Comment reconnaître (et éviter!) les fraudes en matière de placement

March 16, 2016

Nous pensons tous que cela n’arrive qu’aux autres. Pourtant, nous pouvons tous être victimes d’une fraude en matière de placement, même ceux d’entre nous qui s’estiment avertis sur le plan financier. Selon une étude des Autorités canadiennes en valeurs mobilières, 27 % des Canadiens pensent qu’un placement frauduleux leur a été proposé à un moment ou à un autre de leur vie.

Êtes-vous une cible de choix?

Le simple fait d’être un médecin fait de vous une cible idéale pour les escrocs. Les médecins sont en effet perçus comme des personnes occupées aux revenus élevés, ce qui en fait des proies attrayantes. Les fraudeurs savent que bon nombre de médecins sont tellement pris par leur carrière qu’ils n’ont pas toujours le temps de gérer leurs finances, et encore moins d’effectuer des recherches sur une proposition de placement. Par ailleurs, les médecins amorcent souvent leur carrière lourdement endettés, d’où le désir de certains de procéder à un « rattrapage » financier qui les rend plus vulnérables à des propositions de placement à rendement élevé.

Nous pouvons tous être victimes d’une fraude en matière de placement, même ceux d’entre nous qui s’estiment avertis sur le plan financier.

Comment les fraudeurs sélectionnent leurs cibles

Un des moyens les plus couramment utilisés par les fraudeurs pour trouver des victimes potentielles consiste à entrer dans les bonnes grâces d’un groupe donné, comme une communauté religieuse ou professionnelle. En matière de placement, les conseils d’une personne connue, que ce soit sur le plan personnel ou par l’entremise des réseaux sociaux, procurent parfois une fausse impression de sécurité, surtout en période d’instabilité des marchés. C’est ce qui s’appelle une « fraude d’affinité ». Plusieurs médecins victimes de fraudes de ce genre ont investi dans des sociétés de technologies médicales frauduleuses et perdu la totalité de l’argent placé.

Les préretraités, particulièrement vulnérables

Nous pouvons tous être victimes d’une fraude en matière de placement. Toutefois, selon un rapport de la commission des valeurs mobilières de la Colombie-Britannique, les Canadiens dans la cinquantaine qui n’ont pas encore pris leur retraite seraient plus exposés aux fraudeurs que les Canadiens plus âgés1. D’après cette étude, les personnes les plus vulnérables au sein de ce groupe sont celles qui ont peu de connaissances en matière de placement et qui s’inquiètent de la possibilité que leurs économies ne suffisent pas à financer leur retraite. Parmi les autres facteurs qui contribuent à accroître la vulnérabilité, mentionnons les attentes irréalistes à propos des rendements du marché, le manque de compréhension du lien entre le risque et le rendement, et le fait de se placer dans des situations de ventes risquées.

Pour mieux se protéger

  1. Sachez détecter les signes de fraude.

    Si vous savez quels points surveiller lorsqu’une occasion de placement se présente, vous serez moins susceptible de devenir une victime. Soyez à l’affût des signaux d’alerte suivants :

    • Rendements élevés sans risque ou presque. Tout placement comporte obligatoirement une part de risque. Plus le rendement potentiel d’un placement est élevé, plus le risque de perdre une partie ou la totalité de votre argent est important.

    • Pressions pour agir rapidement. Les fraudeurs tenteront d’exercer sur vous des pressions afin que vous preniez rapidement votre décision en vous faisant craindre la possibilité de rater une « occasion unique ». Souvent, ils justifieront la précipitation en affirmant posséder des renseignements encore inconnus de la population en général.

    • Possession supposée de « renseignements d’initiés ». Les escrocs font souvent miroiter le caractère « exclusif » de leur offre en vous affirmant qu’elle est proposée uniquement à quelques chanceux. S’il est réellement question de renseignements d’initiés, la proposition est illégale et vous expose à un risque important. Par ailleurs, ces renseignements sont souvent faux et font partie du stratagème.

    • Placements à l’étranger. Certains fraudeurs vous diront que placer votre argent à l’étranger est un excellent moyen d’éviter de payer des impôts mais il s’agit aussi d’un excellent moyen pour eux de sortir votre argent du Canada, où il se trouve hors de portée des autorités canadiennes, et de mieux se l’approprier.

    • Placements complexes. Il est dans l’intérêt d’un conseiller financier ou d’une société de placement légitime d’être transparent. La complexité excessive d’un placement sème la confusion et empêche qu’une victime potentielle pose trop de questions.

  2. Gardez vos objectifs à long terme à l’esprit.

    La volatilité récente des marchés pourrait inciter certains épargnants à la recherche de rendements plus élevés à placer leur argent dans des instruments douteux. Il importe donc de demeurer réaliste quant à l’état actuel des marchés et de votre portefeuille. Ne laissez pas la peur ou l’incertitude dicter vos décisions de placement, car ces critères entraînent rarement des choix éclairés. Il est crucial que vous trouviez le bon conseiller qui comprendra vos besoins financiers particuliers en tant que médecin.

  3. Sollicitez une seconde opinion.

    Dans votre plan financier, votre conseiller MD vous a recommandé des solutions de placement susceptibles de vous permettre d’atteindre vos objectifs à court et à long terme. Si vous envisagez de donner suite à une offre de placement qui sort du cadre du plan établi, votre conseiller MD peut vous donner une seconde opinion et attirer votre attention sur les risques éventuels de cette proposition.

  4. Signalez les fraudes.

    Seulement 29 % des Canadiens à qui une proposition de placement frauduleuse a été faite en ont dénoncé l’auteur aux autorités, indique une étude des Autorités canadiennes en valeurs mobilières sur la connaissance des épargnants, leur comportement et l’incidence des fraudes en matière de placement. Il est important de signaler les fraudes en matière de placement, voire les simples soupçons de fraude, afin d’éviter que d’autres personnes se fassent prendre. Vous pouvez signaler les fraudes en matière de placement à l’organisme de réglementation du commerce des valeurs mobilières de votre région.

Pour plus de renseignements sur les fraudes en matière de placement, la planification de la retraite ou tout autre sujet de planification financière, nous vous invitons à communiquer avec un conseiller MD. MD offre des conseils objectifs à toutes les étapes de votre carrière, des études en médecine jusqu’à la retraite. Trouvez un conseiller MD dans votre région.

Article précédent
Conseils fiscaux pour les étudiants en médecine et médecins résidents - année d'imposition 2015

Les étudiants en médecine et médecins résidents comme vous devraient connaître les avantages fiscaux dont i...

Article suivant
La dernière connexion : planification successorale et biens numériques

Dans un monde où les technologies sont prédominantes, la planification successorale ne se limite plus à lai...