C’est la saison des crimes informatiques!

December 16, 2015

Il n’y a pas que les commerçants qui font des affaires d’or en cette période de l’année : les arnaqueurs aussi! C’est pendant que nous parcourons le Web à la recherche de l’aubaine idéale qu’ils frappent. Durant la saison des Fêtes, redoublez de vigilance! Voici quelques arnaques dont vous devriez vous méfier :

1. Offres en ligne

Les escrocs utilisent diverses tactiques pour duper les acheteurs et les amener à cliquer sur des liens ou à ouvrir des pièces jointes. Ils construisent des copies fidèles de sites connus, puis envoient des courriels présentant des offres exceptionnelles, vendent des produits et notent les renseignements des cartes de crédit – mais ils ne livrent jamais la marchandise.

Les sites qui semblent offrir des rabais incroyables devraient être un signal d’alarme : si une « offre spéciale » est trop belle pour être vraie, il s’agit probablement d’une arnaque. Par exemple, ne cliquez jamais sur des liens dans des courriels ou des fenêtres contextuelles qui offrent des rabais énormes sur des montres, des téléphones ou des tablettes. Rendez-vous directement sur le site Web à partir de votre navigateur pour vérifier si l’offre est réelle.

2. Cartes-cadeaux à prix très réduit ou bons gratuits

Ne vous faites pas avoir par les offres de détaillants ou les publications de médias sociaux qui proposent de fausses cartes-cadeaux ou des bons factices jumelés à des promotions spéciales ou à des concours. Les publications ou les courriels pourraient même sembler venir d’un ami (dont le compte aurait été piraté). Faites preuve d’une bonne dose de scepticisme et « réfléchissez avant de cliquer » sur des offres ou des pièces jointes comprenant des cartes-cadeaux ou des bons!

3. Faux avis d’expédition d’entreprises

Vous pourriez recevoir des courriels de services d’expédition bien connus, comme UPS ou FedEx, prétendant qu’il y a un problème avec votre colis ou que celui-ci n’a pas pu être livré. Il s’agit souvent d’attaques par hameçonnage visant à vous faire cliquer sur un lien ou ouvrir une pièce jointe, auquel cas votre ordinateur sera infecté par un virus ou même un rançongiciel, un logiciel qui tient tous vos fichiers en otage jusqu’à ce que vous payiez une rançon.

4. Arnaques de remboursement du temps des Fêtes

Ce type de courriels semble provenir de chaînes de magasins ou d’importants commerces en ligne. Ils prétendent qu’une « mauvaise transaction » a eu lieu et vous demandent de cliquer sur le lien de remboursement. Si vous le faites et que vous remplissez le formulaire demandé, les renseignements personnels que vous y inscrirez pourraient être vendus à des cybercriminels, qui les utiliseront contre vous.

Conseils pour un magasinage sans tracas :

  • Faites vos achats de la maison. Utilisez seulement votre ordinateur personnel pour magasiner en ligne; les réseaux publics Wi-Fi ne sont pas sécurisés.
  • Utilisez une connexion sécurisée. Pour vous assurer que votre connexion est sécurisée, repérez l’icône représentant un cadenas fermé dans votre navigateur ou en haut d’une page Web. Vérifiez également que l’adresse du site commence par « https:// » et non « http:// » : le « s » signifie que le site est sécurisé.
  • Consacrez une carte de crédit à vos achats en ligne. Choisissez une carte ayant une limite peu élevée; ainsi, si elle est compromise, les criminels ne pourront pas accumuler trop de dépenses.
  • Examinez vos relevés. Consultez vos relevés bancaires et de carte de crédit en ligne. Si vous remarquez des anomalies, avisez-en immédiatement la société émettrice de votre carte de crédit.
  • Protégez votre ordinateur. Assurez-vous de mettre à jour votre antivirus, votre antipourriel et votre anti-logiciel espion et d’installer un coupe-feu qui vous protégera des arnaqueurs.

Magasinez judicieusement en toute sécurité

Être prudent, c’est payant : souvenez-vous-en lorsque vous verrez des offres trop belles pour être vraies en magasinant en ligne. Assurez-vous de prendre les mesures nécessaires pour protéger vos renseignements et votre argent.

 

Article précédent
Relation conseiller-client : les quatre principaux éléments à rechercher

La relation conseiller-client ressemble beaucoup à celle entre un médecin et son patient : plus les rapport...

Article suivant
Cinq questions au sujet des dettes d’études en médecine

La plupart des étudiants en médecine prévoient être endettés à la fin de leurs études. Ce fardeau peut, sel...