Investir au Canada et à l’étranger

Au Canada, l’économie est stable et mature et le système financier, bien réglementé. Pas surprenant donc que les valeurs mobilières canadiennes occupent une place de choix dans le portefeuille de beaucoup d’épargnants.

Cela dit, il peut être nuisible de rester cloîtré au Canada parce qu’on se passe ainsi des très nombreuses occasions de diversification qu’offrent les placements à l’étranger, le Canada ne représentant que 4 % des marchés mondiaux. De plus, le marché canadien est dominé par les secteurs de l’énergie et des services financiers. En conséquence, le portefeuille peut souffrir d’une contre-performance des actions et des obligations canadiennes.

En plaçant son argent dans plusieurs régions géographiques différentes, y compris le Canada, l’épargnant répartit le risque et atténue les effets d’une contre-performance dans un marché donné, élargit ses horizons et s’ouvre à tout un univers d’excellentes possibilités de placement.

 

Les chefs de file des marchés alternent

Le graphique ci-dessous compare les pays dont les actions ont affiché les meilleurs et les pires rendements au cours des 15 dernières années. Bien que le rendement du Canada ait été bon à certains moments, force est de constater qu’une exposition bien calculée aux titres des autres pays permet de tirer profit de la vitalité des marchés du monde entier, les pays alternant à la tête des marchés.

 

Équilibrer son portefeuille avec l’aide d’un conseiller

La réussite passe par une diversification équilibrée, ce à quoi peut vous aider un conseiller, principalement en trouvant le juste équilibre entre les marchés canadiens et internationaux qui contribuera le mieux à l’atteinte de vos objectifs financiers à long terme.

Renseignez-vous sur les services de placement offerts par MD ou communiquez avec un conseiller pour découvrir comment nous pouvons vous aider.

Aucun article précédent

Article suivant
Tirer son épingle du jeu quelle que soit la conjoncture du marché

Avant de choisir un gestionnaire de fonds, considérez sa capacité à dégager des rendements quelle que soit ...