Skip to main content

Les conséquences de la hausse des taux d’intérêt sur votre prêt hypothécaire

Si la hausse des taux d’intérêt vous inquiète, il y a des moyens d’amortir le choc.

Dans la dernière décennie, les taux d’intérêt au Canada n’ont jamais été aussi bas. La faiblesse des taux d’intérêt a eu pour effet de réduire le coût d’emprunt et de faciliter l’achat sur certains marchés; une occasion en or pour ceux qui ont fait l’acquisition d’une première maison. Seul bémol : les taux d’intérêt sont tellement faibles qu’ils ne peuvent que monter. Quand les taux montent, les paiements hypothécaires montent aussi, ce qui peut réduire les moyens des acheteurs.

Si la hausse des taux d’intérêt vous inquiète, il y a des moyens d’amortir le choc. Voici ce qu’il faut savoir.

Quelles sont les répercussions des taux directeurs de la Banque du Canada sur les taux hypothécaires?

Il faut d’abord savoir comment les taux hypothécaires sont fixés. La plupart des acheteurs doivent emprunter. C’est ce qu’on appelle un emprunt hypothécaire. En empruntant, vous vous entendez avec un prêteur, qui définit les conditions de l’emprunt, ainsi que le taux d’intérêt.

Quand vous demandez un prêt hypothécaire, le taux d’intérêt qu’on vous offre dépend de quelques facteurs :

  • le taux de financement à un jour établi par la Banque du Canada, soit le taux d’intérêt qu’appliquent les banques lorsqu’elles se consentent des prêts à un jour sur le marché;
  • votre cote de crédit;
  • votre choix entre un prêt hypothécaire à taux variable ou à taux fixe;
  • la durée du prêt hypothécaire.

Dans la plupart des cas, c’est le taux à un jour fixé par la Banque du Canada qui influe le plus sur un prêt hypothécaire à taux variable. Quand la Banque augmente son taux à un jour, les intérêts à payer sur un prêt hypothécaire à taux variable sont plus élevés. Par contre, quand elle le diminue, c’est l’inverse qui se produit : les intérêts à payer sont moins élevés.

Votre cote de crédit est un facteur important qu’évaluent les banques lorsqu’elles déterminent le taux hypothécaire qu’elles peuvent vous offrir. Si vous avez une excellente cote de crédit, on vous donnera probablement un meilleur taux.

Votre cote de crédit s’établit entre 300 et 900. On considère généralement qu’une cote comprise entre 700 et 900 points est bonne. Si votre cote de crédit est inférieure à 700 points, il se pourrait que vous ayez de la difficulté à obtenir un bon taux, ou même à obtenir un prêt.

Pour améliorer votre cote de crédit

  • remboursez vos dettes;
  • faites toujours vos paiements à temps;
  • versez plus que le paiement minimum sur vos comptes de carte de crédit;
  • n’utilisez pas plus de 35 % du crédit disponible.

Quel est le taux actuel de la Banque du Canada et à quelle fréquence change-t-il?

La Banque du Canada peut changer les taux d’intérêt jusqu’à huit fois par année. C’est donc une bonne idée de consulter sa page Taux directeur pour obtenir l’information la plus récente.

Quand la Banque du Canada publiera-t-elle ses nouveaux taux d’intérêt en 2022?

La Banque du Canada fait chaque année huit annonces de taux directeur. En règle générale, elle le fait le mercredi. Voici le calendrier pour 2022 :

  • 26 janvier
  • 2 mars
  • 13 avril
  • 1er juin
  • 13 juillet
  • 7 septembre
  • 26 octobre
  • 7 décembre

Quel est l’impact de la hausse des taux d’intérêt sur l’inflation?

Les taux d’intérêt qui montent encouragent les ménages à épargner. Dans ces périodes, on emprunte moins et on dépense moins. Les entreprises ont alors tendance à stabiliser leurs prix ou même à les baisser pour encourager les consommateurs à dépenser plus. Cette dynamique permet de réduire l’inflation puisque le prix des biens n’augmente pas aussi rapidement qu’il le ferait en temps normal.

La baisse des taux d’intérêt produit l’effet contraire. Comme votre épargne fructifie moins vite et que le crédit coûte moins cher quand les taux d’intérêt sont faibles, les consommateurs sont davantage tentés de dépenser. La hausse des dépenses de consommation peut avoir pour effet de hausser les prix, puisque les consommateurs sont prêts à payer plus cher.

La Banque du Canada joue avec les taux d’intérêt pour circonscrire l’inflation. Elle tâche de maintenir l’inflation à 2 % par année puisque la majorité de la population est capable de s’adapter à ce niveau de changement sur un an.

Quelles sont les conséquences d’une hausse des taux pour votre prêt hypothécaire?

Une hausse des taux n’aura pas le même effet sur votre situation, selon que vous achetez votre première maison ou que vous êtes déjà propriétaire.

Pour les premiers acheteurs, la hausse des taux d’intérêt réduira le montant qu’ils peuvent se permettre d’emprunter. S’il en est ainsi, c’est parce que les frais de financement (c’est-à-dire les frais que vous engagez pour être propriétaire) augmenteront.

Supposons par exemple que vous ayez besoin d’un emprunt hypothécaire de 500 000 $ et que le taux d’intérêt est de 3 %. Votre mensualité s’élèverait à 2 366 $ sur une période d’amortissement de 25 ans. Si toutefois le taux d’intérêt est de 4 %, votre mensualité s’élèverait à 2 630 $. Autrement dit, vous devriez payer 264 $ de plus par mois.

Les propriétaires actuels qui ont un prêt hypothécaire à taux variable pourraient eux aussi subir les contrecoups d’une hausse des taux d’intérêt. À la Banque Scotia, vous pouvez soit profiter d’un prêt hypothécaire à taux ajustable, qui varie quand les taux de la Banque du Canada augmentent, ou d’un prêt à taux variable assorti d’une garantie de taux plafond. Un prêt hypothécaire à taux plafonné prévoit des paiements fixes pour la durée du prêt hypothécaire; ces paiements sont calculés d’après un taux plafond, plutôt qu’en fonction du taux variable actuel; lorsque les taux augmentent, une plus grande part de vos paiements est consacrée aux intérêts, et une moins grande part, au capital (mais vos mensualités ne changent pas). Si toutefois vous avez un prêt à taux variable ajustable, le montant que vous rembourserez changera lorsque les taux d’intérêt augmenteront.

Les clients qui ont un prêt hypothécaire à taux fixe ne sont pas du tout touchés par la hausse des taux de la Banque du Canada pendant la durée de leur emprunt hypothécaire.

Quelles sont les grandes différences entre un taux fixe et un taux variable?

Lorsque vous demandez un prêt hypothécaire, vous devez généralement choisir entre un taux fixe et un taux variable. Chaque taux a ses avantages et ses inconvénients. C’est pourquoi il est important de savoir comment ils fonctionnent pour prendre la décision la plus judicieuse.

Prêt hypothécaire à taux variable

Avantages

  • Le taux d’intérêt initial est inférieur à celui d’un prêt hypothécaire à taux fixe.
  • Vous profitez d’un taux d’intérêt moindre tant que la Banque du Canada ne hausse pas ses taux directeurs.
  • Si vous avez un régime de remboursement plafonné, quand les taux d’intérêt baissent, une plus grande partie de vos paiements est consacrée au remboursement du capital.
  • Si vous avez un régime de remboursement ajustable, quand les taux d’intérêt baissent, vos mensualités baissent elles aussi.
  • Vous pouvez convertir votre prêt hypothécaire en prêt à taux fixe pour la même durée ou pour une durée supérieure, n’importe quand, sans pénalité de remboursement anticipé.

Inconvénients

  • Si vous avez un régime de remboursement plafonné, quand les taux d’intérêt montent, une plus grande part de vos paiements est consacrée aux intérêts.
  • Si vous avez un régime de remboursement ajustable, quand les taux d’intérêt augmentent, vos mensualités augmentent elles aussi.


Prêt hypothécaire à taux fixe

Avantages

  • Vos paiements ne changent pas pendant toute la durée de votre prêt hypothécaire; vous profitez d’un taux favorable immobilisé et les hausses de taux de la Banque du Canada n’ont pas d’impact.
  • Les prêts hypothécaires à taux fixe sont faciles à comprendre et à gérer : les paiements sont fixes et on connaît le capital à rembourser à la fin de la durée du prêt.

Inconvénients

  • Le taux initial est supérieur par rapport à un prêt à taux variable.
  • Des frais s’appliquent à l’annulation de votre prêt hypothécaire; ces frais sont généralement supérieurs à ceux qui s’appliquent à l’annulation d’un prêt hypothécaire à taux variable.

En règle générale, un prêt hypothécaire à taux fixe est idéal quand on veut avoir l’assurance que les paiements resteront les mêmes pendant la durée de l’emprunt hypothécaire. Les prêts hypothécaires à taux variable restent attrayants quand le taux d’intérêt initial est inférieur à celui du prêt hypothécaire à taux fixe (selon le taux à un jour du moment) et offrent une plus grande souplesse qu’un prêt hypothécaire à taux fixe immobilisé. Si la Banque du Canada maintient ses taux bas, un prêt hypothécaire à taux variable pourrait faire en sorte que vous ayez moins d’intérêts à payer sur la durée de votre prêt. Mais si les taux montent, le loyer (les taux d’intérêt) de votre prêt augmentera lui aussi.

Quelle est la différence entre un prêt ouvert et un prêt fermé?

Un prêt hypothécaire ouvert offre des options de remboursement souples : vous pouvez augmenter vos paiements, quel que soit le montant et n’importe quand, sans frais de remboursement anticipé. Comme il vous permet de faire des paiements comme bon vous semble, le taux d’intérêt est généralement supérieur à celui d’un prêt hypothécaire fermé.
Le prêt hypothécaire ouvert est idéal lorsqu’on s’attend à toucher bientôt des revenus qui pourront servir à rembourser l’emprunt hypothécaire (p. ex., un héritage, le produit de la vente d’une maison, ou une prime).

Le prêt hypothécaire fermé est moins souple quand il s’agit de rajuster ou d’augmenter les remboursements de votre emprunt. Généralement, vous pouvez faire un remboursement forfaitaire supplémentaire (à concurrence d’un certain montant) ou augmenter vos paiements (à concurrence du montant plafonné) une fois par année. Les remboursements au-delà de la limite donnent lieu à des frais.

Que faire quand les taux sont volatils?

Même si les taux d’intérêt peuvent augmenter ou baisser à tout moment, il y a des moyens de vous protéger.

Obtenir une préapprobation de votre prêt hypothécaire

Si vous êtes à la recherche d’une maison, vous pouvez demander la préapprobation de votre prêt hypothécaire. Vous saurez ainsi exactement le montant qu’un prêteur est prêt à vous avancer, et vous connaîtrez votre taux d’intérêt et les conditions de l’emprunt. Les taux qui vous sont consentis sont généralement garantis pour une période fixe (habituellement, entre 90 et 120 jours), ce qui vous donne le temps de magasiner en sachant que la hausse des taux d’intérêt n’aura pas d’impact durant cette période. Sur le portail eHOME de la Banque Scotia, ce processus a été simplifié pour vous permettre de faire préapprouver votre prêt en ligne, en quelques minutes1.

Choisir un prêt hypothécaire à taux fixe

Si les fluctuations des taux hypothécaires vous angoissent, une solution simple consiste à choisir un prêt à taux fixe. Vos paiements demeureront les mêmes pendant toute la durée de votre prêt. Vous n’aurez donc pas à vous inquiéter des taux d’intérêt pendant au moins quelques années.

Convertir votre taux variable en taux fixe

La plupart des prêts hypothécaires à taux variable peuvent être convertis en prêts hypothécaires à taux fixe. Consultez votre établissement de crédit pour connaître la marche à suivre et pour savoir s’il y a des pénalités ou des frais à payer.

Vous n’arrivez pas à faire un choix de taux?

Grâce au programme Crédit intégré ScotiaMD (CIS), vous pouvez vous protéger contre les variations des taux d’intérêt en adaptant votre solution hypothécaire à votre tolérance au risque2. Le CIS permet de regrouper jusqu’à trois prêts hypothécaires à taux fixe ou variable et ayant différentes conditions ou durées. La ligne de crédit Scotia est une autre option du programme CIS. Elle peut vous donner plus de meilleure marge de manœuvre parce qu’elle n’a pas de durée limitée. 

Qu’adviendra-t-il de mon prêt hypothécaire à taux variable si les taux d’intérêt montent? 

Si vous avez un prêt hypothécaire à taux variable, quand le taux d’intérêt de base augmente, vos paiements hypothécaires pourraient aussi augmenter, ce qui pourrait se répercuter sur votre budget.

Votre conseillère ou conseiller peut vous expliquer vos options et vous aider à prendre une décision éclairée. 

Le présent document est publié à titre informatif seulement. Les informations qu’il contient ne doivent pas être interprétées comme des conseils financiers, fiscaux ou en placement, des garanties pour l’avenir ou des recommandations d’achat ou de vente. Les renseignements présentés, notamment ceux ayant trait aux taux d’intérêt, à la conjoncture des marchés, aux règles fiscales et à d’autres facteurs liés aux placements, peuvent changer sans préavis, et La Banque de Nouvelle-Écosse n’est pas tenue de les mettre à jour. Même si les renseignements de tiers contenus dans le présent document proviennent de sources jugées fiables à la date de publication, La Banque de Nouvelle-Écosse ne garantit pas leur fiabilité ni leur exactitude. Les lecteurs sont invités à consulter leur propre conseiller professionnel pour obtenir des conseils financiers, des conseils de placement ou des conseils fiscaux adaptés à leurs besoins. Ainsi, il sera tenu compte de leur situation, et les décisions seront fondées sur l’information la plus récente.

1 Toutes les demandes de prêt hypothécaire sont assujetties aux exigences de la Banque Scotia en matière de crédit, de prêts hypothécaires résidentiels et de montants d’emprunt maximums autorisés.  

2 Toutes les demandes sont assujetties aux exigences de la Banque Scotia en matière de crédit, de prêts hypothécaires résidentiels et de montants d’emprunt maximum autorisés. Dans certaines circonstances, une nouvelle demande pourrait être nécessaire pour ajouter ou modifier des produits dans le cadre du CIS. Si vous demandez une modification de la limite de crédit de vos produits, il se peut que nous vous demandions de fournir de nouveaux renseignements ou de soumettre une nouvelle demande. Dans certains cas, l’inscription d’une nouvelle hypothèque pourrait être nécessaire. La limite d’emprunt pour les produits de crédit renouvelable correspond à 65 % de la valeur de la propriété. Certaines solutions de prêts hypothécaires pourraient ne pas être admissibles au titre du CIS. D’autres restrictions et conditions peuvent s’appliquer.

L’information ci-dessus ne doit pas être interprétée comme des conseils professionnels en placements ou d’ordre financier, fiscal, juridique, comptable ou de nature similaire applicables en contexte canadien ou étranger, et elle ne saurait en aucun cas remplacer les conseils d’un fiscaliste, d’un comptable ou d’un conseiller juridique indépendant.

Les produits et services bancaires et de crédit sont offerts par La Banque de Nouvelle-Écosse (Banque ScotiaMD). Les produits de crédit et de prêts sont soumis à une approbation du crédit par la Banque Scotia. MD Marque déposée de La Banque de Nouvelle-Écosse utilisée sous licence.