Comment MD surpasse les nouvelles exigences de divulgation

November 15, 2016

Au cours des prochains mois, il est probable que vous entendiez davantage parler des nouvelles règles de divulgation entrées en vigueur le 15 juillet 2016.

Dans un article paru dans le Globe and Mail (« What new disclosure rules for advisory fees mean for investors »), le journaliste Rob Carrick jette la lumière sur ces nouvelles règles, connues sous le vocable « MRCC 2 », et donne d’excellentes explications sur ce à quoi les investisseurs peuvent s’attendre maintenant que ces règles sont entrées en vigueur.

Ces règles exigent des acteurs de l’industrie des placements qu’ils communiquent plus clairement aux investisseurs les frais et la rémunération perçus et donnent plus de renseignements sur le rendement des placements.

Comme Carrick le souligne dans son article, les investisseurs doivent être au courant de trois catégories de renseignements dont la divulgation n’est pas obligatoire en vertu des nouvelles règles :

  • la rémunération du conseiller;
  • les frais de placement;
  • les nuances entre les différentes méthodes de calcul du rendement.

Chez MD, nous connaissons ces lacunes dans les exigences minimales de production de rapports.

C'est pourquoi nous avons décidé de communiquer à nos clients tous les détails sur les frais qu’ils paient, non pas parce que des règles nous obligent à le faire, mais parce que cela nous paraît simplement la chose à faire.

Transparence de la rémunération

En vertu des nouvelles règles, seul le montant de la rémunération versée à l’entreprise par les sociétés de fonds doit être indiqué. La divulgation de la rémunération de votre conseiller n’est pas obligatoire.

Ce manque de transparence peut être problématique si le conseiller est payé à la commission. Toutefois, comme les conseillers de MD sont des salariés qui ne touchent aucune commission, leur rémunération n’est pas liée aux produits ou aux services qu’ils recommandent.

Les chiffres sur la rémunération divulgués par MD n’ont aucun rapport avec la rémunération des conseillers; il n'y a donc pas manque de transparence.

Transparence des frais

En vertu des nouvelles règles, les sociétés de placement ne sont tenues d'indiquer qu’une partie des coûts de placement que vous payez.

Seule la partie des frais versée au courtier en placement doit être divulguée, soit celle qui pourrait être considérée comme représentant les coûts liés à la recommandation d’un fonds donné ainsi que les frais continus liés à la prestation de services et de conseils et à la production de rapports.

En revanche, la partie versée au gestionnaire de fonds pour qu’il gère un fonds donné n’a pas à être divulguée. Les frais administratifs, juridiques et d’exploitation n’ont plus d’ailleurs.

Chez MD, nous allons au-delà des exigences minimales et divulguons aux investisseurs les frais de ces deux catégories.

Pour plus de renseignements sur les coûts des placements, nous vous invitons à regarder la vidéo Combien coûtent vos placements? Pour connaître les retombées positives des conseils financiers, veuillez lire l’article intitulé Quantifier la valeur des conseils financiers.

Transparence du rendement

Les nouvelles règles exigent des sociétés de services financiers qu’elles communiquent aux investisseurs leur taux de rendement personnel uniquement. Toutefois, il existedeux manières courantes de calculer le rendement.

Le taux de rendement personnel vous permet de suivre le rendement de vos propres placements par rapport à vos objectifs, et il tient compte des entrées et des sorties importantes en lien avec vos comptes personnels. L’autre méthode de calcul vous permet de suivre le rendement d’un placement donné par rapport aux indices de référence.

Chez MD, nous vous communiquerons le rendement calculé au moyen des deux méthodes.

Nouveaux rapports de MD

Nous continuerons de vous tenir au courant de l’avancement dans la production des nouveaux rapports sur le rendement des placements et sur les frais et la rémunération. Nous avons bien hâte de vous les envoyer à partir de janvier 2017,  après que vous aurez reçu vos relevés trimestriels habituels.

Si vous désirez obtenir des précisions sur ces questions ou sur vos placements, n’hésitez surtout pas à communiquer avec votre conseiller MD.

 

Article précédent
Comprendre ses frais de placement : la rémunération du conseiller

Est-ce qu’un conseiller vous aide dans vos placements? Si oui, vous devez absolument vous poser la question...

Article suivant
Un testament pour faire respecter vos volontés

Si on vous dit « testament », quelle est votre première réaction? La satisfaction, parce que vous en avez d...