détenteurs d’une carte verte) ou aux non-résidents du Canada, ni dans des situations mettant en cause de telles personnes. Les employés du groupe de sociétés MD ne sont pas habilités à déterminer si un client est considéré comme une personne des États-Unis ou soumis à des obligations de déclaration de revenus, au Canada ou à l’étranger. Le fonds est destiné aux personnes qui sont titulaires d’un compte de gestion discrétionnaire chez Conseils en placement privés MD, une division d’exploitation de Gestion financière MD inc. qui offre des services-conseils en placement.

Les placements dans les fonds privés Platine MDMC peuvent comporter des frais de gestion et d’autres frais supérieurs à ceux de placements dans des fonds de valeurs négociées sur les marchés publics. Nous ne garantissons pas qu’un fonds de placements privés Platine MDMC atteindra ses objectifs de placement.

Les placements privés comportent des risques additionnels que ne présentent pas les placements ordinaires sur les marchés publics, par exemple : les fonds de placements privés sont de nature spéculative et présentent un risque élevé; l’investisseur peut perdre la totalité ou une grande partie de son placement; les placements en crédit privé sont illiquides, il n’y a aucun marché secondaire et on ne prévoit pas que s’établira un marché secondaire où se négocieraient de tels placements; le transfert de placements en crédit privé fait l’objet de restrictions importantes; le rendement des placements en crédit privé est volatil; les fonds de crédit privé sont souvent concentrés, leur actif n’est pas très diversifié et ils ne font pas l’objet d’une surveillance réglementaire rigoureuse. Un levier financier pourrait être utilisé, ce qui peut rendre le rendement du placement volatil. Les placements en crédit privé sont sensibles à certains facteurs, dont la fluctuation de la valeur comptable des sociétés emprunteuses, les taux d’intérêt, les flux de trésorerie des sociétés emprunteuses, les modalités et la structure des prêts, ainsi que la compétence des gestionnaires, le risque de crédit et les exigences fiscales et réglementaires.

Platine MDMC est une marque de commerce de La Banque de Nouvelle-Écosse utilisée sous licence. Gestion financière MD offre des produits et services financiers, la famille de fonds MD et des services-conseils en placement par l’entremise du groupe de sociétés MD. Pour obtenir une liste détaillée de ces sociétés, veuillez consulter notre site à l’adresse md.ca.

Le présent document contient des « énoncés prospectifs ». En raison de risques et d’incertitudes divers, les événements et les résultats risquent de différer grandement de ceux que reflètent ou envisagent ces énoncés prospectifs, auxquels il ne faut donc pas se fier. Nulle déclaration n’est faite, ni garantie donnée, quant à quelque rendement futur ou énoncé prospectif que ce soit. L’information contenue dans le présent document ne doit pas être interprétée comme des conseils professionnels d’ordre fiscal, juridique, comptable ou de nature similaire applicables en contexte canadien ou étranger, et elle ne saurait en aucun cas remplacer les conseils d’un fiscaliste, d’un comptable ou d’un conseiller juridique indépendant. Les recommandations sur la constitution en société se limitent à la répartition de l’actif et à l’intégration des personnes morales dans les plans financiers et les stratégies de gestion de patrimoine. Toute information d’ordre fiscal ne s’applique qu’aux résidents canadiens et s’appuie sur le droit canadien de l’impôt en vigueur, notamment sur l’interprétation judiciaire et administrative en la matière. 

Pour de plus amples renseignements sur la structure, les caractéristiques et les risques du Fonds collectif de crédit privé mondial Platine MDMC S.E.C., veuillez consulter le Sommaire des modalités du Fonds collectif de crédit privé mondial Platine MDMC S.E.C. et votre gestionnaire de portefeuille de Conseils en placement privés MD.

À propos de l'auteur

Wesley Blight, CFA, CIM, FCSI, est gestionnaire de portefeuille au sein de l’équipe Gestion multiactif chez Gestion financière MD. Il est responsable des résultats des fonds communs et des fonds collectifs à revenu fixe et de type « équilibré » de MD.

Profile Photo of Wesley Blight