Fabriquée en Chine : la nouvelle révolution technologique

March 3, 2017 Fred Wang

Blog image

Il y a quelques semaines, je me suis rendu à Beijing dans mon pays d’origine pour célébrer le Nouvel An chinois. J’y ai passé d’excellents moments avec ma famille et mes amis, mais pendant tout mon séjour, j’ai été frappé par la différence entre la Chine que je connais et celle qui est dépeinte à l’étranger.

L’image de la Chine et de son économie que donnent les grands médias internationaux est souvent bien loin de la réalité. La couverture médiatique internationale accordée au pays ne parle que de ralentissement économique, d’endettement, de bulle immobilière et d’exode des capitaux.

Cette vision négative répandue par les médias fait totalement abstraction de la croissance massive et des occasions de placement qu’offre la Chine, surtout dans le secteur des technologies.

Enfant de Beijing dont la langue maternelle est le mandarin, je ne vois pas les choses de la même façon. Dans mon rôle d’analyse en placements, mes origines me sont très utiles pour obtenir des renseignements à la source et discuter de la situation sur le terrain, l’essence même de la recherche fondamentale.

Les applications mobiles à l’avant-garde d’une vague d’innovation…

Pendant mon séjour en Chine, j’avais toujours sur moi mon téléphone, comme tous les gens que je connais là-bas. J’ai constaté que tout le monde utilise l’application WeChat.

Cette omniprésente application de médias sociaux est la plus populaire dans le pays. Tencent, le géant technologique chinois qui a lancé l’application en 2011, ne cesse d’y ajouter de nouvelles fonctions. Parmi les fonctions de base gratuites : un nombre illimité de messages textes, des appels téléphoniques, des appels vidéo, des discussions de groupe et des autocollants.

Je ne savais cependant pas que l’application était aussi devenue un portefeuille mobile, « WeChat Pay ». Un jour, après avoir commandé de quoi manger chez un marchand ambulant, mon cousin et moi avons constaté que nous n’avions pas assez d’argent comptant pour payer. Pendant que je me précipitais sur mon téléphone pour chercher le guichet automatique le plus près, mon cousin a simplement payé notre repas en balayant le code QR du vendeur en question au moyen de l’application WeChat Pay (imaginez pourvoir payer une queue de castor avec votre téléphone pendant une séance de patinage sur le canal Rideau!).

La plateforme de paiement mobile WeChat innove en fusionnant médias sociaux et service de paiement. L’utilisateur de WeChat peut commander de la nourriture, payer une course en taxi, réserver un voyage, faire des emplettes en ligne, acheter des billets de cinéma et payer sa facture d’électricité tout en restant en contact avec ses amis, et ce, sans jamais sortir de l’application.

Les revenus de Tencent lui viennent aussi de ses activités dans le secteur des jeux en ligne et de la publicité. Toutefois, c’est par les médias sociaux que la société fait son chemin dans l’univers des systèmes de paiement et de l’infonuagique, deux domaines en très forte croissance.

Le Fonds collectif d’actions internationales GPPMD, le Fonds collectif d’actions de marchés émergents GPPMD, le Fonds international de croissance MD et le Fonds d’actions sans combustibles fossiles MDMC possèdent tous des placements dans Tencent. Au moment où la Chine amorce sa transition d’une économie manufacturière à une économie de consommation, Tencent semble particulièrement bien positionnée.

… et des entreprises de commerce électronique qui passent à la gestion de patrimoine.

Mon voyage m’a aussi appris qu’en Chine, il est pratiquement impossible de songer à un achat quelconque sans d’abord aller voir sur Alibaba, l’équivalent chinois d’Amazon.com. L’entreprise domine le secteur de la technologie et possède une division de commerce électronique extrêmement lucrative. Et je suis persuadée qu’Alibaba maintiendra le cap!

La « journée des célibataires » (le 11 novembre ou « 11.11 ») figure en tête de liste du palmarès des succès d’Alibaba. Créée dans les années 1990 en réaction contre la Saint-Valentin, cette journée est célébrée par les gens qui n’ont pas de partenaire dans leur vie. En 2012, Alibaba en a fait une marque de commerce et depuis, il s’agit d’une journée d’achats en ligne phénoménale.

Selon la société Grantham, Mayo, Van Otterloo & Co. LLC, un des gestionnaires du Fonds collectif d’actions de marchés émergents GPPMD, la journée des célibataires du 11 novembre 2016 a généré des ventes de 17,8 milliards de dollars américains, soit cinq fois les ventes du « vendredi fou » aux États‑Unis.

Fait intéressant, Alibaba se sert actuellement de sa plateforme technologique de commerce électronique pour étendre ses activités à la gestion de patrimoine. Ses listes d’acheteurs et de vendeurs jumelées aux données sur les transactions lui procurent assez de renseignements pour rivaliser avec les banques chinoises. Alibaba utilise cette information pour effectuer des vérifications de solvabilité, évaluer les besoins financiers de ses clients et leur proposer des services financiers de meilleure qualité.

Tout comme celle de Tencent, l’action d’Alibaba s’inscrit dans le Fonds collectif d’actions de marchés émergents GPPMD.

À mon avis, d’ici quelques années, la Chine perdra peu à peu sa réputation de producteur de marchandises bon marché pour se hisser au rang de pays créateur d’innovations marquantes, surtout dans l’univers technologique.

Quel que soit le rythme de croissance de l’économie chinoise, il y aura dans ce pays d’excellentes entreprises qui prendront de l’expansion et profiteront du gigantisme de son économie. Et au bout du compte, investir dans des entreprises saines dont les facteurs fondamentaux sont solides, n’est-ce pas là notre but?

Fred Wang

Fred Wang, CFA, FSA, FCIA, FRM, est analyste principal en placement quantitatif au sein de l’équipe Gestion de placements chez Gestion financière MD. Il supervise les recherches et l’analyse quantitatives pour tous les mandats d’actions et de titres à revenu fixe.

Article précédent
Alerte à l’endettement : Nos banques sont-elles à risque?
Alerte à l’endettement : Nos banques sont-elles à risque?

par Wesley Blight, CFA, CIM, FCSIGestionnaire de portefeuille, Titres à revenu fixe Vous avez peut-être ent...

Article suivant
Du poulet frit avec votre deux laits deux sucres? Une combinaison qui stimule l’appétit des investisseurs
Du poulet frit avec votre deux laits deux sucres? Une combinaison qui stimule l’appétit des investisseurs

S’il existe une certitude au Canada, c’est que peu importe où vous vous trouvez, iI y a un Tim Hortons à pr...