MD et la gestion de votre actif en période d’incertitude

October 19, 2015

 

La volatilité récente des marchés boursiers vous inquiète? Certains investisseurs pourraient être ébranlés par les manchettes annonçant l’effondrement imminent des marchés. Il importe cependant de ne pas oublier que la volatilité est un aspect incontournable de la participation aux marchés financiers.

Les portefeuilles MD sont bâtis pour résister aux hausses et aux baisses des marchés. Lorsque la situation se corse, il est essentiel de se projeter dans le long terme et de maintenir ses placements.

Causes de la volatilité récente des marchés

Les indices boursiers ont récemment subi une correction. Entre le sommet de la mi juillet et le plancher de la fin août, le TSX a reculé de 11,4 % et l’indice S&P 500 de 12,2 %. Cette correction découle en partie de la décision de la Chine de dévaluer sa monnaie qui a provoqué de multiples conjectures sur l’état général de l’économie chinoise.

Le marasme des prix des produits de base, et surtout des cours pétroliers, est venu amplifier l’incertitude et provoquer des fluctuations de grande ampleur des cours boursiers dans les pays en développement. Un mouvement baissier s’est alors amorcé sur les marchés européens et japonais, et il n’a pas tardé à se propager aux marchés nord-américains.

« Correction des marchés » et « marché baissier »

Une correction est une baisse soudaine et de courte durée (souvent de quelques jours seulement) des cours boursiers. Une partie des pertes essuyées est généralement effacée dans les jours qui suivent. Ces corrections (et la volatilité des marchés en général) sont imprévisibles et ont beaucoup plus à voir avec la nature humaine qu’avec les facteurs fondamentaux des marchés.

Il importe de ne pas confondre ces corrections et les baisses tendancielles des marchés ou, comme on le dit souvent, les « phases baissières ». Dans ce dernier cas, le phénomène est de plus longue durée et peut découler d’une récession ou de prévisions de croissance anémique.

Notre manière d’aborder les épisodes de volatilité

Chez MD, les mesures prises pour que les fonds et portefeuilles résistent à la volatilité des marchés comportent plusieurs volets.

  1. Le client Votre conseiller MD vous aidera à bâtir un portefeuille adapté à vos besoins et à maintenir le cap. Lorsque les marchés fluctuent, il peut devenir très tentant de délaisser la stratégie établie. Pourtant, la clé du succès à long terme consiste à maintenir le cap comme votre conseiller vous invitera à le faire. Nos conseillers possèdent l’expérience et les compétences nécessaires pour vous guider pendant ces phases délicates, et ils s’assureront que vous demeurez en position de profiter de l’inévitable remontée qui suivra.
  2. Le portefeuille La première étape consiste à reconnaître l’existence de la volatilité et à construire les portefeuilles de manière qu’ils profitent des hausses et qu’ils résistent aux baisses. La stratégie de portefeuille globale de MD vous aidera à définir vos besoins, vos désirs et vos vœux en matière de placement, et intègre l’horizon temporel fixé pour atteindre ces objectifs. Cet horizon temporel vous aidera à garder le cap lorsque surviendront les inévitables périodes de volatilité. Nous analysons également les perspectives sur 6 à 24 mois et nous apportons des ajustements afin justement de pouvoir tirer parti de la volatilité des marchés.
  3. Fonds MD a des antécédents solides en ce qui concerne la protection des capitaux de ses clients pendant les replis du marché. Notre penchant de toujours pour une méthode de placement ascendante axée sur la valeur fondamentale nous incite à analyser les caractéristiques défensives des nombreuses stratégies que nous utilisons. Nous gérons chaque fonds en fonction d’attentes de rendement précises dans un large éventail de conjonctures et nous favorisons les stratégies susceptibles de protéger vos capitaux en cas de repli des marchés ou de volatilité extrême.

Une bonne préparation : le meilleur moyen de défense

Une correction des marchés ne doit pas nécessairement entraîner une modification de votre plan. Elle constitue cependant un rappel que le temps est venu de vérifier si votre portefeuille reste bien structuré et si vos placements sont suffisamment diversifiés. Par-dessus tout, il importe de ne pas céder à la panique, car celle-ci cause bien des erreurs. Souvenez-vous que la répartition stratégique de votre actif devrait être modifiée uniquement si des changements sont survenus dans votre vie, pas si des événements qui échappent à votre contrôle sont survenus sur les marchés.

Pour de plus amples renseignements sur la volatilité des marchés, nous vous invitons à communiquer avec un conseiller MD en composant le 1-800-267-2332 ou en visitant notre site Web à l’adresse www.mdm.ca. MD offre des conseils objectifs à toutes les étapes de votre carrière, de vos études en médecine jusqu’à la retraite. 

Autres exemples de corrections des marchés

Les corrections des marchés sont relativement courantes et elles sont même parfois nécessaires pour refroidir un peu les marchés lorsqu’ils s’emballent.

S&P 500 corrected by 11% after China’s market declined significantly

 

Ce graphique illustre la correction subie par l’indice S&P 500 en août 2015 et une partie de la remontée subséquente des cours.

chart of 1987 crash

Comparez cette correction récente à celle de 1987 dont les marchés ont mis presque deux ans à se remettre. Plusieurs facteurs ont amplifié la correction de 1987. Premièrement, les appels de marge ont eu un effet désastreux sur la liquidité et le fonctionnement des marchés. Aujourd’hui, les institutions financières sont mieux structurées et les opérations sur marge sont assujetties à une réglementation plus stricte. Deuxièmement, la correction de 1987 découlait, dans une certaine mesure, des stratégies axées sur les opérations boursières informatisées. Ces stratégies sont aujourd’hui plus pointues, mais les bourses ont aussi mis en œuvre des coupe-circuit pour éviter la répétition de ce genre d’événements. Troisièmement, la fiabilité des données faisait défaut en 1987, car les opérations étaient dans une large mesure entrées manuellement. Aujourd’hui, les opérations sont effectuées et comptabilisées en temps réel au moyen d’outils électroniques.

 

 

Article précédent
Rembourser ses dettes d’études ou placer son argent? Cinq conseils pour trouver le juste équilibre

Comme bien des médecins en début de carrière, vous vous demandez s’il vaut mieux rembourser vos dettes ou p...

Article suivant
Médecins résidents : l'importance d'adopter une stratégie financière

Une stratégie financière peut-elle servir aux résidents peu fortunés ou endettés par leurs études en médeci...