Vous envisagez la vie commune? 5 questions d’argent à aborder avec votre nouveau conjoint

Si vous et votre douce moitié entrevoyez un long avenir ensemble (qu’il soit question ou non de mariage), vous devez parler de la façon dont vous gérerez vos finances. Il n’y a pas de bonne ni de mauvaise manière de s’y prendre, mais vous devrez en parler tôt ou tard. Pour beaucoup, c’est un sujet délicat.

Comme nouveau médecin, vous n’en êtes probablement pas à votre première discussion difficile. Pourquoi, alors, est-ce si dur de parler d’argent avec son nouveau conjoint? L’argent est un sujet tabou, alors rien d’étonnant qu’il soit l’une des principales causes des conflits dans les couples1.

Pour entrer en ménage du bon pied, du point de vue financier, et avant de faire le grand saut, posez‑vous les cinq questions suivantes.

1. Quelle est notre situation financière?

Vous devez parler de vos salaires et autres sources de rémunération ainsi que de ce que vous possédez et devez. Ces éléments constituent votre bilan conjoint et permettent de dresser un tableau clair de votre situation financière commune.

Pour amorcer la conversation : Traçons un portrait de notre situation financière. Quels sont nos revenus? Quels sont nos avoirs? Quelles sont nos dettes?

2. Quelles sont nos aspirations financières et sur quels critères doivent reposer nos décisions d’argent?

Il y a fort à parier que vous et votre conjoint abordez très différemment les questions d’argent et de finances. Si vous connaissez le pourquoi (et l’historique) de vos habitudes financières, vous serez davantage en mesure de comprendre vos styles respectifs. Par exemple, pour la personne qui préfère épargner, l’argent peut être synonyme de sécurité; celle qui dépense valorise probablement les expériences ou le matériel que l’argent permet de se procurer.

Votre relation peut-elle fonctionner si vous vous situez aux extrémités du spectre des personnalités financières? C’est possible si vous trouvez un terrain d’entente. Voulez-vous ouvrir une clinique? Voulez‑vous tous deux acheter une maison? Fonder une famille? En définissant vos buts communs et leur importance pour chacun de vous, vous serez peut-être mieux disposés à changer vos habitudes financières pour les atteindre.

Pour amorcer la conversation : Quels sont tes objectifs financiers ultimes? Pourquoi ces objectifs sont‑ils importants pour toi? As-tu déjà fait du chemin en ce sens?

3. Comment gérer nos finances... ensemble?

Il y a de nombreux avantages à ouvrir un compte bancaire conjoint. Lorsque tout l’argent se trouve au même endroit, il est beaucoup plus facile de payer les dépenses communes et d’en assurer le suivi. En revanche, si vous avez l’habitude de garder vos affaires pour vous-même, vous aurez peut-être l’impression de perdre un peu de votre indépendance financière. Comme solution, vous pouvez établir un compte commun pour vos factures et dépenses courantes, mais conserver des comptes distincts pour vos dépenses personnelles.

Pour amorcer la conversation : En tant que couple, comment allons-nous gérer nos dépenses communes et nos dépenses individuelles?

4. Quel est notre niveau d’endettement actuel?

Que ce soit à cause de leurs prêts étudiants, prêts automobiles ou cartes de crédit, les gens (et particulièrement les médecins en début de carrière) sont souvent endettés lorsqu’ils commencent leur vie de couple. Du point de vue juridique, les dettes sont la responsabilité de la personne qui les a contractées.

Si vous vous êtes endetté pour étudier en médecine, vous pouvez profiter de programmes spéciaux vous permettant d’accéder à davantage de crédit tout en bénéficiant de taux préférentiels, par exemple pour acheter une maison. Ensuite, lorsque vous commencerez à pratiquer et à gagner un revenu plus important, vous pourrez peut-être consolider votre dette grâce à une marge de crédit professionnelle.

Néanmoins, les dettes mettent parfois à rude épreuve les relations de couple. Ainsi, que vous remboursiez vos dettes à deux ou chacun de votre côté, un plan pour ce faire pourrait être garant d’un avenir harmonieux.

Pour amorcer la conversation : Comme couple, nous aurions avantage à acquitter d’abord les dettes dont les taux d’intérêt sont les plus élevés. Calculons à combien s’élève en tout notre dette et trouvons la meilleure façon de la réduire. Ainsi, nous pourrons épargner pour réaliser les projets qui nous tiennent à cœur.

5. Qu’adviendra-t-il en cas de rupture?

Personne n’a l’intention de mettre un terme à une relation lorsqu’il envisage de passer sa vie avec quelqu’un, mais il faut prévoir cette éventualité. Plus particulièrement, si vous avez tardé avant de vous engager dans une relation, mais que dans l’intervalle, vous avez pu accumuler des actifs, vous voudrez peut-être protéger vos gains et vos épargnes.

Un accord prénuptial (si le mariage fait partie de vos plans) ou un accord de cohabitation (sinon) sert à définir les droits financiers des conjoints advenant une rupture et les dispositions à prendre concernant les aspects financiers de votre relation de couple. Faute d’accord, la valeur de l’actif du couple est répartie également en deux.

Pour amorcer la conversation : Ça me met un peu mal à l’aise, mais je crois que nous devrions décider si oui ou non nous voulons regrouper les actifs que nous avons acquis avant d’être ensemble. D’après toi, quelle serait la meilleure façon de faire?

Dans une impasse?

Tout le monde ne réagit pas de la même façon vis-à-vis de l’argent. Toutefois, une discussion franche sur la façon dont vous entendez gérer vos finances en tant que couple est un pas important vers une bonne relation.

Communiquez avec un conseiller MD* pour obtenir de l’information en lien avec l’un ou l’autre de ces conseils ou consultez le site Web Capsule MD pour découvrir d’autres stratégies de planification.

* « Conseiller MD » désigne un conseiller financier de Gestion MD limitée (au Québec, un conseiller en placement) ou un gestionnaire de portefeuille de Conseils en placement privés MD.

1 David HODGES, « L’argent, cet ennemi des couples », L’Actualité , 21 juillet 2016. [https://lactualite.com/societe/largent-cet-ennemi-des-couples/].

Article précédent
Devriez-vous consolider vos dettes?
Devriez-vous consolider vos dettes?

Pour les médecins, le recours à une marge de crédit pour rembourser leurs autres dettes peut être une bonne...

Article suivant
Gérer les retenues d’impôt sur votre paie de médecin résident
Gérer les retenues d’impôt sur votre paie de médecin résident

Ce que les médecins résidents doivent savoir à propos du formulaire TD1

×

Abonnez-vous à notre infolettre

J’autorise Gestion financière MD (y compris Gestion financière MD inc., Gestion MD limitée, la Société de fiducie privée MD, la Société d’assurance vie MD et l’Agence d’assurance MD limitée), La Banque de Nouvelle-Écosse et les autres membres du groupe d’entreprises de la Banque Scotia (les « membres de la Banque Scotia ») à me faire parvenir par messages électroniques (courriels et messages texte) des renseignements au sujet de leurs produits et services, de leurs offres, de leurs événements et d’autres renseignements pertinents y compris des renseignements sur les produits et services d’autres partenaires de confiance de la Banque Scotia susceptibles de m’intéresser. Ce consentement est sollicité par Gestion financière MD et chaque membre de la Banque Scotia, y compris toute entité qui pourr
!
Merci
Error - something went wrong!