La faible croissance incite la Banque du Canada à laisser ses taux inchangés

March 7, 2019 MD Financial

           

 

La Banque du Canada a annoncé mercredi matin qu’elle maintenait le taux cible de financement à un jour à 1,75 %.

Dans sa décision, la Banque reconnaît que l’économie sera moins dynamique au premier semestre de 2019 qu’elle ne l’avait initialement prévu en janvier.

« Les perspectives continuent de justifier un taux d’intérêt directeur qui se situe sous la fourchette neutre », affirme la Banque dans son communiqué. « Compte tenu du bilan contrasté que l’on peut tirer des données, il faudra du temps pour jauger la durée pendant laquelle la croissance restera sous son niveau potentiel ainsi que les implications pour les perspectives d’inflation. »

Dans la suite de l’annonce, les taux obligataires canadiens ont chuté sur l’ensemble de la courbe, ce qui semble indiquer que de nombreux observateurs trouvent le ton de la Banque plus accommodant que prévu.

Même si le gouverneur de la Banque, Stephen Poloz, réitère sa conviction que les taux devraient se situer dans une « fourchette plus neutre » de 2,50 % à 3,50 %, bien des analystes estiment que cette fourchette est trop élevée pour l’économie canadienne à cause du fort endettement des consommateurs.

À l’avenir, le Conseil de direction de la Banque du Canada surveillera étroitement l’évolution des dépenses des ménages, les marchés pétroliers et les politiques relatives au commerce international afin de déterminer à quel moment surviendront les prochaines augmentations de taux d’intérêt.

Au Canada, la Banque avait annoncé un ralentissement « temporaire » à la fin de 2018 et au début de 2019, surtout en raison de la chute des prix du pétrole de l’an dernier. La Banque avait prévu une diminution des exportations et de l’investissement dans le secteur énergétique et une diminution des dépenses des ménages dans les provinces productrices de pétrole.

Le ralentissement a été beaucoup plus marqué et plus généralisé que prévu au quatrième trimestre de 2018. Les dépenses de consommation ainsi que les statistiques du marché de l’habitation ont aussi été inférieures aux prévisions, malgré une forte croissance de l’emploi et du revenu du travail. Selon la Banque, les investissements des entreprises et les exportations ont également été en deçà des attentes. Le taux d’inflation de base global demeure autour de 2 %.

À l’échelle mondiale, malgré l’avancement des négociations commerciales entre les États-Unis et la Chine et les mesures de relance en Chine qui sont venues rassurer les marchés et ont contribué au raffermissement des prix des produits de base, les statistiques récentes laissent croire que le ralentissement de l’économie mondiale est plus prononcé et répandu que ce qu’avait prévu la Banque dans son Rapport sur la politique monétaire de janvier. « Les tensions concernant le commerce extérieur et l’incertitude pèsent lourdement sur la confiance et sur l’activité économique », écrit la Banque dans son communiqué. « Il est évident que la résolution des conflits commerciaux améliorerait les perspectives de l’économie mondiale. »

Dans les moments qui ont suivi l’annonce, l’indice composé plafonné S&P/TSX est demeuré plus ou moins inchangé, n’augmentant que de 0,25 %. Le dollar canadien s’était approché de son plus bas niveau des trois dernières semaines dans la période précédant l’annonce avant de chuter à 0,743 5 $ US.

Pour obtenir des précisions sur l’annonce de la Banque du Canada et sur ses effets possibles pour vous et pour votre portefeuille, nous vous invitons à communiquer avec votre conseiller MD.

Flipbook précédent
Conseils fiscaux pour les étudiants en médecine, les médecins résidents et les fellows
Conseils fiscaux pour les étudiants en médecine, les médecins résidents et les fellows

Article suivant
Mars est le mois de la prévention de la fraude : voici quelques conseils pour vous protéger des fraudeurs
Mars est le mois de la prévention de la fraude : voici quelques conseils pour vous protéger des fraudeurs

Mars est le mois de la prévention de la fraude. Voici quelques conseils pour vous protéger de différents ty...

Plus de 1 600 $ en économies et en récompenses

Épargner